Araules

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Araules
Araules
Vue du pic du Lizieux vers le sud-est.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Arrondissement Yssingeaux
Canton Yssingeaux
Intercommunalité Communauté de communes des Sucs
Maire
Mandat
Mireille Faure
2014-2020
Code postal 43200
Code commune 43007
Démographie
Gentilé Araulais
Population
municipale
598 hab. (2015 en diminution de 4,01 % par rapport à 2010)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 05′ 27″ nord, 4° 10′ 26″ est
Altitude Min. 920 m
Max. 1 386 m
Superficie 31,1 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire

Voir sur la carte administrative de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Araules

Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire

Voir sur la carte topographique de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Araules

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Araules

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Araules

Araules (Araulas en occitan) est une commune française située dans le département de la Haute-Loire et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village d'Araules est situé dans la partie est du Velay, dans le département de la Haute-Loire (43), au cœur du Pays des Sucs (un suc étant un dôme issu d'un volcan de type péléen). Le point culminant de la commune est le pic du Lizieux, suc conique et pierreux, haut de 1 388 m, situé dans le sud-est de la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le nom de la localité est attesté sous les formes Aradulas en 1366[1], Auraulas en 1380, Aradulae en 1390.

Araules dérive du latin Aratula, « terre labourée ».

Auraulas en occitan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Étymologie d'origine gallo-romaine : aradulas, issu de la racine latine arare qui signifie cultivable.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Le village d'Araules (au centre droit de la photo) au milieu des sucs.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Joseph Debard DVD  
mars 2008 en cours
(au 26 août 2014)
Mme Mireille Faure[2]    

La commune d'Araules est encore à ce jour découpée en 3 sections : Araules, Recharinges et Montbuzat.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2015, la commune comptait 598 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Une réforme du mode de recensement permet à l'Insee de publier annuellement les populations légales des communes à partir de 2006. Pour Araules, commune de moins de 10 000 habitants, les recensements ont lieu tous les cinq ans, les populations légales intermédiaires sont quant à elles estimées par calcul[3]. Les populations légales des années 2008, 2013, 2018 correspondent à des recensements exhaustifs[4].

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 5331 4441 7211 5881 8361 8301 9141 9401 906
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6971 6891 6741 9572 1082 0302 1032 1632 011
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 0312 0402 0171 6571 6721 5341 4411 2681 097
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
980865777686595607616618619
2013 2015 - - - - - - -
604598-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Âge de la population[modifier | modifier le code]

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, de la commune d'Araules en 2010[7]ainsi que, comparativement, celle du département de la Haute-Loire la même année[8], sont représentées avec les graphiques ci-dessous.

La population de la commune comporte 52,5 % d'hommes et 47,5 % de femmes. Elle présente en 2010 une structure par grands groupes d'âge similaire à celle de la France métropolitaine[9]. L'indice de jeunesse, égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est en effet de 1 pour la commune, soit 100 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France métropolitaine il est de 1,06. Cet indice est par contre supérieur à celui du département (0,87) et à celui de la région (0,8)[10].

Pyramide des âges à Araules en 2010 en pourcentage[7].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,3 
8,6 
75 à 89 ans
10,9 
15,4 
60 à 74 ans
15,6 
24,0 
45 à 59 ans
18,7 
21,5 
30 à 44 ans
22,1 
9,5 
15 à 29 ans
9,9 
20,9 
0 à 14 ans
22,4 
Pyramide des âges dans le département de la Haute-Loire en 2010 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,4 
7,9 
75 à 89 ans
12,3 
15,9 
60 à 74 ans
16,3 
21,7 
45 à 59 ans
20,2 
19,8 
30 à 44 ans
18,6 
15,6 
15 à 29 ans
14,0 
18,7 
0 à 14 ans
17,2 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame d'Araules fait partie du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Le mas des Hermens, ferme isolée, située non loin au sud-est du hameau de Montbuzat, comprend une maison forte du XVIe siècle[11].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le cartulaire de l'abbaye de la Chaise-Dieu.
  2. Liste des maires de la Haute-Loire sur le site de la préfecture (consulté le 26 août 2014).
  3. « Le recensement de la population en bref », sur le site de l'Insee (consulté le 14 juillet 2013).
  4. « Calendrier de recensement des communes de la Haute-Loire », sur Insee (consulté le 14 juillet 2013)
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. a et b « Chiffres clés évolution et structure de la population d'Araules », sur le site de l'Insee (consulté le 14 juillet 2013)
  8. a et b « Chiffres clés évolution et structure de la population du département de la Haute-Loire en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 juillet 2013)
  9. « Chiffres clés évolution et structure de la population de la France métropolitaine en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 juillet 2013).
  10. « Chiffres clés évolution et structure de la population de la région Auvergne en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 juillet 2013).
  11. Notice no PA43000005, base Mérimée, ministère français de la Culture