Tomorrowland (festival)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tomorrowland (homonymie).
Tomorrowland
Image illustrative de l'article Tomorrowland (festival)
Scène principale lors de Tomorrowland 2010.

Genre Dance, électro
Lieu Boom, Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau des États-Unis États-Unis (TomorrowWorld)
Drapeau du Brésil Brésil
Coordonnées 51° 05′ 19″ N 4° 22′ 46″ E / 51.088658, 4.37952951° 05′ 19″ Nord 4° 22′ 46″ Est / 51.088658, 4.379529  
Période Juillet
Capacité 180 000
Date de création 2005
Fondateurs Manu Beer, Michiel Beers
Organisateurs ID&T
Structure-mère SFX Entertainement
Direction ID&T
Médias associés Jim, Flair, Studio Brussel, P magazine, Plug RTL, Radio Contact
Site web www.tomorrowland.com

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Tomorrowland

Géolocalisation sur la carte : Province d'Anvers

(Voir situation sur carte : Province d'Anvers)
Tomorrowland

Tomorrowland est un festival de musique électronique annuellement organisé au mois de juillet à Boom, dans la province d'Anvers, en Belgique. En 2012, le festival, devenu l'un des plus notables à l'international[1], recense la participation de plus de 365 disc-jockeys, avec approximativement 185 000 visiteurs à cette édition en provenance de 75 différents pays[2].

Tomorrowland émerge en 2003, sur une idée de deux frères, Manu et Michiel Beers. L'organisateur d'événements de musique électronique néerlandais ID&T (reconnu pour des festivals notoires tels que Mystery Land, Sensation et Thunderdome) rachète 50 % des parts en 2004, puis la première édition du festival est organisée en 2005. En 2013, le festival s'exporte aux États-Unis et devient pour l'occasion Tomorrowworld.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première édition du festival se déroule le 14 août 2005[2],[3], avec une capacité initiale de 10 000 visiteurs[4] et dont le programme inclut Sven Väth, Sasha, Armin van Buuren, Justice et Erol Alkan[4].

En 2006, le festival se déroule le 30 juillet et accueille 15 000 visiteurs. Un camping, ouvert la veille, accueille 3 000 campeurs[4]. L'année suivante, en 2007, le festival se déroule pour la première fois sur deux journées (le 28 juillet et le 29 juillet) et accueille 20 000 visiteurs[4]. En 2008, le festival se déroule le 26 juillet et le 27 juillet, et accueille 50 000 visiteurs dont 15 000 campeurs[4]. En 2009, le festival se déroule le 25 juillet et le 26 juillet et accueille 90 000 visiteurs, et affiche complet le jour même[4].

En 2010, le festival accueille 120 000 visiteurs. Tous les billets sont vendus deux mois auparavant, les billets sont en vente sur le site de Tomorrowland, généralement inaccessible le jour de vente des tickets pour cause de saturation des serveurs hébergeant le site web. En 2011, le festival se déroule pour la première fois sur trois jours. Il accueille 180 000 visiteurs. Tous les billets s'écoulent en cinq jours, sauf les billets journaliers du vendredi. Cette édition est élue meilleur évènement musical du monde lors des International Dance Music Awards 2012[5].

En 2012, le festival se déroule du 27 juillet au dimanche 29 juillet[6]. Deux semaines avant le début des ventes, 40 % des billets sont réservés au public belge, les organisateurs craignant que les festivaliers belges ne se retrouvent en minorité[réf. nécessaire]. Les organisateurs ont également conclu un partenariat avec Brussels Airlines pour le transport des spectateurs étrangers[7]. Les 180 000 billets mis en vente sont écoulés en l'espace d'une heure le jour même de leur mise sur le marché, le 7 avril. Les plus grands artistes de musique électronique sont présents tels que Angerfist, Armin van Buuren, Skrillex, David Guetta, Steve Aoki, Hardwell, Avicii, Afrojack, Calvin Harris, Carl Cox, Nervo, Dimitri Vegas & Like Mike, Martin Solveig, Alesso ainsi que The Bloody Beetroots[8]

En 2013, le festival se déroule du 26 juillet au 28 juillet. Tout comme l'édition 2012, des billets sont réservés au public belge tandis que le reste demeure accessible à tout le monde. Cent-vingt vols spéciaux à destination de Bruxelles sont mis en vente le 14 février. L’entièreté s'écoule à la même vitesse que l'année précédente pour les tickets belges et internationaux.

En 2014, ID&T prévoit l'organisation du festival anniversaire fêtant les dix ans de l'événement, intitulé « 10 Years of Madness »[9]. Cet anniversaire prend donc en compte uniquement les soirées organisées depuis le rachat du nom par ID&T et non la première édition des frères Beers. De plus, pour la première fois, le festival se déroulera en 2 week-end soit du vendredi 18 juillet au dimanche 20 juillet et du 25 juillet au 27 juillet. Un nouveau pont fera également son apparition dans le domaine provincial "De Schorre". Celui-ci sera spécialement conçu pour le 10ème anniversaire du festival et sera constitué de planches en bois décorées par les fans de Tomorrowland [10].

En avril 2014, une plainte de riverains réclamant au maximum 3 heures de musiques par jour menace le festival, mais le tribunal d'Anvers juge cette requête "non fondée"[11].

TomorrowWorld[modifier | modifier le code]

En février 2013, les organisateurs du Tomorrowland annoncent qu'un nouveau festival, Tomorrowworld, doit se dérouler entre le 27 septembre et le 29 septembre 2013 à Chattahoochee Hills, non loin d'Atlanta en Géorgie aux États-Unis[12]. C'est à cette occasion qu'ID&T et SFX Entertainment se rapprochent selon le modèle de la joint-venture, avant que le rachat de l'entreprise événementielle néerlandaise ne soit confirmé par SFX[13]. La programmation compte plus de trois-cents disc-jockeys sur huit scènes, avec parmi les plus courus Tiësto, David Guetta, Armin van Buuren, Afrojack, Steve Aoki, Porter Robinson, Dimitri Vegas & Like Mike, Axwell et Sebastian Ingrosso[14]. TomorrowWorld propose aussi une programmation plus variée musicalement avec beaucoup d'artistes Trap comme RL Grime ou bien UZ. Le succès est important, et permet à l'organisateur d'annoncer la tenue d'une deuxième édition américaine, sur le même site, les 26, 27 et 28 septembre 2014[15].

TomorrowLand au Brésil[modifier | modifier le code]

Durant le premier week-end de l'édition 2014, le DJ David Guetta a annoncé que dès l'année suivante, Tomorrowland s'exportera également au Brésil, durant le mois de mai. Cette édition tiendra place à Sao Paulo du 1 au 3 mai 2015 [16]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le festival Tomorrowland a été récompensé par la profession pour sa grande popularité et ses dimensions exceptionnelles[14].

  • 2011 : Best Music Event Worldwide - International Dance Music Awards (IDMA), en marge de la Winter Music Conference
  • 2012 : Best Music Event Worldwide - IDMA[5]
  • 2012 : Best Major European Festival - IDMA
  • 2013 : Best Music Event - IDMA[17]
  • 2014 : Best Music Event - IDMA[18]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Top 12 Music Festivals in the World », sur Festivalfling (consulté le 14 avril 2013).
  2. a et b (en) Shahnawaz Sadique, « All About Tomorrowland, Belgium - More Than A Music Festival »,‎ 24 octobre 2013 (consulté le 24 avril 2014).
  3. (en) « TomorrowWorld takes to the U.S. »,‎ 31 juillet 2013 (consulté le 24 avril 2014).
  4. a, b, c, d, e et f (fr) « Line-up complète de Tomorrowland 2009 », be-dance.be,‎ 30 avril 2009 (consulté le 26 juillet 2012).
  5. a et b (fr) « Résultats de l'International Dance Music Awards ; Tomorrowland élu meilleur festival au monde », be-dance.be,‎ 26 mars 2012 (consulté le 26 juillet 2012).
  6. (en) Anthony Selden, « Tomorrowland Festival, Belgium »,‎ 12 décembre 2011 (consulté le 24 avril 2014).
  7. (fr) « Brussels Airlines soutient Tomorrowland », sur Le vif,‎ 23 avril 2014 (consulté le 24 avril 2014).
  8. (en) Jack Tregoning, « Tomorrowland 2012: New acts & complete stage line-ups », sur inthemix.com.au (consulté le 24 avril 2014).
  9. (en) « Tomorrowland 10 year anniversary », sur www.tomorrowland.com, ID&T,‎ 6 août 2013 (consulté le 23 septembre 2013).
  10. http://www.peopleoftomorrow.com/
  11. (fr) Jean-François Sacré, « Tomorrowland: "trois heures de musique, et fini à minuit!" », sur L'Écho,‎ 24 avril 2014 (consulté le 24 avril 2014).
  12. (en) Vivian Giang, « The World's Biggest Electronic Dance Festival Is Coming To Atlanta », sur Business Insider,‎ 4 juin 2013 (consulté le 24 avril 2014).
  13. (fr) Reiko, « ID&T est acheté par les Américains, tandis que TomorrowWorld s'exporte près d'Atlanta », sur www.be-dance.be,‎ 22 mars 2013 (consulté le 30 mars 2013).
  14. a et b (en) « About TomorrowWorld », sur www.tomorrowworld.com, ID&T,‎ 2013 (consulté le 20 janvier 2014).
  15. (en) Khal, « It’s Official: TomorrowWorld is Returning to Chattahoochee Hills in 2014 »,‎ 9 décembre 2013 (consulté le 24 avril 2014).
  16. (en) « Tomorrowland Brasil » (consulté le 22 juillet 2014).
  17. http://wintermusicconference.com/events/idmas/index.php?wmcyear=2013#idmanominees
  18. http://wintermusicconference.com/events/idmas/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]