Tăuții-Măgherăuș

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tăuții Măgherăuș
Blason de Tăuții Măgherăuș
Héraldique
La Mairie de Tăuții Măgherăuș
La Mairie de Tăuții Măgherăuș
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Maramureș
Maire
Mandat
Anton Ardelean PSD
2008
Code postal 437 345
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 7 078 hab. (2007)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 24′ N 23° 17′ E / 47.4, 23.2847° 24′ Nord 23° 17′ Est / 47.4, 23.28  
Altitude 184 m
Superficie 12 564 ha = 125,64 km2
Divers
Fondation 1440
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Tăuții Măgherăuș

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Tăuții Măgherăuș
Liens
Site web http://www.tautiimagheraus.ro

Tăuții Măgherăuș (Misztótfalu en hongrois jusqu'en 1927, Miszmogyorós actuellement, en hongrois toujours) est une ville roumaine du județ de Maramureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tăuții Măgherăuș est située à 11 km à l'ouest de Baia Mare, la préfecture du județ et elle fait quasiment partie de son agglomération, d'autant plus que l'aéroport international de Baia Mare est implanté sur son territoire.

La ville est traversée par la route nationale DN1C (itinéraire européen E58) qui unit Baia Mare et Satu Mare.

La commune se compose de la ville de Tăuții Măgherăuș elle-même et de 6 villages : Băița, Bozâanta Mare, Bușag, Merișor, Nistru et Ulmoasa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les traces de peuplement remontent au XIIe siècle.

La première mention écrite de la cité date de 1440 où elle est signalée comme étant un fief de la famille Morocz qui possédait aussi la ville de Seini.

Comme le reste du județ de Maramureș, Tăuții Măgherăuș a appartenu à l'Empire Austro-hongrois, comitat de Szatmár, jusqu'en 1920 où elle a intégré la Roumanie au Traité de Trianon.

Elle a ensuite été annexée par la Hongrie durant la Seconde Guerre mondiale et a retrouvé le territoire roumain en 1944.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Tăuții Măgherăuș compte 15 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Anton Ardelean (PSD) a été élu maire de la Ville[1].

Élections municipales de 2008[2]
Parti Nombre de conseillers
Parti social-démocrate (PSD) 8
Parti national libéral (PNL) 3
Parti démocrate-libéral (PD-L) 3
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la répartition religieuse était la suivante :

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune de Tăuții Măgherăuș a toujours eu une population roumaine majoritaire.

En 2002, la population de la commune se répartit comme suit :

  • Tăuții Măgherăuș, 2 232 habitants.
  • Băița, 1 806 habitants.
  • Bozânta Mare; 595 habitants.
  • Bușag, 543 habitants.
  • Merișor, 252 habitants.
  • Nistru, 1 088 habitants.
  • Ulmoasa, 197 habitants.

En 1910, on comptait 3 147 Roumains (68,6 %) et 1 368 Hongrois (29,8 %)[3].

En 1930, on comptait 3 351 Roumains (73 %) pour 1 138 Hongrois (24,8 %).

En 2002, Tăuții Măgherăuș est habitée par 5 660 Roumains (84,3 %) et 969 Hongrois (14,4 %)[4].

Évolution démographique
1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002 2007
3 636 4 148 4 586 4 585 6 836 7 547 6 562 6 713 7 078[5]


Économie[modifier | modifier le code]

La commune possède 1 711 ha de terres agricoles, 826 ha de pâturages, le reste étant constitué de forêts.

L'aéroport international de Baia Mare est situé sur le territoire de la commune de Tăuții Măgherăuș.

Plusieurs entreprises de conditionnement de jus de fruits et de fabrication de meubles sont installées à Tăuții Măgherăuș.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :