Szymon Marciniak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Szymon Marciniak
Szymon Marciniak en novembre 2013.
Szymon Marciniak en novembre 2013.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Pologne Pologne
Naissance (37 ans)
à Płock
Sport Football
Désignations nationales
Années Compétition
2009- Drapeau : Pologne Ekstraklasa
Désignations intracontinentales *
Années Compétition
2011- Ligue Europa
2012- Ligue des champions
Désignations internationales **
Années Compétition
2015 Euro espoirs
2016 Championnat d'Europe
2018 Coupe du monde
* Compétitions intracontinentales de clubs.
** Compétition internationale d'équipes nationales.

Szymon Marciniak, né le à Płock, est un arbitre de football polonais. Il est licencié à la FIFA depuis 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Szymon Marciniak officie pour la première fois en première division polonaise le , lors du match entre le GKS Bełchatów et l'Odra Wodzisław Śląski. Peu avant le début de la saison 2009-2010, il est placé sur la liste des arbitres principaux de la division et est donc régulièrement présent sur les pelouses polonaises par la suite.

En 2011, il devient « arbitre FIFA » et est autorisé à pratiquer son métier sur les pelouses internationales[1]. Le , il arbitre son premier match de coupe d'Europe, opposant Aalesund au Ferencváros pour le deuxième tour préliminaire de la Ligue Europa. Quelques mois plus tard, le , Szymon Marciniak officie pour la première fois lors d'un match de sélections nationales, entre Israël et l'Ukraine. Le , il arbitre au stade municipal de Braga la rencontre opposant le Portugal à l'Azerbaïdjan pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Lors du match Lech - Wisła en 2015, au centre de l'image.

En avril 2013, il est désigné arbitre du match aller de la finale de la Coupe de Pologne 2013[2]. À partir de cette année, Szymon Marciniak officie de plus en plus sur les pelouses européennes (sept matches lors de la saison 2013-2014, neuf en 2014-2015). Il arbitre notamment un quart de finale de Ligue Europa le lors duquel s'affrontent le Dynamo Kiev et la Fiorentina[3].

En juin 2015, Szymon Marciniak est choisi comme arbitre principal de la finale du championnat d'Europe espoirs à Prague[4], qui voit la Suède s'imposer aux tirs au but contre le Portugal. Le mois suivant, il est promu dans le groupe élite des arbitres par la fédération européenne[5], ce qui lui ouvre la porte des plus grandes compétitions du continent.

En décembre 2015, l'UEFA dévoile la liste des dix-huit arbitres sélectionnés pour l'Euro 2016 en France, dans laquelle figure Szymon Marciniak[6].

Début mars 2016, il dirige son premier match de phase finale de Ligue des champions, qui voit le Real Madrid éliminer l'AS Rome en huitième de finale, au stade Santiago Bernabéu. Un mois plus tard, Szymon Marciniak est désigné pour arbitrer l'un des quarts de finale de la compétition, opposant le Bayern Munich au Benfica[7]. Une nouvelle fois nommé pour arbitrer la finale de la Coupe de Pologne[8], lors de son édition 2015-2016, il dirige également le 28 avril les vingt-deux acteurs de la demi-finale de Ligue Europa entre le Chakhtar Donetsk et le Séville FC[9].

Marciniak avant l’exécution du penalty par Lionel Messi, lors d'Argentine-Islande en Coupe du monde.

Il arbitre deux matchs de la Coupe du monde 2018 lors du premier tour : celui opposant l'Argentine à l'Islande le 16 juin et un autre qui voit s'affronter la Suède et l'Allemagne le 23 juin. Durant ce match, il refuse d'accorder un penalty à l'équipe de Suède alors que la décision inverse aurait pu être prise grâce à la vidéo[10],[11], utilisée pour la première fois dans une grande compétition. Ce penalty aurait peut-être permis à la Suède d'assurer sa qualification dans la phase suivante de la compétition, tout en rapprochant l'Allemagne (championne du monde en titre) de l'élimination.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]