Vlasotince

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Vlasotince
Власотинце
Blason de Vlasotince
Héraldique
Vue générale de Vlasotince
Vue générale de Vlasotince
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Vlasina
District Jablanica
Municipalité Vlasotince
Code postal 16 210
Démographie
Population 15 830 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 42° 57′ 49″ N 22° 07′ 23″ E / 42.9636, 22.123142° 57′ 49″ Nord 22° 07′ 23″ Est / 42.9636, 22.1231  
Altitude 234 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Vlasotince

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Vlasotince
Municipalité de Vlasotince
Administration
Maire
Mandat
Nebojša Stojanović (SPS)
2012-2016
Démographie
Population 29 669 hab. (2011)
Densité 96 hab./km2
Géographie
Superficie 30 800 ha = 308 km2
Liens
Site web Site officiel de la municipalité de Vlasotince

Vlasotince (en serbe cyrillique : Власотинце) est une ville et une municipalité de Serbie situées dans le district de Jablanica. Au recensement de 2011, la ville comptait 15 830 habitants et la municipalité dont elle est le centre 29 669[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La municipalité de Vlasotince est située au sud-est de la Serbie, le long du cours inférieur et moyen de la rivière Vlasina. La ville, dont le territoire est vallonné ou montagneux, est entourée par les monts Čemernik (1 638 m) et Ostrozub (1 546 m) au sud et par le mont Kruševica (800 m) au nord. L'ouest de la municipalité est occupé par la dépression de Leskovac-Vlasotince. La région est célèbre pour ses vignobles, situés dans la partie basse des montagnes.

Un vignoble près de Vlasotince

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XVe siècle, Vlasotince était un centre administratif turc. Après que les Ottomans eurent quitté la Serbie, les habitants de la région commencèrent à cultiver la vigne. Ils en firent ainsi la première région viticole de l'ancienne Yougoslavie et surtout le plus grand centre exportateur de vin dans les Balkans.

Localités de la municipalité de Vlasotince[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Vlasotince en Serbie

La municipalité de Vlasotince compte 48 localités :

Vlasotince est officiellement classée parmi les « localités urbaines » (en serbe : градско насеље et gradsko naselje) ; toutes les autres localités sont considérées comme des « villages » (село/selo).

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
4 917 5 225 5 932 8 787 12 166 14 552 16 212[2] 15 830[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités dans la ville (2002)[modifier | modifier le code]

Municipalité[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités dans la municipalité (2002) :

Nationalité Nombre %
Serbes 32 858 98,64
Roms 377 1,13
Inconnus/Autres[4]

Politique[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 45 sièges de l'assemblée municipale de Vlasotince se répartissaient de la façon suivante[5] :

Parti Sièges
Parti démocratique 12
Parti radical serbe 8
Nouvelle Serbie 7
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie - Parti socialiste populaire 6
G17 Plus 5
Parti démocratique de Serbie 3
Liste « Ensemble » 3

Srđan Šušulić, membre du Parti démocratique du président Boris Tadić, a été élu président (maire) de la municipalité[6].

Culture[modifier | modifier le code]

Le Musée régional de Vlasotince

Vlasotince possède un important Centre culturel (en serbe : Културни центар et Kulturni centar) ; il a été créé en 1972 et il organise des concerts et des expositions. À proximité, se trouve le Musée régional (en serbe : Завичајни музеј et Zavičajni muzej), installé dans un bâtiment ottoman datant de la deuxième moitié du XVIIIe siècle ; il présente des collections historiques. La Bibliothèque nationale Desanka Maksimović (Narodna biblioteka Desanka Maksimović) possède un fonds de plus de 38 894 ouvrages[7].

Chaque année, fin août ou début septembre, la municipalité organise une grande fête de la vigne et du vin, appelée Vinski bal[7].

Éducation[modifier | modifier le code]

Vlasotince possède une école maternelle (en serbe : Predškolska ustanova), l'école maternelle Milka Dimanić, ainsi que 9 écoles élémentaires (Osnovna škola ; en abrégé : ), dont deux dans la ville elle-même : l'OŠ Siniša Janić et l'OŠ 8. Oktobar. On y compte également deux établissements d'études secondaires : l'École technique 1. Oktobar (Tehnička škola 1. Oktobar) et le Lycée Stevan Jakovljević (Gimnazija Stevan Jakovljević). La ville possède également une annexe de l'école de musique de Leskovac, une école pour les enfants ayant des besoins spéciaux et une école de formation pour les adultes[7].

Sport[modifier | modifier le code]

Vlasotince possède un club de football, le FK Vlasina.

Médias[modifier | modifier le code]

Vlasotince possède une chaîne de radio-télévision : RTV Vlasotince[8], ainsi que plusisieurs stations de radio : Radio Gaga, Radio Rosulja et Radio Džoker.

Économie[modifier | modifier le code]

Le vignoble de la région de Vlasotince (en vert)

La municipalité de Vlasotince est réputée pour la qualité de ses vins.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Vlasotince est située à proximité de sites touristiques importants comme le lac Vlasina, situé à 56 km de la ville, la rivière Vlasina, qui sépare la municipalité en deux parties, les monts Suva planina et Čemernik ; tous ces sites offrent des possibilités aux amateurs de randonnée pédestre et aux amis de la nature. La ville elle-même conserve son ancienne čaršija, un quartier typique de l'époque ottomane ; parmi les bâtiments intéressants figurent ceux du Musée régional et de la Gigina kuća (aujourd'hui Bibliothèque municipale), caractéristiques de l'architecture ottomane, mais aussi l'église du Saint-Esprit, construite dans la première moitié du XIXe siècle. L'ancienne usine Popovića et le palais de Milan Valčić (en serbe : palata Milana Valčića) ont été construits à la fin du XIXe siècle et la maison Sokolski au début du XXe siècle[9].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Vue générale de Vlasotince, au bord de la rivière Vlasina

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  3. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  4. a et b (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  5. (sr) « Skupština opštine », sur http://www.vlasotince.rs, Site officiel de la municipalité de Vlasotince (consulté le 20 août 2009)
  6. (sr) « Predsednik opštine - Srđan Šušulić », sur http://www.vlasotince.rs, Site officiel de la municipalité de Vlasotince (consulté le 20 août 2009)
  7. a, b et c (sr) « Kultura i obrazovanje », sur http://www.vlasotince.rs, Site officiel de la municipalité de Vlasotince (consulté le 20 août 2009)
  8. (sr) « Site de RTV Vlasotince » (consulté le 25 avril 2008)
  9. (sr) « Turizam », sur http://www.vlasotince.rs, Site officiel de la municipalité de Vlasotince (consulté le 20 août 2009). Sur le territoire municipal se trouvent également quelques monuments ou lieu commémoratifs, comme le parc mémorial situé dans le cimetière ancien de la ville ou le Monument aux combattants des guerres balkaniques et de la Première Guerre mondiale, créé par l'architecte russe Nikolaï Krastov

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]