Băiuț

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Băiuț
Blason de Băiuț
Héraldique
L'église en bois de Poina Botizii
L'église en bois de Poina Botizii
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Maramureș
Maire
Mandat
Mihai Ceteraș
2008
Code postal 437 025
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 2 539 hab. (2007)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 22′ N 24° 00′ E / 47.37, 2447° 22′ Nord 24° 00′ Est / 47.37, 24  
Altitude 600 m
Superficie 11 360 ha = 113,6 km2
Divers
Fondation 1315
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Băiuț

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Băiuț
Liens
Site web http://www.baiut.ro

Băiuț (en hongrois Erzsébétbánya) est une commune roumaine du județ de Maramureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Băiuț est située au centre du Județ, dans la haute vallée de la rivière Lăpuș, au cœur des Monts Lăpușului (massif d'origine volcanique qui culmine sur le territoire communal au Mont Văratec à 1 357 m).

Le village se trouve à 80 km de Baia Mare, la préfecture du Județ, et à 30 km de la ville de Târgu Lăpuș.

La commune est composée des trois villages suivants [1]:

  • Băiuț (1 935), siège de la commune ;
  • Poiana Botizii (374) ;
  • Strâmbu-Băiuț (791).

Le climat est de type continental (janvier : -6 °C, juillet : 18 °C).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1315 sous le nom hongrois de "Lapos-Banya" (mine du Lapos).

Le nom hongrois du village, Erzsébétbánya (Mine d'Elisabeth) témoigne de l'activité minière très ancienne du lieu.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, la commune comptait 740 Roumains (33,9 % de la population) et 1 416 Hongrois (64,8 %)[2].

En 1930, les autorités recensaient 947 Roumains (47,4 %), 1 003 Hongrois (50,2 %) ainsi qu'une petite communauté juive de 37 personnes qui fut exterminée par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

En 2002, la commune comptait 1 620 Roumains (60 %) et 1 066 Hongrois (39,5 %)[3].

Évolution démographique
1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002 2007
2 437 2 137 2 184 1 998 2 810 3 339 3 100 2 699 2 539[4]


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune est basée sur l'exploitation des forêts et sur des mines (en déclin). Le tourisme prend une importance grandissante car le village est le point de départ de nombreuses randonnées en montagne.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église en bois Saint-Pierre et Saint-Paul datant de 1830.
  • Réserve naturelle « Peștera cu Oase », réserve géologique : grottes, fossiles.
  • Réserve naturelle « Tăul Negru », plante carnivore drosera rotundifolia.

Notes et références[modifier | modifier le code]