Joe Leonard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leonard.
Joe Leonard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Nationalité
Activités
Pilote de moto, pilote automobileVoir et modifier les données sur Wikidata

Joe Leonard, né le à San Diego (Californie) et mort le [1], est un pilote moto et automobile américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une brillante carrière nationale sur deux roues, Joe Leonard se retira de l'AMA Grand National Championship (en) en 1962.

En 1965, il fut l'équipier en championnat USAC de Dan Gurney, au sein du All American Racers team sous la direction d'A.J. Watson, où il resta jusqu'en 1966. En 1967 il passa chez Sheraton-Thompson Racing (châssis Lotus) d' A. J. Foyt, et en 1968 il rejoint l'équipe de Parnelli Jones, avec une escapade en 1969 chez Yunick (en), pour y rester jusqu'en 1974 (faisant équipe durant la saison 1972 avec Al Unser Sr. - vainqueur pour l'écurie des 500 miles d'Indianapolis en 1970 et 1971 - et Mario Andretti).

En 1969, il obtint la médaille d'Honneur du Firecracker 400 au Daytona International Speedway (en NASCAR Grand National Series, bien que non licencié).

Avec l'Anglais John Surtees, il est l'un des très rares pilotes à avoir remporté des championnats tant sur deux que sur quatre roues.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Motocyclisme[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

  • Triple Champion des États-Unis AMA Grand National, en 1954 (première édition), 1956 et 1957 (sur Harley-Davidson) ;
    • Vice-champion AMA Grand National, en 1958, 1960 et 1961 ;
    • 3e du championnat AMA Grand National en 1955 (4e en 1959).

Principales victoires[modifier | modifier le code]

(27 victoires)

  • Daytona 200, en 1957 et 1958 (sur Harley-Davidson).

Automobile[modifier | modifier le code]

La Lotus-Pratt & Whitney pilotée à l'Indy 500 de 1968 (pole position), ici au Festival de Goodwood en 2011.
L'Eagle-Ford de l'Indy 500 édition 1969.

Titres[modifier | modifier le code]

Victoires en championnat racing car AAA[modifier | modifier le code]

(participation de 1964 à 1974, avec 98 départs: 6 victoires pour 19 podiums - 37 Top 5 et 60 Top 10 -, ainsi que 2 poles)

  • 1965 : Milwaukee 150 (West Allis) ;
  • 1970 : Rex Mays Classic (West Allis) ;
  • 1971 : California 500 (Ontario) ;
  • 1972 : Michigan 200 (Brooklyn), Schaeffer 250 (Long Pond) et Tony Bettenhausen 200 (West Allis).

Résultats à l'Indy 500[modifier | modifier le code]

  • Pole position, en 1968 (sur Lotus 56-Pratt & Whitney à turbine; puis en tête de course jusqu'à 10 tours de l'arrivée, cette fois dans la voiture de Andy Granatelli) ;
  • 3e de l'édition 1967, sur Coyote-Ford ;
  • 3e de l'édition 1972, sur Parnelli-Offenhauser ;
  • 4 Top 10 ;
  • 10 participations consécutives, entre 1965 et 1973.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Principales (reconnu par une dizaine de Hall of Fame plus ou moins importants) :

  • 1991 : Motorsports Hall of Fame of America (motocyclisme) ;
  • 1998 : A.M.A. Motorcycle Hall of Fame (motocyclisme).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Indy car, motorcycle champion Joe Leonard dies », Indianapolis Star,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]