Birkir Bjarnason

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Birkir Bjarnason
Image illustrative de l’article Birkir Bjarnason
Bjarnason jouant pour l'Islande à la Coupe du monde 2018.
Situation actuelle
Équipe Adana Demirspor
Numéro 67
Biographie
Nationalité Islandais
Naissance (34 ans)
Akureyri (Islande)
Taille 1,83 m (6 0)[1]
Période pro. 2006-
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
0 Thór Akureyri
0 KA Akureyri
0 Austrått IL
0 Figgjo IL
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2012 Viking FK 109 (16)
2008 FK Bodø/Glimt 022 0(5)
2012-2013 Standard de Liège 020 0(0)
2012-2013 Pescara 025 0(2)
2013 Pescara 003 0(0)
2013-2014 UC Sampdoria 016 0(1)
2014-2015 Pescara 042 (12)
2015-2017 FC Bâle 064 (17)
2017-2019 Aston Villa 054 0(6)
2019-2020 Al-Arabi SC 008 0(1)
2020-2021 Brescia Calcio 040 0(6)
2021- Adana Demirspor 032 0(7)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004 Islande -17 ans 007 0(2)
2005-2007 Islande -19 ans 014 0(3)
2006-2011 Islande espoirs 025 0(4)
2010- Islande 0109 (15)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 13 juin 2022

Birkir Bjarnason, né le à Akureyri en Islande, est un footballeur international islandais qui évolue au poste de milieu de terrain à l'Adana Demirspor.

Biographie[modifier | modifier le code]

Birkir Bjarnason a débuté comme footballeur dans l'équipe scolaire de l'école de Sandved à Figgjö en 2000, où il a été très inspiré par son professeur et entraineur Sigbjørn.

Birkir Bjarnason arrive à l'été 2005 de Figgjö dans l'effectif du Viking FK au poste de milieu de terrain, alors qu'il n'a que 17 ans. Lors de la saison 2006/07, il marque son premier but pour le Viking contre Hamarkameratene.

Le , le club belge du Standard de Liège confirme son transfert vers Sclessin où il s'engage pour quatre ans[2]. Il joue 16 matchs en championnat dont quatre en tant que titulaire. Il joue également trois matchs en Ligue Europa dont un huitième de finale face au club allemand Hanovre 96[3],[4]. Le Standard est sorti de la compétition européenne par Hanovre et termine quatrième en championnat[5].

Après moins d'une saison à Liège, le joueur est prêté pour un an avec option d'achat au club italien de Pescara le [6]. Il inscrit son premier but en Série A lors de la 15e journée de championnat, le face à Naples, la rencontre s'achève sur le score de 5-1 pour les Napolitains[7].

En , Pescara décide de lever l'option d'achat et d'engager l'Islandais jusqu'en 2014[8]. Bjarnason est ainsi définitivement transféré en Italie[9].

Alors qu'en fin de saison précédente Pescara est reléguée en Serie B, Birkir Bjarnason est transféré à la Sampdoria le [10]. Il ne reste qu'une saison à la Sampdoria avant de retourner à Pescara. En , il rejoint le club suisse du FC Bâle. Il participe à 64 matchs toutes compétitions confondues et inscrit 17 buts avec le club helvète avant de rejoindre l'Angleterre en .

Le , il s'engage pour trois ans et demi avec Aston Villa[11]. Son contrat avec Villa est résilié le [12]. En , il rejoint le club qatari d'Al-Arabi avec qui il inscrit un but en huit matchs en l'espace de trois mois.

Le , Bjarnason s'engage pour un an et demi avec le Brescia Calcio, retrouvant ainsi la Serie B[13].

Au terme de la saison 2020-2021, il s'engage pour deux ans avec l'Adana Demirspor.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Birkir avec l'équipe d'Islande en 2014.

Birkir Bjarnason honore sa première en sélection avec l'équipe d'Islande le , contre Andorre. Il est titularisé lors de cette rencontre remportée par son équipe sur le score de quatre buts à zéro[14].

Il marque son premier but en sélection le contre la France en ouvrant le score (28e) de ce match amical perdu par les Islandais (2-3)[15].

Il participe au Championnat d'Europe de football 2016 et marque le premier but de son équipe d'un tir croisé face au Portugal, le mardi mais aussi le premier but pour l'Islande dans une grande compétition. Il marque en quart de finale de la compétition contre la France réduisant le score à (5-2) pour les Bleus.

Bjarnason fait partie des vingt-trois joueurs islandais sélectionnés pour disputer la Coupe du monde 2018 en Russie[16]. Les Islandais sont éliminés dès la phase de groupes.

Il détient actuellement le record du nombre de sélections avec l'équipe d'Islande, totalisant 107 capes en 2022.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 2018 FIFA World Cup Russia: List of players: Iceland » [archive du ], FIFA, (consulté le ), p. 13
  2. Le Standard recrute le milieu de terrain islandais Bjarnason, sur dhnet.be. Mis en ligne le 13 janvier 2012, consulté le 2 septembre 2013.
  3. Hanovre prend une revanche sur Liège, sur uefa.com. Mis en ligne le 8 mars 2012, consulté le 2 septembre 2013.
  4. Fiche de Birkir Bjarnason, sur footmercato.net. Consulté le 2 septembre 2012.
  5. Classement 2011-2012, sur sport.be.msn.com. Consulté le 2 septembre 2013.
  6. Bjarnason à Pescara, sur lequipe.fr. Mis en ligne le 11 juillet 2012, consulté le 2 septembre 2013.
  7. Feuille de match, sur lequipe.fr. Mis en ligne le 2 décembre 2012, consulté le 2 septembre 2013.
  8. (en) Pescara sign Birkir Bjarnason from Standard Liege, sur skysports.com. Mis en ligne le 28 janvier 2013, consulté le 2 septembre 2013.
  9. Birkir Bjarnason rapporte 900.000 euros au Standard, sur lavenir.net. Mis en ligne le 14 juin 2013, consulté le 2 septembre 2013.
  10. Sampdoria Gênes : Bjarnason débarque, sur franceinfo.fr. Mis en ligne le 2 septembre 2013, consulté le 2 septembre 2013.
  11. (en) Birkir Bjarnason signs, avfc.co.uk, 25 janvier 2017.
  12. (en) Bjarnason departs, avfc.co.uk, 8 août 2019.
  13. « Brescia annonce Bjarnason », sur sofoot.com, 19 janvier 2020.
  14. « Feuille du match Islande - Andorre », sur transfermarkt.fr
  15. Mandanda «y a cru jusqu'au bout», sur lequipe.fr. Mis en ligne le 28 mai 2012, consulté le 3 septembre 2013.
  16. « Islande : Gylfi Sigurdsson dans les 23 pour le Mondial, pas Kolbeinn Sigthorsson », sur lequipe.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :