Câmpulung la Tisa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Câmpulung la Tisa
Blason de Câmpulung la Tisa
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Maramureș
Maire
Mandat
Valentin Pop P D-L
2008-2012
Code postal 437 080
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 2 468 hab. (2007)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 35′ N 23° 28′ E / 47.59, 23.4647° 35′ Nord 23° 28′ Est / 47.59, 23.46  
Altitude 243 m
Superficie 2 987 ha = 29,87 km2
Divers
Cours d'eau Tisa
Fondation 1329
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Câmpulung la Tisa

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Câmpulung la Tisa

Câmpulung la Tisa (Hoszúmező en hongrois, Langenfeld en allemand, Довре Поле en ukrainien) est une commune roumaine du județ de Maramureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, composée du seul village de Câmpulung, se trouve au nord du județ, sur la rive droite de la Tisa, à la frontière avec l'Ukraine.

La ville de Sighetu Marmației est située à 12 km à l'est et celle de Baia Mare, la préfecture à 52 km au sud.

La commune est traversée par la route nationale DN19 qui relie Sighetu Marmației et Satu Mare et elle possède une gare sur la voie ferrée Sighetu Marmației-Salva.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1329, sur un document de la cour du roi Charles Robert de Hongrie.

Le village, bâti de part et d'autre de la Tisa, a été divisé en 1918, entre la Tchécoslovaquie et la Roumanie, lors du démembrement du comitat de Marmatie et de l'Empire Austro-hongrois après le Traité de Trianon. La rive gauche de la Tisa appartient depuis 1944 à l'Ukraine.

Le village a toujours compté une majorité de population magyarophone. La communauté juive a été détruite au cours de la Seconde Guerre mondiale pendant la Shoah.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Câmpulung la Tisa compte 11 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Valentin Pop (PD-L) a été élu maire de la commune[1].

Élections municipales de 2008[2]
Parti Nombre de conseillers
Parti démocrate-libéral (PD-L) 5
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 3
Parti civique hongrois 2
Parti national libéral (PNL) 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[3] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, la commune comptait 2 230 Hongrois (86,2 % de la population totale) et 70 Allemands (2,7 %)[4].

En 1930, les autorités recensaient 180 Roumains (6,4 %), 2 206 Hongrois (77,9 %), 317 Juifs (11,2 %) et 96 Ukrainiens (3,4 %).

En 2002, la commune comptait 425 Roumains (17,1 %), 1 964 Hongrois (79,1 %), 67 Tsiganes (2,7 %) et 23 Ukrainiens (0,9 %)[5].

Évolution démographique
1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002 2007
1 759 2 350 2 588 2 831 2 872 2 914 2 498 2 484 2 468[6]


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Église du XIIIe siècle (culte protestant actuellement)

Notes et références[modifier | modifier le code]