Alfred Yego

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfred Yego Portail athlétisme
Alfred Yego Daegu 2011.jpg
Alfred Yego lors des Championnats du monde 2011
Informations
Disciplines 800 m
Nationalité Drapeau : Kenya Kényan
Naissance 28 novembre 1986 (28 ans)
Lieu Eldoret
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 1 1 0

Alfred Kirwa Yego (né le 28 novembre 1986 à Eldoret) est un athlète kényan, spécialiste du demi-fond. Son club est l'Atletica Cento Torri à Pavie (Italie).

Carrière[modifier | modifier le code]

Il se distingue lors de la saison 2004, à l'âge de dix-sept ans, en s'adjugeant la médaille d'argent du 800 mètres des Championnats du monde juniors de Grosseto, en Italie[1]. Il participe dès l'année suivante aux Championnats du monde d'Helsinki où il est éliminé dès les séries. En 2006, le Kényan se classe troisième des Championnats d'Afrique de Bambous derrière son compatriote Alex Kipchirchir et le Soudanais Ismail Ahmed Ismail.

Alfred Yego obtient le plus grand succès de sa jeune carrière lors de la saison 2007 à l'occasion des Championnats du monde d'Osaka. Il remporte la finale du 800 mètres en 1 min 47 s 09[2], devançant d'un centième de seconde le Canadien Gary Reed et de trente centièmes le Russe Yuriy Borzakovskiy. Il devient à cette occasion le troisième athlète kényan titré sur la distance après Billy Konchellah (1987 et 1991) et Paul Ruto (1993).

Figurant parmi les favoris des Jeux olympiques de 2008, à Pékin, le natif d'Eldoret décroche finalement la médaille de bronze, derrière Wilfred Bungei et Ismail Ahmed Ismail, dans le temps de 1 min 44 s 82[3]. Il remporte en toute fin de saison 2008 à Stuttgart la Finale mondiale du 800 mètres[4].

Le 23 août 2009, lors des Championnats du monde de Berlin, Yego se classe deuxième de la finale du 800 m, derrière le Sud-africain Mbulaeni Mulaudzi. Il établit quelques jours plus tard lors du meeting de Rieti la performance de 1 min 42 s 67, nouveau record personnel et deuxième meilleure performance mondiale de l'année 2009 derrière son compatriote David Rudisha[5].

Alfred Yego monte sur la deuxième marche du podium des Championnats d'Afrique 2010 de Nairobi où il s'incline de près de deux secondes face à David Rudisha.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Alfred Yego (à gauche) lors de sa victoire aux championnats du monde d'Osaka.
Alfred Yego lors du meeting d'Hengelo 2010
Année Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2004 Championnats du monde junior Grosseto 2e 800 m 1 min 47 s 39
2005 Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 6e 800 m 1 min 47 s 39
2006 Championnats d'Afrique Bambous 3e 800 m 1 min 46 s 85
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 8e 800 m 1 min 48 s 01
2007 Championnats du monde Osaka 1er 800 m 1 min 47 s 09
2008 Jeux olympiques Pékin 3e 800 m 1 min 44 s 82
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 1er 800 m 1 min 49 s 05
2009 Championnats du monde Berlin 2e 800 m 1 min 45 s 35
2010 Championnats d'Afrique Nairobi 2e 800 m 1 min 44 s 85
2011 Championnats du monde Daegu 7e 800 m 1 min 45 s 83

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
800 m 1 min 42 s 67 Rieti 6 septembre 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Résultats des Championnats du monde juniors 2004 », sur iaaf.org (consulté le 7 mai 2011)
  2. (en) « Osaka 2007 - Event report : Men’s 800m Final », sur iaaf.org (consulté le 7 mai 2011)
  3. (en) « Résultats des Jeux olympiques de 2008 », sur iaaf.org,‎ 2008 (consulté le 7 mai 2011)
  4. (en) « Résultats des Championnats d'Afrique 2010 », sur nairobi2010.com (consulté le 7 mai 2011)
  5. (en) « Meilleures performances mondiales de l'année 2009 », sur apulanta.fi (consulté le 7 mai 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :