Mémorial de la Liberté (Kansas City)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mémorial de la Liberté
Liberty Memorial
The National WWI Museum and Memorial 2017 logo (black).svg
Liberty Memorial 2008.jpg
Présentation
Type
Style
Architecte
Harold Van Buren Magonigle (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
1921-1926
Ouverture
Statut patrimonial
Site web
Localisation
Pays
État
Ville
Coordonnées

Le Mémorial de la Liberté (Liberty Memorial) est un mémorial de la Première Guerre mondiale édifié à Kansas City dans le Missouri, aux États-Unis.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce mémorial, dont la construction débuta en 1921, fut inauguré le novembre 1926 par le président des États-Unis, Calvin Coolidge, en présence d'une foule nombreuse (plus de 100 000 personnes) et de cinq chefs militaires alliés parmi lesquels le général américain John Pershing et le maréchal français Ferdinand Foch.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le monument se compose d'une tour de 66 mètres de haut. Il a été conçu par Harold Van Buren Magonigle (en) avec la participation de plusieurs sculpteurs dont Robert Ingersoll Aitken.

Le style du bâtiment s'inspire du style égyptien éclectique avec une façade en pierre calcaire. La grande frise a été réalisée par Edmond Romulus Amateis. Les fondations sont composées de murs de granit. Les portes de l'entrée principale au sommet des escaliers sont en bronze. Les murs de la salle au premier étage sont en pierre Kasota. Les couloirs et les escaliers principaux sont recouverts de parement en travertin d'Italie. Les Balustrades sont en marbre italien.

Le musée national de la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le Congrès des États-Unis a, en 2004, fait de ce musée, le musée national de la Première Guerre mondiale. Il a ouvert ses portes en décembre 2006.

Le musée de 3 000 m2 a été construit sous le mémorial. Sous une dalle de verre, 9 000 fleurs de coquelicots artificielles symbolisent les morts de la guerre. Ce musée souterrain a été conçu par Ralph Appelbaum Associates.

Le musée de Kansas City qui retrace l'histoire de la « Grande Guerre » et de la Conférence de paix de Paris (1919) conserve l'une des plus vastes collections consacrées au premier conflit mondial[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Histoire no 434, avril 2017

Articles connexes[modifier | modifier le code]