Valea Chioarului

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valea Chioarului
Blason de Valea Chioarului
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Maramureș
Maire
Mandat
Vasile Tuns
2008
Code postal 437 370
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 2 275 hab. (2007)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 24′ 44″ N 23° 28′ 04″ E / 47.412256, 23.4678147° 24′ 44″ Nord 23° 28′ 04″ Est / 47.412256, 23.46781  
Altitude Min. 130 m – Max. 300 m
Superficie 7 908 ha = 79,08 km2
Divers
Fondation 1405

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Valea Chioarului

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Valea Chioarului
Liens
Site web http://www.chior.ro

Valea Chioarului (Kővárgara en hongrois) est une commune roumaine du județ de Maramureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Église en bois de Vărai, un des villages de la commune

La commune de Valea Chioarului est située dans le sud-ouest du județ, à la limite avec le județ de Cluj, dans le paysage de collines du Pays Chioar (Țara Chioarului), à 33 km au sud de Baia Mare, la préfecture du județ.

La commune est traversée par la route nationale DN1C (Route européenne 58) qui relie Baia Mare avec Cluj-Napoca et Bucarest.

Elle est composée des six villages suivants (population en 2002) :

  • Valea Chioarului, siège de la municipalité (665).
  • Curtuiușului (338).
  • Durușa (90).
  • Fericea (472).
  • Mesteacăn (415).
  • Vărai (308).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1405 sous le nom de Gawra.

La commune a fait partie du Comitat de Szatmár dans le Royaume de Hongrie jusqu'en 1920, au Traité de Trianon où elle est attribuée à la Roumanie avec toute la Transylvanie.

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, 95,8 % de la population est de religion orthodoxe.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, la commune comptait 3 629 Roumains (96,2 % de la population) et 109 Hongrois (2,9 %)[1].

En 1930, les autorités recensaient 3 467 Roumains (97,3 %), 33 Tsiganes (0,9 %) ainsi qu'une communauté juive de 48 personnes (1,3 %) qui fut exterminée par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

En 2002, la commune comptait 2 146 Roumains (93,8 %) et une communauté tsigane de 135 personnes (5,9 %)[2].

Évolution démographique
1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002 2007
3 450 3 696 3 772 3 565 3 530 3 188 2 600 2 288 2 275[3]


Économie[modifier | modifier le code]

La commune dispose de 4 715 ha de terres agricoles et 2 762 ha de forêts.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]