William H. Clothier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Clothier.

William H. Clothier

Description de cette image, également commentée ci-après

Prise de vue pour Le Grand McLintock (1963)
- de gauche à droite (au premier plan) : Jack Kruschen, John Wayne, Maureen O'Hara et Chill Wills -

Naissance 21 février 1903
Decatur
Illinois, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 7 janvier 1996 (à 92 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Producteur (un film)
Films notables C'est la guerre (1958)
Alamo (1960)
Les Cheyennes (1964)
Les Géants de l'Ouest (1969)

William H. Clothier (parfois crédité William Clothier ou Wm. H. Clothier), A.S.C., est un directeur de la photographie et producteur américain, né à Decatur (Illinois) le 21 février 1903, mort à Los Angeles (Californie) le 7 janvier 1996.

Biographie[modifier | modifier le code]

William H. Clothier débute comme cadreur sur un premier film américain en 1927 (Les Ailes, film muet de William A. Wellman, qu'il retrouvera à plusieurs reprises dans les années 1950) et achève sa carrière en 1973. Dans l'intervalle, il participe dans les années 1930 à trois productions espagnoles (et sera un temps emprisonné, durant la Guerre d'Espagne). Puis, pendant la Seconde Guerre mondiale, il sert sur le bombardier B-17 Memphis Belle (auquel un documentaire - il y participe - est consacré en 1944, puis un film éponyme, Memphis Belle en 1990). La guerre achevée, il reprend comme directeur de la photographie (sur de nombreux westerns, entre autres), et après le tournage en 1955 de L'Allée sanglante, avec John Wayne, il intègre la Batjac Productions, compagnie créée par l'acteur, pour une vingtaine de films (dont Alamo en 1960). Relevons également sa contribution à plusieurs réalisations de John Ford et Andrew V. McLaglen (avec ou sans "The Duke").

Il est aussi producteur d'un film en 1955, Gang Busters, et participe en outre, pour la télévision, à quelques séries (entre 1952 et 1962), comme directeur de la photographie et/ou producteur.

Dans les années 1960, William H. Clothier obtient deux nominations à l'Oscar de la meilleure photographie, mais n'en gagne pas (voir la rubrique "Nominations" ci-dessous).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme directeur de la photographie, sauf mention contraire

Nominations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Louis Noames, « Entre deux plans, conversation avec William Clothier » dans les Cahiers du cinéma no 154, avril 1964

Lien externe[modifier | modifier le code]