Super-Besse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Besse.
Super-Besse
Vue aérienne de la station.
La station et le pied des pistes
Administration
Pays France
Région Auvergne
Localité Besse-en-Chandesse
Site web www.sancy.com
Géographie
Coordonnées 45° 30′ 25″ Nord 2° 51′ 33″ Est / 45.506828, 2.85912  
Massif Massif central
Altitude 1300
Altitude maximum 1800
Altitude minimum 1350
Ski alpin
Lié à Mont-Dore (station)
Domaine skiable Le Grand Sancy
Remontées
Nombre de remontées 23
Téléphériques 1
Télésièges 5
Téléskis 16
Débit 23 000 p/h (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 27
     Noires 4
     Rouges 9
     Bleues 9
     Vertes 5
Total des pistes 43 km
Installations
Nouvelles glisses
boardercross,snowpark, piste de vitesse
Ski de fond
Nombre de pistes 16
     Noires 3
     Rouges 4
     Bleues 6
     Vertes 3
Total des pistes 118 km
Neige artificielle
Canons 320

Super-Besse est une station de sports d'hiver du Massif central. Elle est située dans le domaine skiable du Grand Sancy.

Géographie[modifier | modifier le code]

La station de sports d'hiver de Super-Besse est située dans la commune de Besse-en-Chandesse au cœur du parc régional des volcans d’Auvergne dans le département du Puy-de-Dôme, en Auvergne. Distante de Clermont-Ferrand d'environ 50 km, elle est située à 1 300 m d'altitude sur les pentes du puy de Sancy (le plus haut sommet du massif central), du puy de la Perdrix et du puy Ferrand.

Histoire[modifier | modifier le code]

Super-Besse voit le jour en 1961 sous l'impulsion de Germain Gauthier. Il était originaire du lieu-dit les Ribages, Picherande. Skieur de fonds, champion d'Auvergne en son temps, directeur de la première Ecole de ski.
Très vite le domaine s'équipe d'installations modernes de l'époque (avec notamment l'un des tout premiers télécabines de France du constructeur Mancini).
Près de 22 téléskis y seront installés entre 1961 et 2005.
La station s'équipe également en télésièges. 5 appareils y seront installés entre 1965 et 2010 (deux 2 places et trois 4 places).
La station rentre dans le domaine des stations à gros investissement en 1974 avec la construction d'une des toutes premières télécabines 6 places de France (avec Courchevel la même année) ; ainsi qu'en 2008 avec la construction du funitel de la Perdrix, où Super-Besse se classe 3e station française au niveau de l'investissement (14,878 M€)[1]. Le lac des Hermines, immense réservoir d'eau, permet un fonctionnement optimal du parc d'enneigeurs dont la station s'est dotée.

Liste des aménagements depuis 1998[modifier | modifier le code]

  • 1998 :
  • 2001 :
    • remontées : Rénovation du télésiège 2p Cascade (changement des sièges). Changement des sièges du télésiège 2p Falaise par les anciens sièges provenant du télésiège Cascade.
  • 2002 :
    • pistes : Suppression de la piste rouge Myrtilles, Allongement de la piste Chemin de Ronde et changement de couleur (passage de verte à bleue).
  • 2004 :
    • pistes : Nouveau tracé de la piste bleue Chemin de Ronde, la piste rouge Violette est renommée René Chilbret.
  • 2005 :
    • remontées : Construction du téléski Col de Couhay (ouverture février 2006), rénovation complète du télésiège 2p Falaise (changement sièges et gare motrice), Allongement du téléski Moyenne Rouge et Raccourcissement du téléski Petite Rouge (desservant la luge d'été).
    • pistes : Création de la piste bleue éboulis, nouveau tracé et terrassements pour les pistes Tarafets et Les 3 Filles.
  • 2007 :
    • remontées : Allongement du téléski Débutants, déplacement du télécorde.
    • pistes : Terrassements et modifications de la piste verte Débutants
  • 2008 :
    • remontées : Construction du funitel Perdrix, démontage de la télécabine existante ; allongement du téléski Perdrix 1, et réaménagement partie haute du téléski Perdrix 2.
    • pistes : Terrassements arrivée du funitel et des téléskis de la perdrix. Modification du départ des pistes Mado, Capucin, Ancolie, Lys Martagon et Chemin de Ronde.
  • 2010 :
    • remontées : Construction du télésiège 4p Bois du Loup
    • pistes : modification de la piste verte école.
  • 2011 :
    • remontées : Construction du Tapis roulant Lou Petiot, démontage du télécorde

Équipements[modifier | modifier le code]

Ski de piste[modifier | modifier le code]

Piste de ski nocturne à Super-Besse.
  • Le ski de piste représente 43 km répartis sur 27 pistes (5 vertes, 9 bleues, 9 rouges et 4 noires) entre 1300 et 1 800 m d’altitude, sur le versant sud-est du puy de Sancy, et desservis par 23 remontées mécaniques assurant un débit maximal de 22 000 skieurs par heure :
  • 320 canons à neige

Le domaine skiable s'étend au Grand Sancy grâce à la liaison avec le domaine du Mont-Dore, situé sur le versant nord du puy de Sancy. 3 téléskis permettent la jonction entre Super-Besse et le Mont-Dore assurant la liaison entre les 2 domaines skiables. Cependant, les conditions climatiques empêchent parfois la liaison d'ouvrir, et de profiter des 85km de pistes.

Ski de fond[modifier | modifier le code]

125 km de pistes de fond réparties entre les reliefs boisés, les lacs gelés et les plateaux.

VTT[modifier | modifier le code]

Autres équipements[modifier | modifier le code]

  • 1 domaine pour le ski nocturne (1 télésiège, 8 téléskis et le tapis: accès à 13 pistes éclairées)
  • 1 snowpark
  • 1 boarder-cross
  • 1 espace freestyle jump
  • 1 piste de vitesse (KL)
  • 1 stade de slalom ouvert au public
  • 1 espace découverte (1 télésiège - 7 téléskis - 1 tapis)
  • 1 espace ludique L'Enclos de Tibou
  • 1 stade de luge en accès libre

et aussi :

  • une patinoire couverte
  • une piscine couverte (avec toboggan découvert pour l'été)
  • un lac artificiel (lac des hermines) permettant des activités l'été : pédalo, optimist, canoë, plage aménagée pour les tout-petits
  • une piste de luge d'été

Construction du Funitel[modifier | modifier le code]

En août 2008, c'est à un hélicoptère Puma qu'est revenue la mission de lever les cinq derniers pylones du nouveau funitel. Sachant que chaque pylone est constitué d'un fût de 2,5 à 2,8 tonnes, d'une potence de 6 tonnes pour 12 mètres d'envergure et de quatre balanciers de 1 à 2,5 tonnes et que la charge de l'hélicoptère ne peut dépasser 3 tonnes, le Super Puma a effectué quelque 45 rotations avant l'assemblage de chaque pylône par environ 500 boulons. Une grue de 100 tonnes avait, quinze jours avant, levé les deux pylônes les plus en aval[2].

  • Maitrise d'ouvrage : communauté de communes du Sancy.
  • Téléphérique : Funitel de Pomagalski
  • Entreprise : Comag
  • coût : 15 millions d'euros

Le funitel de la Perdrix est le premier funitel à utiliser la technologie dite "DLM" n'utilisant qu'un seul câble en 2 boucles.

Trophée Andros[modifier | modifier le code]

Super-Besse accueille en 2013 pour la 20e fois le Final du Trophée Andros,challenge automobile international couru sur des pistes gelées.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Super-Besse a accueilli plusieurs arrivées d'étape de courses cyclistes professionnelles. L'ascension est courte mais raide avec une ligne droite avec 11 % de pente.

Julie Bresset lors de la coupe de france de VTT 2012 à Super-Besse.

Super-Besse accueille régulièrement une manche de la coupe de france de VTT, pour le cross-country, la descente et le trial[3].

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour de l'Avenir[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de Super-Besse [1]
  2. Le Moniteur N°5468 du 12 septembre 2008 page 47
  3. http://www.velovert.com/information/5693/coupe-de-france-de-super-besse-les-premiers-podiums

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]