Wilson Kipketer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Wilson Boit Kipketer.
Wilson Kipketer Portail athlétisme
Wilson Kipketer (2010).jpg
Wilson Kipketer en 2010
Informations
Discipline(s) 800 m
Période d'activité 1990-2005
Nationalité Drapeau : Danemark Danois
Naissance (41 ans)
Lieu Kapchemoyiwo (Kenya)
Taille 1,72 m
Poids 64 kg
Records
• Ancien détenteur du record du monde du 800 m (1 min 41 s 11) et du 800 m en salle (1 min 42 s 67)
Distinctions
• Trophée de l'athlète européen de l'année en 1997
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 1
Championnats du monde 3 0 0
Champ. du monde en salle 1 2 0
Championnats d'Europe 1 0 0

Wilson Kosgei Kipketer, né le 12 décembre 1972 à Kapchemoyiwo au Kenya, est un athlète danois spécialiste du 800 mètres. Champion du monde à trois reprises entre 1995 et 1999, il est l'ancien détenteur du record du monde en salle de la distance, et a été par ailleurs recordman du monde en plein air entre 1997 et 2010 ; records qu'il s'est vu ravir en 2010 par le Kényan David Rudisha.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Il est remarqué très tôt par l'ancien champion olympique Kipchoge Keino. Lors d'un voyage d'étude au Danemark en 1990, il est séduit par le pays et demande la citoyenneté danoise.

Il court alors pour son nouveau pays, devenant champion du monde lors des Championnats du monde d'athlétisme 1995 de Göteborg.

Mais les autorités kényanes ayant refusé de lui accorder sa lettre de sortie, il doit attendre pour participer à la compétition olympique et ne dispute pas les Jeux olympiques d'été de 1996 à Atlanta.

Wilson Kipketer en 1997 à Cologne à l'occasion de son record du monde du 800 m

L'année suivante, il bat le record du monde de Sebastian Coe. Durant la même année, il bat également le record indoor et devient champion du monde pour la seconde fois lors des Championnats du monde d'athlétisme 1997 à Athènes.

Les ennuis reviennent en 1998: au début de l'année, il est atteint d'une violente crise de malaria[1] qui le tient éloigné des pistes toute l'année. De retour en 1999, il conserve son titre lors des Championnats du monde d'athlétisme 1999 à Séville.

Il est redevenu le favori des prochains Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney, comme le prouve son record du monde du 1 000 m indoor début 2000. Mais il est battu dans une course tactique par l'Allemand Nils Schumann.

Blessé à un pied à 4 mois des Championnats du monde d'athlétisme 2001, il revient en 2002 et devient champion d'Europe. Lors des championnats du monde suivants, à Paris, il doit s'employer dans les séries et ne finit finalement que 4e de la finale.

A Athènes lors des Jeux olympiques d'été de 2004, il ne remporte que la médaille de bronze. L'or olympique se refusant à lui, il annonce sa retraite sportive en août 2005[2].

Reconversion[modifier | modifier le code]

Wilson Kipketer est membre du club des Champions de la Paix, un collectif de 54 athlètes de haut niveau créé par Peace and Sport, organisation internationale basée à Monaco et œuvrant pour la construction d'une paix durable grâce au sport.

En 2010, il s’est ainsi fortement mobilisé avec Peace and Sport pour soutenir l’opération « Solidarité par le Sport pour Haïti » et a récolté plus de 80 kilos de matériel (chaussures, vêtements techniques…) en faveur de la jeunesse haïtienne. Il a également parrainé une opération spéciale pour Haïti à l’occasion du Meeting Herculis 2010 (meeting Samsung Diamond League), un meeting qu’il a lui-même remporté 8 fois dans la catégorie du 800 m.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Temps
1990 Championnats du monde juniors Plovdiv 4e 1 min 48 s 13
1995 Championnats du monde Göteborg 1er 1 min 45 s 08
Finale du Grand Prix Monaco 2e 1 min 45 s 28
1997 Championnats du monde en salle Paris 1er 1 min 42 s 67
Championnats du monde Athènes 1er 1 min 43 s 38
Finale du Grand Prix Fukuoka 2e 1 min 42 s 98
1998 Championnats d'Europe Budapest 8e 1 min 50 s 13
1999 Championnats du monde en salle Maebashi 2e 1 min 45 s 49
Championnats du monde Séville 1er 1 min 43 s 30
Finale du Grand Prix Munich 1er 1 min 43 s 55
2000 Jeux olympiques Sydney 2e 1 min 45 s 14
2002 Championnats d'Europe Munich 1er 1 min 47 s 25
2003 Championnats du monde en salle Birmingham 2e 1 min 45 s 87
Championnats du monde Paris 4e 1 min 45 s 23
Finale mondiale Monaco 4e 1 min 46 s 40
2004 Jeux olympiques Athènes 3e 1 min 44 s 65
Finale mondiale Monaco 4e 1 min 46 s 37

Records personnels[modifier | modifier le code]

En extérieur
Épreuve Temps Date Lieu
400 m 46 s 85 1994
800 m 1 min 41 s 11 24 août 1997 Cologne
1 000 m 2 min 16 s 29 23 août 1995 Copenhague
1 500 m 3 min 42 s 80 1993
Mile 3 min 59 s 57 5 juillet 1993 Stockholm
En salle
Épreuve Temps Date Lieu Note
800 m 1 min 42 s 67 9 mars 1997 Paris Ancien record du monde
1 000 m 2 min 14 s 96 20 février 2000 Birmingham Ancien record du monde

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Wilson Kipketer hospitalised with Malaria », IAAF,‎ 23 janvier 1998
  2. (en) « Kipketer retires from athletics », BBC Sport,‎ 17 août 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Wilson Kipketer Suivi par
Drapeau : Royaume-Uni Sebastian Coe
Record du monde du 800 m
-
Drapeau : Kenya David Rudisha
Drapeau : États-Unis Michael Johnson
Trophée IAAF de l'athlète de l'année
1997
Drapeau : Éthiopie Haile Gebrselassie
Drapeau : République tchèque Jan Železný
Trophée de l'athlète européen de l'année
1997
Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Edwards