Les Comancheros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Comancheros (The Comancheros) est un western américain de Michael Curtiz avec John Wayne, sorti en 1961.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1843 à La Nouvelle Orléans, Paul Regret, joueur professionnel, tue un rival en duel. Il s'enfuit par bateau au Texas où le capitaine des Rangers Jake Cutter l'arrête. Il parvient à s'échapper mais est rattrapé par Jake Cutter. Il se rachètera en affrontant avec bravoure, à ses côtés, les « Comancheros », des Blancs qui s'allient aux Indiens pour se livrer au pillage des ranchs de la région.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le réalisateur Michael Curtiz étant tombé malade au cours du tournage (ce sera son dernier film, il décèdera d'un cancer en avril 1962) c'est John Wayne lui-même qui réalisera plusieurs séquences du film, sans pour autant, à sa demande, être crédité au générique en tant que coréalisateur.

C'est le premier film qui réunit John Wayne et Lee Marvin à l'écran. Les deux autres sont L'Homme qui tua Liberty Valance (1962) et La Taverne de l'Irlandais (1963), tous les deux réalisés par John Ford.

C'est également la dernière apparition à l'écran de l'acteur de western Guinn « Big Boy » Williams.

Les Amérindiens qui jouent dans ce film sont en fait des Apaches, très différents des Comanches.

Quand John Wayne arrive avec le chariot chez les Comancheros, il leur donne des carabines Winchester alors que l'histoire est censée se dérouler en 1843.

Lien externe[modifier | modifier le code]