Vincenzo Albrici

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vincenzo Albrici (né à Rome en 1631) est un compositeur et organiste italien du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincenzo Albrici est né dans une famille de musiciens originaire de Senigallia, dans l'actuelle province d'Ancône, dans les Marches, alors dans les États pontificaux ; ses oncles Fabio et Alessandro Costantini étaient eux-mêmes compositeurs et son père Domenico, chanteur.

Il étudie le chant en tant qu'élève du collège germanique sous la direction du célèbre maître de chapelle Giacomo Carissimi. Il débute une carrière d'organiste vers 1646, on suppose à l'église Santa Maria in Vallicella..

Albrici semble avoir quitté l'Italie vers la fin 1652 et aurait voyagé avec son père et son frère Bartolomeo jusque Stockholm avec une troupe de musiciens engagés par la reine Christine.

Ses compositions les plus précoces qui nous soient parvenues datent de cette époque. A l'abdication de la reine en juin 1654, il passe quelque temps à la cour des Wittelsbach à Neuburg.

On le retrouve en 1656 vice-maître de chapelle à Dresde.