Classiques flandriennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les classiques flandriennes[1], ou classiques flamandes, parfois appelées « les Flandriennes », sont des classiques cyclistes qui ont lieu chaque année de fin février à début avril en Belgique et dans le nord de la France, et qui se caractérisent par la présence de secteurs pavés. Le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, qui comptent parmi les cinq classiques « Monuments » du cyclisme, sont les deux plus prestigieuses des classiques flandriennes. Elles sont marquées par plus d'une vingtaine de secteurs pavés.

Description[modifier | modifier le code]

Le parcours pavé le plus connu est Paris-Roubaix, où plus de 50 kilomètres sont parcourus sur des pavés, mais c'est dans les Monts des Flandres, où les courses sont les plus nombreuses. Beaucoup de grandes courses pavées couvrent chaque année les mêmes difficultés, qui ont donc un statut comparable côtes de certaines classiques ou aux grands cols des grands tours. Les monts les plus célèbres sont le Mont Kemmel, le Vieux Quaremont, le Mur de Grammont ou le redoutable Koppenberg, qui sont chacun inclus dans plusieurs compétitions. Paris-Roubaix compte plusieurs secteurs célèbres, quasiment tous plats, comme le Carrefour de l'Arbre ou la fameuse Trouée d'Arenberg.

Calendrier[modifier | modifier le code]

La première course avec des secteurs pavées est le Circuit Het Nieuwsblad, qui ouvre traditionnellement la saison des classiques belges, suivie le lendemain par Kuurne-Bruxelles-Kuurne (dernier week-end de février). À partir de la fin du mois de mars, la Semaine flamande (Vlaamse Wielerweek) inaugure la période la plus importante pour les classiques pavées. En 2018, elle s'ouvre le mercredi avec les Trois Jours de Bruges-La Panne (courue sur une journée), le Grand Prix E3 le vendredi et Gand-Wevelgem le dimanche. Au cours de la semaine suivante, À travers les Flandres prend le relais le mercredi, et le Tour des Flandres conclut le dimanche. Le Grand Prix de l'Escaut, disputé le mercredi suivant prépare les coureurs pour Paris-Roubaix, qui met fin aux classiques pavées[2].

Parmi les courses cyclistes pavées, les trois plus historiques se déroulent généralement les dimanches de mars et d'avril, avec dans l'ordre chronologique Gand-Wevelgem, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Gand-Wevelgem a perdu beaucoup de son statut historique en raison de la relative facilité de la route. Le Grand Prix E3, considéré comme plus difficile, constitue auprès des favoris une meilleure préparation pour le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. En 2012, le Grand Prix E3 obtient le même statut que Gand-Wevelgem au sein de l'UCI World Tour. En 2017, le Circuit Het Nieuwsblad (l'événement d'ouverture de la saison cycliste belge, ainsi que la première course de l'année en Europe du Nord-Ouest) et À travers les Flandres deviennent également des courses du World Tour.

Par exemple, ci-dessous, le calendrier des courses pavées de 2018 :

Palmarès depuis 1958[modifier | modifier le code]

Le doublé Tour des Flandres / Paris-Roubaix est une référence des classiques pavées et a été accompli à 12 reprises par 10 coureurs différents.

Le Belge Tom Boonen est recordman ou co-recordman (au nombre de victoires) de chacune de ces quatre courses.

Année Grand Prix E3 (BEL) Gand-Wevelgem (BEL) Tour des Flandres (BEL) Paris-Roubaix (FRA)
1958 Armand Desmet (BEL) Noël Foré (BEL) Germain Derycke (BEL) Leon Van Daele (BEL)
1959 Norbert Kerckhove (BEL) Leon Van Daele (BEL) Rik Van Looy (BEL) Noël Foré (BEL)
1960 Daniel Doom (BEL) Frans Aerenhouts (BEL) Arthur Decabooter (BEL) Pino Cerami (BEL)
1961 Arthur Decabooter (BEL) Frans Aerenhouts (BEL) Tom Simpson (GBR) Rik Van Looy (BEL)
1962 André Messelis (BEL) Rik Van Looy (BEL) Rik Van Looy (BEL) Rik Van Looy (BEL)
1963 Noël Foré (BEL) Benoni Beheyt (BEL) Noël Foré (BEL) Emile Daems (BEL)
1964 Rik Van Looy (BEL) Jacques Anquetil (FRA) Rudi Altig (GER) Peter Post (NED)
1965 Rik Van Looy (BEL) Noël De Pauw (BEL) Jo de Roo (NED) Rik Van Looy (BEL)
1966 Rik Van Looy (BEL) Herman Van Springel (BEL) Edward Sels (BEL) Felice Gimondi (ITA)
1967 Willy Bocklant (BEL) Eddy Merckx (BEL) Dino Zandegù (ITA) Jan Janssen (NED)
1968 Jaak De Boever (BEL) Walter Godefroot (BEL) Walter Godefroot (BEL) Eddy Merckx (BEL)
1969 Rik Van Looy (BEL) Willy Vekemans (BEL) Eddy Merckx (BEL) Walter Godefroot (BEL)
1970 Daniel Van Ryckeghem (BEL) Eddy Merckx (BEL) Eric Leman (BEL) Eddy Merckx (BEL)
1971 Roger De Vlaeminck (BEL) Georges Pintens (BEL) Evert Dolman (NED) Roger Rosiers (BEL)
1972 Hubert Hutsebaut (BEL) Roger Swerts (BEL) Eric Leman (BEL) Roger De Vlaeminck (BEL)
1973 Willy In 't Ven (BEL) Eddy Merckx (BEL) Eric Leman (BEL) Eddy Merckx (BEL)
1974 Herman Van Springel (BEL) Barry Hoban (GBR) Cees Bal (NED) Roger De Vlaeminck (BEL)
1975 Frans Verbeeck (BEL) Freddy Maertens (BEL) Eddy Merckx (BEL) Roger De Vlaeminck (BEL)
1976 Walter Planckaert (BEL) Freddy Maertens (BEL) Walter Planckaert (BEL) Marc Demeyer (BEL)
1977 Dietrich Thurau (GER) Bernard Hinault (FRA) Roger De Vlaeminck (BEL) Roger De Vlaeminck (BEL)
1978 Freddy Maertens (BEL) Ferdi Van Den Haute (BEL) Walter Godefroot (BEL) Francesco Moser (ITA)
1979 Jan Raas (NED) Francesco Moser (ITA) Jan Raas (NED) Francesco Moser (ITA)
1980 Jan Raas (NED) Henk Lubberding (NED) Michel Pollentier (BEL) Francesco Moser (ITA)
1981 Jan Raas (NED) Jan Raas (NED) Hennie Kuiper (NED) Bernard Hinault (FRA)
1982 Jan Bogaert (BEL) Frank Hoste (BEL) René Martens (BEL) Jan Raas (NED)
1983 William Tackaert (BEL) Leo van Vliet (NED) Jan Raas (NED) Hennie Kuiper (NED)
1984 Bert Oosterbosch (NED) Guido Bontempi (ITA) Johan Lammerts (NED) Seán Kelly (IRL)
1985 Phil Anderson (AUS) Eric Vanderaerden (BEL) Eric Vanderaerden (BEL) Marc Madiot (FRA)
1986 Eric Vanderaerden (BEL) Guido Bontempi (ITA) Adrie van der Poel (NED) Seán Kelly (IRL)
1987 Eddy Planckaert (BEL) Teun van Vliet (NED) Claude Criquielion (BEL) Eric Vanderaerden (BEL)
1988 Guido Bontempi (ITA) Seán Kelly (IRL) Eddy Planckaert (BEL) Dirk Demol (BEL)
1989 Eddy Planckaert (BEL) Gerrit Solleveld (NED) Edwig Van Hooydonck (BEL) Jean-Marie Wampers (BEL)
1990 Søren Lilholt (DEN) Herman Frison (BEL) Moreno Argentin (ITA) Eddy Planckaert (BEL)
1991 Olaf Ludwig (GER) Djamolidine Abdoujaparov (UZB) Edwig Van Hooydonck (BEL) Marc Madiot (FRA)
1992 Johan Museeuw (BEL) Mario Cipollini (ITA) Jacky Durand (FRA) Gilbert Duclos-Lassalle (FRA)
1993 Mario Cipollini (ITA) Mario Cipollini (ITA) Johan Museeuw (BEL) Gilbert Duclos-Lassalle (FRA)
1994 Andreï Tchmil (BEL) Wilfried Peeters (BEL) Gianni Bugno (ITA) Andreï Tchmil (BEL)
1995 Bart Leysen (BEL) Lars Michaelsen (DEN) Johan Museeuw (BEL) Franco Ballerini (ITA)
1996 Carlo Bomans (BEL) Tom Steels (BEL) Michele Bartoli (ITA) Johan Museeuw (BEL)
1997 Hendrik Van Dijck (BEL) Philippe Gaumont (FRA) Rolf Sørensen (DEN) Frédéric Guesdon (FRA)
1998 Johan Museeuw (BEL) Frank Vandenbroucke (BEL) Johan Museeuw (BEL) Franco Ballerini (ITA)
1999 Peter Van Petegem (BEL) Tom Steels (BEL) Peter Van Petegem (BEL) Andrea Tafi (ITA)
2000 Sergueï Ivanov (RUS) Geert Van Bondt (BEL) Andreï Tchmil (BEL) Johan Museeuw (BEL)
2001 Andreï Tchmil (BEL) George Hincapie (USA) Gianluca Bortolami (ITA) Servais Knaven (NED)
2002 Dario Pieri (ITA) Mario Cipollini (ITA) Andrea Tafi (ITA) Johan Museeuw (BEL)
2003 Steven de Jongh (NED) Andreas Klier (GER) Peter Van Petegem (BEL) Peter Van Petegem (BEL)
2004 Tom Boonen (BEL) Tom Boonen (BEL) Steffen Wesemann (SUI) Magnus Bäckstedt (SWE)
2005 Tom Boonen (BEL) Nico Mattan (BEL) Tom Boonen (BEL) Tom Boonen (BEL)
2006 Tom Boonen (BEL) Thor Hushovd (NOR) Tom Boonen (BEL) Fabian Cancellara (SUI)
2007 Tom Boonen (BEL) Marcus Burghardt (GER) Alessandro Ballan (ITA) Stuart O'Grady (AUS)
2008 Kurt Asle Arvesen (NOR) Óscar Freire (ESP) Stijn Devolder (BEL) Tom Boonen (BEL)
2009 Filippo Pozzato (ITA) Edvald Boasson Hagen (NOR) Stijn Devolder (BEL) Tom Boonen (BEL)
2010 Fabian Cancellara (SUI) Bernhard Eisel (AUT) Fabian Cancellara (SUI) Fabian Cancellara (SUI)
2011 Fabian Cancellara (SUI) Tom Boonen (BEL) Nick Nuyens (BEL) Johan Vansummeren (BEL)
2012 Tom Boonen (BEL) Tom Boonen (BEL) Tom Boonen (BEL) Tom Boonen (BEL)
2013 Fabian Cancellara (SUI) Peter Sagan (SVK) Fabian Cancellara (SUI) Fabian Cancellara (SUI)
2014 Peter Sagan (SVK) John Degenkolb (GER) Fabian Cancellara (SUI) Niki Terpstra (NED)
2015 Geraint Thomas (GBR) Luca Paolini (ITA) Alexander Kristoff (NOR) John Degenkolb (GER)
2016 Michał Kwiatkowski (POL) Peter Sagan (SVK) Peter Sagan (SVK) Mathew Hayman (AUS)
2017 Greg Van Avermaet (BEL) Greg Van Avermaet (BEL) Philippe Gilbert (BEL) Greg Van Avermaet (BEL)
2018 Niki Terpstra (NED) Peter Sagan (SVK) Niki Terpstra (NED) Peter Sagan (SVK)

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Belge Tom Boonen est le seul coureur à avoir remporté ces 4 courses la même saison en 2012. Il est aussi celui qui en a gagné le plus, puisqu'il en a remporté 15 entre 2004 et 2012. Son compatriote Rik Van Looy en a quant à lui remporté 12, dont le triplé Wevelgem/Flandres/Roubaix en 1962.

Ci-dessous les coureurs avec le plus grand nombre de victoires totales sur les quatre principales classiques flandriennes.

Pos. Coureur E3 GW TDF PR Total
1 Drapeau de la Belgique Tom Boonen 5 3 3 4 15
2 Drapeau de la Belgique Rik Van Looy 4 3 2 3 12
3 Drapeau de la Suisse Fabian Cancellara 3 0 3 3 9
4 Drapeau de la Belgique Eddy Merckx 0 3 2 3 8
Drapeau de la Belgique Johan Museeuw 2 0 3 3 8
6 Drapeau des Pays-Bas Jan Raas 3 1 2 1 7
7 Drapeau de la Belgique Roger De Vlaeminck 1 0 1 4 6
Drapeau de la Slovaquie Peter Sagan 1 3 1 1 6
9 Drapeau de la Belgique Briek Schotte 0 2 2 0 4
Drapeau de la Belgique Eddy Planckaert 2 0 1 1 4
Drapeau de la Belgique Eric Vanderaerden 1 1 1 1 4
Drapeau de l'Italie Francesco Moser 0 1 0 3 4
Drapeau de la Belgique Gaston Rebry 0 0 1 3 4
Drapeau de l'Italie Mario Cipollini 1 3 0 0 4
Drapeau de la Belgique Noël Foré 1 1 1 1 4
Drapeau de la Belgique Peter Van Petegem 1 0 2 1 4
Drapeau de la Belgique Raymond Impanis 0 2 1 1 4
Drapeau de la Belgique Rik Van Steenbergen 0 0 2 2 4
Drapeau de la Belgique Walter Godefroot 0 1 2 1 4

Similarité[modifier | modifier le code]

Les Strade Bianche, courues en Toscane en Italie, ont un parcours également proche des courses pavées d'Europe du Nord, avec sur leur parcours plus de 70 kilomètres de routes de gravier. En France, le Tro Bro Leon a un caractère similaire, tout comme le défunt Grand Prix Herning au Danemark.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qui sont les Flandriens ? », sur lequipe.fr, (consulté le 25 mars 2016)
  2. « Le guide des classiques Flandriennes 2018 », sur velo-club.net,

Articles connexes[modifier | modifier le code]