Kevin Young

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kevin Young (homonymie).
Kevin Young Portail athlétisme
Kevin Young (athlete).JPG
Kevin Young en 2012.
Informations
Disciplines 400 m haies
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance 16 septembre 1966 (48 ans)
Lieu Los Angeles
Taille 1,95 m
Poids 89 kg
Entraîneur John Smith, Bob Kersee
Records
Actuel détenteur du record du monde du 400 m haies en 46 s 78.
Distinctions
• Trophée IAAF de l'athlète de l'année en 1992
• Élu au Temple de la renommée de l'athlétisme des États-Unis en 2006
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Championnats du monde 1 - -
Jeux panaméricains - 1 -

Kevin Curtis Young (né le 16 septembre 1966 à Los Angeles) est un athlète américain spécialiste du 400 m haies. Il est l'actuel détenteur du record du monde de la discipline avec le temps de 46 s 78, établi en finale des Jeux olympiques de 1992 à Barcelone.

Carrière[modifier | modifier le code]

Kevin Young naît et grandit dans le quartier de Watts, à Los Angeles. Découvrant l'athlétisme à l'âge de seize ans, il se porte vers le 110 m haies, réalisant dès l'année suivante 14 s 23 puis 14 s 11. Étudiant à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA), il fait la connaissance de John Smith, ancien champion de 400 mètres désormais entraineur d'athlétisme[1]. Ce dernier le convainc de se spécialiser dans la discipline du 400 mètres haies, en raison de son manque de pointe de vitesse compte tenu de sa morphologie (1,95 m pour 89 kg). Il réalise 51 s 09 en 1984 avant de descendre sous les 49 secondes (48 s 77) lors des championnats des États-Unis 1986. Il obtient rapidement une bourse pour poursuivre ses études de sociologie.

En 1987, Young remporte son premier titre NCAA mais ne prend que la quatrième place des sélections américaines pour les mondiaux de Rome. Il fait ses débuts sur la scène internationale à l'occasion des Jeux panaméricains d'Indianapolis, terminant deuxième du 400 m haies en 48 s 74, derrière la Jamaïcain Winthrop Graham. Champion universitaire en 1988, il descend pour la première fois sous les 48 secondes (47 s 72).
Il se qualifie pour ses premiers Jeux olympiques grâce à sa troisième place obtenue lors des « trials » d'Indianapolis. À Séoul, au mois de septembre 1988, l'Américain échoue au pied du podium en 47 s 94, à 38 centièmes de secondes du médaillé de bronze, son compatriote Edwin Moses. Deuxième des championnats nationaux en 1990 et 1991, il termine quatrième des championnats du monde 1991 avec le temps de 48 s 01.

Le 6 août 1992, Kevin Young remporte la finale des Jeux olympiques de Barcelone en établissant un nouveau record du monde en 46 s 78. Il améliore de vingt-quatre centièmes le précédent record d'Edwin Moses datant de 1983, et devient le premier athlète à descendre sous la barrière des 47 secondes. Il devance de près d'une seconde Winthrop Graham et Kriss Akabusi. Invaincu tout au long de l'année 1992, il remporte les dix-neuf courses qu'il dispute, s'imposant notamment lors de la Finale du Grand Prix à Turin, et descend à dix reprises sous la barre des 48 secondes. Il est désigné athlète de l'année 1992.

Séparé de John Smith en début de saison 1993, il subit trois défaites lors de sa rentrée sur le sol européen, s'inclinant notamment à deux reprises face au Zambien Samuel Matete à Londres et à Monaco. Sélectionné pour les championnats du monde de Stuttgart après son premier titre national obtenu au mois de juin, Young monte sur la plus haute marche du podium après avoir fait la différence lors des deux derniers obstacles. Il devance, avec le temps de 47 s 18, Samuel Matete et Winthrop Graham.

Il ne prit part qu'à deux meetings en 1994, terminant second à New York avec son meilleur temps de l'année (49 s 70) mais échoua ensuite à se qualifier pour la finale du 400 mètres haies des championnats des États-Unis 1994.

Jamais officiellement retraité, il fit son entrée en 2006 dans le Hall of Fame athlétisme des États-Unis (USA Track & Field Hall of Fame)[2].

Il recourt un 400m haies avec des haies à 0,84 cm le 7 juillet 2012 à Tarare lors du Meeting National Quatrache de Tarare[3].

Records personnels[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Date Lieu
400 m 45 s 11 1992
400 m haies 46 s 78 6 août 1992 Barcelone
110 m haies 13 s 65 1992

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Temps
1987 Jeux panaméricains Indianapolis 2e 48 s 74
1988 Jeux olympiques Séoul 4e 47 s 94
1991 Championnats du monde Tokyo 4e 48 s 01
1992 Jeux olympiques Barcelone 1er 46 s 78
Finale du Grand Prix Turin 1er 48 s 16
1993 Championnats du monde Stuttgart 1er 47 s 18

National[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Parienté et Alain Billouin, La fabuleuse histoire de l'Athlétisme, page 510, Paris, Minerva 2003
  2. (en) Former Track Star and Current World Record Holder Kevin Young Inducted into USA Track & Field Hall of Fame. UCLA. Consulté le 24 janvier 2010.
  3. [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]