Un ticket pour deux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un ticket pour deux

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

La station LaSalle du métro de Chicago, lieu d'une des scènes finales du film.

Titre original Planes, Trains & Automobiles
Réalisation John Hughes
Scénario John Hughes
Acteurs principaux
Sociétés de production Hughes Entertainment
Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau : États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1987
Durée 93 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un ticket pour deux (Planes, Trains & Automobiles) est un film américain écrit et réalisé par John Hughes, sorti en salles le 25 novembre 1987 aux États-Unis et le 16 mars 1988 en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À deux jours de Thanksgiving, Neal Page se prépare à rejoindre sa femme à Chicago afin de passer les fêtes en famille. Mais le mauvais temps est de la partie, l'avion est annulé, et Neal se trouve affublé d'un compagnon d'infortune, Del Griffith, sympathique mais bavard vendeur de rideaux de douche, qui ne semble pas décidé à le lâcher...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Carte du trajet emprunté par Neil Page (Steve Martin) et Del Griffith (John Candy).

Réception[modifier | modifier le code]

Le film reçut un très bon accueil critique à sa sortie aux États-Unis[6], une surprise quand l'on sait que Steve Martin et John Candy étaient alors considérés comme des comédiens de petite envergure, et que John Hughes était jusque là cantonné aux films sur l'adolescence. En septembre 2011, le film est classé 21e meilleure comédie par l'hebdomadaire culturel londonien Time Out[7].

Steve Martin[8] et John Candy [réf. nécessaire] ont tous deux affirmé que ce film était le film préféré de leur carrière cinématographique.

Box-office[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le film a rencontré un succès en salles, récoltant 49,5 millions de dollars, devenant ainsi le second plus grand succès de John Hughes comme réalisateur, avant de céder sa place à Uncle Buck deux ans plus tard (66,7 millions de dollars de recettes sur le territoire américain)[9].

En France, Un ticket pour deux passe carrément inaperçu, puisqu'il a réuni 18 161 entrées en première semaine à Paris, dans une combinaison moyenne de 18 salles et une douzième place dans le classement[10]. Finalement, Un ticket pour deux totalise 34 698 entrées sur le territoire français[5].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • John Hughes tournait le long-métrage quelques mois après son autre film La Vie en plus dont on peut voir une scène à la télévision dans le motel, alors même que le film est sorti en salles après Un ticket pour deux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Non crédité au générique.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]