Agrégation de philosophie en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les concours (externe et interne) d’agrégation de philosophie sont organisés pour le recrutement des professeurs agrégés de philosophie.

L'agrégation de philosophie a été instituée en 1825, sous la Restauration, par l'administration de Denis Frayssinous, évêque d'Hermopolis (it) et ministre de l'Instruction publique[1].

Les épreuves[modifier | modifier le code]

Les concours externe et interne de l’agrégation de philosophie se composent de deux groupes d’épreuves : les épreuves écrites d’admissibilité et les épreuves orales d’admission.

Agrégation externe[modifier | modifier le code]

Liste des programmes de l'agrégation externe de philosophie depuis 1968

  • Épreuves écrites d’admissibilité :
    • Composition de philosophie (hors programme)
    • Composition de philosophie (notion, couple ou groupe de notions)
    • Commentaire de texte (histoire de la philosophie, 2 auteurs)
Épreuve Durée Coefficient
Épreuves d’admissibilité - récapitulatif
1. Composition de philosophie (hors programme) 7 h 00 2
2. Composition de philosophie 7 h 00 2
3. Commentaire de texte 6 h 00 2
  • Épreuves orales d’admission :
    • Leçon (deux sujets au choix sur l'un des thèmes suivants, inscrit au programme). Programme : métaphysique, morale, politique, logique et épistémologie, esthétique, sciences humaines. Sans accès aux ressources de bibliothèques. La leçon (35 minutes) est suivie d’un entretien avec le jury (15 minutes).
    • Leçon (deux sujets au choix). Programme : métaphysique, morale, politique, logique et épistémologie, esthétique, sciences humaines (à l'exception du domaine inscrit au programme pour la première leçon). Avec accès aux ressources de bibliothèques (sont exclues de la consultation les encyclopédies et anthologies thématiques). La leçon (35 minutes) est suivie d’un entretien avec le jury (15 minutes).
    • Explication de texte français ou étrangers (en français). Programme annuel (2 œuvres).
    • Traduction et explication de texte (latin, grec ancien, anglais, allemand, arabe, italien), avec l'aide d'un dictionnaire bilingue (pour le latin et le grec ancien) ou unilingue (pour l'anglais, l'allemand, l'arabe et l'italien). Programme annuel (1 œuvre).
Épreuve Préparation Durée maximale Coefficient
Épreuves d’admission - récapitulatif
1. Leçon première 5 h 00 0 h 50
1.5
2. Leçon seconde 5 h 00 0 h 50 1.5
3. Explication de texte (en) français 1 h 30 0 h 30 1.5
4. Traduction et explication de texte 1 h 30 0 h 30 1.5

Agrégation interne[modifier | modifier le code]

  • Épreuves écrites d’admissibilité :
    • Explication de texte (deux sujets au choix). Notion (annuelle) du programme des classes terminales.
    • Dissertation. Notion (annuelle) du programme des classes terminales.
Épreuve Durée Coefficient
Épreuves d’admissibilité - récapitulatif
1. Explication de texte 6 h 30 3
2. Dissertation 7 h 00 3
  • Épreuves orales d’admission :
    Elles se distinguent nettement des épreuves orales du concours externe, très universitaire, par leur dimension pédagogique, les candidats étant supposés avoir déjà enseigné.
    • Leçon. Programme des classes terminales.
    • Explication de texte (en) français (deux sujets au choix) (entretien).
Épreuve Préparation Durée maximale Coefficient
Épreuves d’admission - récapitulatif
1. Leçon 5 h 00 0 h 40 3
2. Explication de texte 2 h 30 0 h 50
Explication : 0 h 30
Entretien : 0 h 20
3

Taux de réussite de l'agrégation externe[modifier | modifier le code]

Statistiques de l'agrégation externe de philosophie[2]
Inscrits Non éliminés[3] Admissibles Admis Barre d'admissibilité/120 (/20) Barre d'admission/200 (/20)
2012 1063 464 (43,65 %) 100 (21,55 %) 45 (9,70 %)
2011 1076 412 (38,29 %) 95 (21,60 %) 43 (10,44 %) 48 (8) 98,5 (8,21)
2010 1039 497 (47,83 %) 95 (19,35 %) 43 (8,62 %) 50 (8,33) 98 (8,17)
2009 1063 565 (53,15 %) 98 (17,34 %) 40 (7,08 %) 103,5 (8,63)
2008 1184 622 (52,53 %) 96 (15,43 %) 40 (6,43 %) 112,5 (9,38)
2007 1328 768 (57,83 %) 114 (14,84 %) 47 (6,12 %) 58 (9,67) 106,5 (8,88)
2006 1371 781 (56,97 %) 113 (14,47 %) 47 (6,02 %) 58 (9,67) 112 (9,33)
2005 1407 795 (56,50 %) 164 (20,63 %) 72 (9,06 %) 107,5 (8,96)
2004 1520 954 (62,76 %) 160 (16,77 %) 64 (6,71 %) 52 (8,67) 107,5 (8,96)
2003 1436 876 (61,00 %) 156 (17,81 %) 82 (9,36 %) 50 (8,33) 92,5 (7,71)

D'après le rapport de jury du concours de l'agrégation externe de 2011[4], l'ensemble des indicateurs du niveau de l'agrégation de philosophie est historiquement bas, avec une diminution des candidats non éliminés, une baisse du niveau des copies à l'écrit (nécessitant une réduction de la barre d'admissibilité) et finalement une baisse du niveau des admissibles (9,11 de moyenne en 2011 contre 9,56 en 2010 et 10,36 en 2008).

Lauréats célèbres[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Agrégé de philosophie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Émile Durkheim, «L’enseignement philosophique et l’agrégation de philosophie.», 1895
  2. Source : Rapports du jury 2003-2008 et 2009-2012. Les taux d'admissibilité et d'admission sont ici calculés à partir du nombre de présents non-éliminés, et non de celui des inscrits.
  3. Candidats ayant réellement composé aux 3 épreuves écrites
  4. Source : http://media.education.gouv.fr/file/agreg_ext/60/4/philo_203604.pdf

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]