Tullow Oil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tullow Oil plc

Création 1985 à Tullow Drapeau de l'Irlande Irlande
Fondateurs Aidan Heavey
Forme juridique Entreprise publique
Siège social Drapeau de Grande-Bretagne 3rd Floor, Building 11, Chiswick Park, 566 Chiswick High Road, Londres W4 5YS, Angleterre (Royaume-Uni)
Direction Aidan Heavey, président-directeur général
Activité Prospection pétrolière
Site web www.tullowoil.com
Capitalisation 7,41 M£ (mai 2009)

Tullow Oil (LSE : TLW, ISE : TQW, GSX:TLW) est une compagnie britannique, basée à Londres qui s'occupe de prospection et d'exploitation de gisements pétroliers et gaziers. Cotée à Londres et Dublin, elle fait partie des cent entreprises de l'indice FTSE 100. La production nette revenant à la compagnie (au prorata de sa participation dans les concessions) est de 70 000 barils équivalent pétrole/jours (en comptant le gaz naturel) environ et l'objectif pour 2007 est de 80 000. Tullow est très active en exploration, en particulier dans des régions frontières.

Valeur de l'action entre 2001 et 2009

Historique[modifier | modifier le code]

La société a été fondée en 1985, par Aidan Heavey, en Irlande, comme compagnie d'exploration gazière au Sénégal[1]. Elle a été référencée pour la première fois à la Bourse de Londres en 1987[1]. Elle a rapidement progressé, dans la période récente, notamment par l'acquisition de Hardman Resources en janvier 2007[2]. En janvier 2009, la société a procédé à une augmentation de capital de 565 M$, souscrite en une seule journée.

Opérations[modifier | modifier le code]

Tullow Oil opère principalement en Europe, en Afrique, en Asie du Sud et en Amérique du Sud. En 2001, elle a racheté des gisements de gaz naturel en mer du Nord.

Fin 2008, elle a annoncé des forages exploratoires réussis sur la côte orientale du Lac Albert, dans l'ouest de l'Ouganda, ainsi que des forages commercialement exploitables dans le champ de Jubilee, au large des côtes du Ghana. Ce dernier pourrait renfermer 1,8 milliard de barils de pétrole. La compagnie prévoit aussi d'y produire 850 000 mètres cubes de gaz naturel à partir de 2011. Par contre, les explorations au large de la côte indienne ont été infructueuses. Plus tôt dans l'année, des forages concluants avaient eu lieu dans le champ de Banda, au large de la Mauritanie.

Le 6 mai 2009, elle a confirmé la présence de pétrole dans le puits de Nsoga-1 (Ouganda), après celui de Buffalo-1 le 17 décembre 2008.

Le 9 septembre 2011, elle annonce avoir fait la découverte de pétrole dans le puits de Zaedyus (GM-ES-1) en Guyane Française. C'est la première fois que de l'or noir exploitable est découvert dans les eaux territoriales françaises.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]