Gorka Izagirre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Izagirre.
Izagirre Insausti est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Izagirre ; le second, maternel, souvent omis, est Insausti.
Gorka Izagirre
Gorka Izagirre.jpg

Gorka Izagirre lors du Tour de Grande-Bretagne 2016.

Informations
Nom de naissance
Gorka Izagirre InsaustiVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2006 Inmobiliaria Azpiru
2007-2008 Seguros Bilbao
Équipes professionnelles
10-2008-12.2008 NGC Medical-OTC Industria Porte (stagiaire)
2009 Contentpolis-Ampo
2010-2012 Euskaltel-Euskadi
2013 Euskaltel Euskadi
2014-2017 Movistar
2018- Bahrain-Merida
Principales victoires
1 étape de grands tours
Tour d'Italie (1 étape)

Gorka Izagirre (né le à Ormaiztegi) est un coureur cycliste espagnol, membre de l'équipe Movistar depuis 2014. Il est le frère de Ion Izagirre, également coureur cycliste dans la même équipe. Son cousin Jon Ander Insausti est également professionnel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gorka Izagirre est l'un des fils du double champion d'Espagne de cyclo-cross José Ramón Izagirre (es), et le frère du cycliste Ion Izagirre.

Après avoir été stagiaire au sein de l'équipe NGC Medical-OTC Industria Porte en octobre 2008, Gorka Izagirre intègre en 2009 l'équipe continentale professionnelle Contentpolis-Ampo, dont l'activité prend fin au terme de la saison.

L'année suivante, il rejoint la formation basque Euskaltel-Euskadi[1]. En 2009, sa meilleure performance est une 16e place sur le Tour de La Rioja. L'année suivante, il remporte la dernière étape du Tour de Luxembourg et la Classique d'Ordizia.

En 2011, il dispute le Tour de France, son premier grand tour.

En 2012, il est à nouveau vainqueur de la Classique d'Ordizia.

Lors du Tour de France 2013, il est non-partant lors de la 17e étape après deux jours de fièvre[2]. À la fin de l'année 2013, l'équipe Euskaltel-Euskadi disparaît. Gorka Izagirre, ainsi que son frère Ion, est recruté par l'équipe Movistar.

En début d'année 2014, il est douzième de Paris-Nice. Au printemps, il est deuxième de la Klasika Primavera, puis participe au Tour d'Italie en tant qu'équipier de Nairo Quintana, vainqueur de la course. En juillet, il gagne pour la troisième fois la Classique d'Ordizia. Le mois suivant, il prend le départ du Tour d'Espagne, en tant qu'équipier d'Alejandro Valverde et Nairo Quintana. Avec ses coéquipiers, il gagne la première étape, un contre-la-montre par équipes. Initialement présélectionné pour le contre-la-montre et la course en ligne des championnats du monde 2014[3], il est absent de la sélection finale[4].

En 2015, Gorka Izagirre commence sa saison au Tour Down Under, dont il prend la huitième place. Au mois de septembre il prolonge son contrat avec la formation Movistar[5].

Il remporte sa première victoire sur un grand tour lors de la 8ème étape du Tour d'Italie 2017. Au mois d'août la presse spécialisée annonce que le coureur espagnol quitte la formation Movistar d'Alejandro Valverde et s'engage pour 2018 avec l'équipe Bahrain-Merida[6].

Palmarès sur route et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultat sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

5 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Classement mondial UCI nc[7]
UCI World Tour nc[8] 168e[9] 100e[10] 219e[11] 95e[12]
Légende : nc = non classé

Palmarès en cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Euskaltel sign Intxausti and Izagirre for next season », sur cyclingnews.com, (consulté le 11 janvier 2010)
  2. (es) « Gorka Izagirre se retira del Tour por enfermedad », sur marca.com, Marca,
  3. Patrice Sintzen, « Contador présélectionné pour le Mondial malgré tout », sur sport.be,
  4. « Championnats du monde : l'Espagne sans Alberto Contador », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 23 septembre 2015)
  6. « Le journal des transferts du 5 août », sur velo101.com, (consulté le 6 août 2017)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :