Équipe d'Islande de football au Championnat d'Europe 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Équipe d'Islande de football au championnat d'Europe 2016
Drapeau de l'Islande

Fédération KSI
Classement FIFA 35e

Organisateur(s) Drapeau de la France France
Participation 1re
Classement Quart-de-finaliste
Sélectionneur Lars Lagerbäck
Heimir Hallgrímsson
Capitaine Aron Gunnarsson
Meilleur buteur Birkir Bjarnason
Kolbeinn Sigþórsson
(2 buts)
Maillots
Kit left arm.png
Kit body isl16h.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png

Domicile
Kit left arm.png
Kit body isl16a.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png

Extérieur
Équipe d'Islande de football

Cet article relate le parcours de l'Équipe d'Islande de football lors du Championnat d'Europe de football 2016 organisé en France du 10 juin au .

C'est la première qualification de l'Islande à une phase finale de championnat d'Europe[1]. L'équipe se qualifie pour les huitièmes de finale, où elle élimine l'Angleterre sur le score de 2 buts à 1. Elle s'arrête en quarts de finale, battue par la France 5 buts à 2 avec les honneurs. Elle constitue l'une des plus belles surprises de cet Euro pendant lequel sont loués sa vaillance et son collectif.

Les supporters islandais s'y font par ailleurs remarquer pour leur joie, leur amabilité et leur clapping traditionnel, repris par l'équipe de France en demi-finale contre l'Allemagne (victoire française 0-2).

Effectif[modifier | modifier le code]

Voici la liste des vingt-trois joueurs convoqués pour disputer la phase finale de l'Euro 2016 en France, dévoilée par les sélectionneurs Heimir Hallgrímsson et Lars Lagerbäck le [2].

La particularité de l'équipe est qu'aucun des vingt-trois joueurs sélectionnés ne jouent dans un club islandais[3].

Sélections et buts actualisés le , après la rencontre amicale face au Liechtenstein.

Pos. Nom Date de naissance Sélections Buts Club
1 GB Hannes Þór Halldórsson (38 ans) 33 0 FK Bodø/Glimt
12 GB Ögmundur Kristinsson (33 ans) 11 0 Hammarby IF
13 GB Ingvar Jónsson (33 ans) 5 0 Sandefjord
2 DF Birkir Sævarsson (38 ans) 57 1 Hammarby IF
3 DF Haukur Hauksson (31 ans) 7 0 AIK Fotboll
4 DF Hjörtur Hermannsson (27 ans) 3 0 IFK Göteborg
5 DF Sverrir Ingi Ingason (29 ans) 6 2 KSC Lokeren
6 DF Ragnar Sigurðsson (36 ans) 56 1 FK Krasnodar
14 DF Kári Árnason (40 ans) 47 2 Malmö FF
19 DF Hörður Björgvin Magnússon (29 ans) 5 0 AC Cesena
23 DF Ari Freyr Skúlason (35 ans) 38 0 Odense Boldklub
7 AT Jóhann Berg Guðmundsson (32 ans) 47 5 Charlton Athletic
8 ML Birkir Bjarnason (34 ans) 47 6 FC Bâle
10 ML Gylfi Sigurðsson (33 ans) 39 13 Swansea City
16 ML Rúnar Már Sigurjónsson (32 ans) 11 1 GIF Sundsvall
17 ML Aron Gunnarsson Capitaine (33 ans) 59 2 Cardiff City
18 ML Elmar Bjarnason (35 ans) 27 0 AGF Århus
20 ML Emil Hallfreðsson (38 ans) 54 1 Udinese
21 ML Arnór Ingvi Traustason (29 ans) 7 3 IFK Norrköping
9 AT Kolbeinn Sigþórsson (32 ans) 39 20 FC Nantes
11 AT Alfreð Finnbogason (33 ans) 34 8 FC Augsbourg
15 AT Jón Daði Böðvarsson (30 ans) 21 1 1. FC Kaiserslautern
22 AT Eidur Smári Guðjohnsen (44 ans) 86 26 Molde FK

Qualifications[modifier | modifier le code]

L'Islande termine deuxième de son groupe de qualification derrière la République tchèque.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)
1 Tchéquie 22 10 7 1 2 19 14 +5 Tchéquie 2-1 0-2 2-1 2-1 1-1
2 Islande 20 10 6 2 2 17 6 +11 Islande 2-1 3-0 2-0 0-0 2-2
3 Turquie 18 10 5 3 2 14 9 +5 Turquie 1-2 1-0 3-0 3-1 1-1
4 Pays-Bas 13 10 4 1 5 17 14 +3 Pays-Bas 2-3 0-1 1-1 3-1 6-0
5 Kazakhstan 5 10 1 2 7 7 18 -11 Kazakhstan 2-4 0-3 0-1 1-2 0-0
6 Lettonie 5 10 0 5 5 6 19 -13 Lettonie 1-2 0-3 1-1 0-2 0-1

Matchs de préparation[modifier | modifier le code]

L'équipe d'Islande dispute deux rencontres dans le cadre de sa préparation pour le tournoi final, en Norvège puis à Reykjavik, face au Liechtenstein.

Norvège 3 - 2 Islande Ullevaal Stadion, Oslo
19:45
Johansen But inscrit après 1 minutes 1re
Helland But inscrit après 41 minutes 41e
Sørloth But inscrit après 67 minutes 67e
But inscrit après 36 minutes 36e Ingason
But inscrit après 81 minutes 81e (pén.) Sigurðsson
Arbitrage : Kevin Clancy
(Rapport)

Islande 4 - 0 Liechtenstein Laugardalsvöllur, Reykjavik
19:30
Sigþórsson But inscrit après 10 minutes 10e
Sævarsson But inscrit après 20 minutes 20e
Finnbogason But inscrit après 42 minutes 42e
Guðjohnsen But inscrit après 82 minutes 82e
Arbitrage : Marcin Borski
(Rapport)

Phase finale[modifier | modifier le code]

Premier tour - groupe F[modifier | modifier le code]

L'Islande se trouve dans le groupe F avec le Portugal, l'Autriche et la Hongrie.

L'Islande se qualifie en se classant deuxième avec deux matches nuls, contre le Portugal et la Hongrie, et une victoire,sur le score de deux buts à un contre l'Autriche[4].


Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Hongrie 5 3 1 2 0 6 4 +2
2 Islande 5 3 1 2 0 4 3 +1
3 Portugal 3 3 0 3 0 4 4 0
4 Autriche 1 3 0 1 2 1 4 -3

     Équipes directement qualifiées ;      Équipe qualifiée en tant que meilleure 3e ; Pts : points ; J : matchs joués ; G : matchs gagnés ; N : matchs nuls ; P : matchs perdus ;
Bp : buts pour ; Bc : buts contre ; Diff : différence de buts.

Match 12 Portugal 1 - 1 Islande Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne

21 h CEST
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(Passe décisive Gomes) Nani But inscrit après 31 minutes 31e (1 - 0) But inscrit après 50 minutes 50e B. Bjarnason (Guðmundsson Passe décisive) Spectateurs : 38 742[5]
Arbitrage : Cüneyt Çakır
Rapport

Match 23 Islande 1 - 1 Hongrie Stade Vélodrome, Marseille

18 h CEST
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
G. Sigurðsson But inscrit après 40 minutes 40e (pén.) (1 - 0) Inscrit contre son camp après 88 minutes 88e (csc) Sævarsson Spectateurs : 60 842[6]
Arbitrage : Sergueï Karassiov
Rapport

Match 33 Islande 2 - 1 Autriche Stade de France, Saint-Denis

18 h CEST
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(Passe décisive Árnason) Böðvarsson But inscrit après 18 minutes 18e
(Passe décisive Teddy Bjarnason) Traustason But inscrit après 90+4 minutes 90+4e
(1 - 0) But inscrit après 60 minutes 60e Schöpf Spectateurs : 68 714[7]
Arbitrage : Szymon Marciniak
Rapport
Cliquez sur un résultat pour accéder à la feuille de match

Huitième de finale[modifier | modifier le code]

Match 44 Angleterre 1 - 2 Islande Allianz Riviera, Nice

21 h CEST
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Rooney But inscrit après 4 minutes 4e (pén.) (1 - 2) But inscrit après 6 minutes 6e R. Sigurðsson (Árnason Passe décisive)
But inscrit après 18 minutes 18e Sigþórsson (Böðvarsson Passe décisive)
Spectateurs : 33 901[8]
Arbitrage : Damir Skomina
Rapport

Menés dès la 4e minute par un pénalty de Wayne Rooney, les islandais répliquent moins de deux minutes après : sur une touche longue de Gunnarsson, Sigurðsson remet les deux équipes sur un pied d'égalité. Moins de quinze minutes plus tard, Sigþórsson donne l'avantage à l'Islande. Les islandais parviennent par la suite à déjouer les multiples tentatives anglaises et manquent d'aggraver le score à plusieurs reprises sur contre-attaque, notamment à la 84e minute par Gunnarson. L'Islande finit par l'emporter et se qualifie pour les quarts de finale.

Quart de finale[modifier | modifier le code]

Match 48 France 5 - 2 Islande Stade de France, Saint-Denis

21 h CEST
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(Passe décisive Matuidi) Giroud But inscrit après 12 minutes 12e
(Passe décisive Griezmann) Pogba But inscrit après 20 minutes 20e
(Passe décisive Griezmann) Payet But inscrit après 43 minutes 43e
(Passe décisive Giroud) Griezmann But inscrit après 45 minutes 45e
(Passe décisive Payet) Giroud But inscrit après 59 minutes 59e
(4 - 0) But inscrit après 56 minutes 56e Sigþórsson (G. Sigurðsson Passe décisive)
But inscrit après 84 minutes 84e B. Bjarnason (Skúlason Passe décisive)
Spectateurs : 76 833[9]
Arbitrage : Björn Kuipers
Rapport

En quart de finale, l'Islande affronte la France à Saint-Denis. La 1re période est largement dominée par la France, qui mène 4-0 à la mi-temps grâce aux buts de Giroud, Pogba, Matuidi et Griezmann. Ce dernier a été impliqué dans 3 buts (2 passes décisives et 1 but). En 2e période, l'Islande se réveille et inscrit 2 buts (de Bjarnason et Sigþorson), en encaissant un seul de Giroud, qui signera ce soir-là un doublé. Le score final sera donc de 5-2 en faveur de la France, qui se qualifiera donc pour les demi-finales face à l'Allemagne, tandis que l'Islande sera éliminée de la compétition, mais en ayant vaincu l'Angleterre et en ayant été la plus belle surprise de cet Euro.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Euro 2016 : Les secrets de la qualification de l'Islande, www.tf1.fr, 8 novembre 2015.
  2. (is) « A karla – Lokahópur fyrir EM 2016 », ksi.is, 9 mai 2016.
  3. Guillaume Loisy, « L'anomalie islandaise en 8 chiffres », sur lefigaro.fr,
  4. Groupe F : L'Islande bat l'Autriche sur le fil, www.tf1.fr, 22 juin 2016.
  5. « Full Time Report - Match 12 » [PDF], sur UEFA.com,
  6. « Full Time Report - Match 23 » [PDF], sur UEFA.com,
  7. « Full Time Report - Match 33 » [PDF], sur UEFA.com,
  8. « Full Time Report - Match 44 » [PDF], sur UEFA.com,
  9. « Full Time Report - Match 48 » [PDF], sur UEFA.com,