Abdennour Bidar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bidar (homonymie) et Abdennour.
Abdennour Bidar
Abdennour Bidar.JPG
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Abdennour Bidar, né le à Clermont-Ferrand, est un philosophe, essayiste, haut fonctionnaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Abdennour Bidar est le fils d'une française catholique convertie à l'Islam et en partie élevé par un père adoptif marocain[1].

Abdennour Bidar est agrégé de philosophie et ancien élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud. Il réalise une thèse en philosophie intitulée « Mohammed Iqbal : une pédagogie de l'individuation »[2]. Il publie en 2014 une Histoire de l'humanisme en Occident .

Il a enseigné la philosophie en classes préparatoires aux grandes écoles option ECE de 2004 à 2012. En 2012, il est chargé de mission sur la pédagogie de la laïcité au ministère de l'Éducation nationale et au Haut conseil à l'intégration[3]. Il est nommé le 5 avril 2013 membre de l'Observatoire de la laïcité.

Il appartient au comité de rédaction de la revue Esprit. De septembre 2012 à juin 2013, il a produit et animé l'émission de débat sur le thème du vivre ensemble et de l'identité - Cause commune, tu m'intéresses sur France Inter. Durant l'été 2014, il a été le producteur et le présentateur de l'émission France islam : questions croisées sur France Inter. En janvier 2015, il reprend l'émission Cultures d'islam sur France Culture après la disparition de son créateur Abdelwahab Meddeb. En août 2015, il fonde avec la psychologue Inès Weber le Sésame[4], un centre de culture spirituelle. Le , il est nommé inspecteur général de l'Éducation nationale[5] et intègre l'inspection générale de philosophie[6] et de vie scolaire[7].

En février 2016, il est nommé membre du conseil scientifique de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme (DILCRA), présidé par Dominique Schnapper[8]. Il est aussi membre du Comité consultatif national d'éthique.

Critiques[modifier | modifier le code]

Abdennour Bidar est accusé notamment par Pierre Tevanian et Alain Gresh d'essentialiser l'islam, la culture et la civilisation musulmanes. Ils lui reprochent également d'exiger des musulmans en général ce qu'il ne demande pas aux autres religions ou communautés[pas clair] lorsque certains de leurs membres commettent des atrocités[9],[10]. Le premier l'a même insulté de « fasciste »[11].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Lettre d’un musulman européen, l’Europe ou la Renaissance de l’islam » (Esprit, juillet 2003)
  • « Islam de l’Ouest » (Esprit, novembre 2004)
  • « Le destin suspendu de l’Europe spirituelle » (Esprit, décembre 2004)
  • « La fièvre de l’absolu – Derrière les caricatures » (Esprit, mars-avril 2006, repris par la Revue Microméga, Rome, Primavera 2006)
  • « Nos responsabilités pour les musulmans d’Europe » (Esprit, mars-avril 2007)
  • « Sur les nouveaux penseurs de l’islam » (Esprit, mai 2004)
  • « Est-ce que Dieu existe ? Dialogue entre Joseph Ratzinger et Paolo Flores d'Arcais » (Esprit, janvier 2007)
  • « L’islam, le sens de la modernité et l’avenir de l’homme » (Esprit, août 2009)
  • « Mohammed Arkoun, une œuvre de déconstruction des fondements de l’islam » (Esprit, avril 2011)
  • « Comment sacraliser nos vies ? » (Revue Études, octobre 2009)
  • « Les outsiders de l’islam », Revue Diogène, PUF/UNESCO (no 226, avril-juin 2010)
  • « L’islam, un défi nouveau pour la laïcité », in Dictionnaire de la laïcité, Armand Colin 2011
  • « Islam et laïcité », in Le Guide Républicain, Éditions CNDP, ministère de l’Éducation nationale, Éditions Delagrave, 2004
  • « De l’identité islamique en particulier, et du concept d’identité en général », in Les Cahiers de Confluences, Intellectuels et Musulmans, Regards sur l’identité nationale, Éditions L'Harmattan, 2010
  • « Dieu et les mondes », in La civilisation arabo-musulmane au miroir de l’universel, Perspectives philosophiques, Section philosophie et démocratie, UNESCO 2010
  • « Quels usages de la raison pour la connaissance et la conduite spirituelles », in La civilisation arabo-musulmane au miroir de l’universel, Perspectives philosophiques, Section philosophie et démocratie, UNESCO 2010
  • « L’éducation, sens et essence », in La civilisation arabo-musulmane au miroir de l’universel, Perspectives philosophiques, Section philosophie et démocratie, UNESCO 2010
  • « Mohammad Iqbal », in La civilisation arabo-musulmane au miroir de l’universel, Perspectives philosophiques, Section philosophie et démocratie, UNESCO 2010
  • « Les grandes figures : Al Afghani, Muhammad Abduh et Al Kawakibi », in La civilisation arabo-musulmane au miroir de l’universel, Perspectives philosophiques, Section philosophie et démocratie, UNESCO 2010
  • « Lettre ouverte au monde musulman », Marianne, 13 octobre 2014[12]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Abdennour Bidar, docteur islam – JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne)
  2. Notice de thèse, site theses.fr [1].
  3. (Pour une pédagogie de la laïcité à l'école).
  4. Sésame [2]
  5. Lire le décret dans le Journal Officiel.
  6. Voir la page dédiée à l'inspection générale de philosophie sur le site du Ministère.
  7. Voir la page dédiée à l'inspection générale de la vie scolaire sur le site du Ministère
  8. Communiqué de presse: « Installation d'un Conseil scientifique auprès de la DILCRA », gouvernement.fr, 9 février 2016.
  9. Pierre Tevanian, Le ver et le fruit, Les Mots Sont Importants, 20 novembre 2015.
  10. Alain Gresh, Bidar, ces musulmans que nous aimons tant, Le Monde Diplomatique, 25 mars 2012.
  11. Pascal Bruckner, « Pascal Bruckner : "Ils haïssent la France, non parce qu'elle opprime les musulmans, mais parce qu'elle les libère », Le Figaro Magazine, semaine du 6 octobre 2017, pages 54-55.
  12. « Lettre ouverte au monde musulman », .

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mohamed Iqbal (trad. Eva de Vitray-Meyerovitch, Adrien Maisonneuve, préf. Francis Lamand), Reconstruire la pensée de l’islam [« The Reconstruction of Religious Thought in islam (1928-1932) »], Paris, Editions du Rocher, coll. « Traditions », (ISBN 978-2268023168)
  • (en) Mohammed Hashas, « Reading Abdennour Bidar: New Pathways for European Islamic Thought », Journal of Muslims in Europe, volume 2, issue 1, 2013, p. 45–76 booksandjournals.brillonline.com

Liens externes[modifier | modifier le code]