Récepteur de reconnaissance de motifs moléculaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir PRR.

Les récepteurs de reconnaissance de motifs moléculaires (PRR) sont des récepteurs du système immunitaire inné aussi nommés récepteurs de reconnaissance de pathogènes.

Ces récepteurs reconnaissent des motifs moléculaires associés aux pathogènes et des motifs moléculaires associés aux dégâts cellulaires.

On distingue quatre types de récepteurs de reconnaissance de motifs moléculaires : les récepteurs solubles, les récepteurs membranaires stimulant la phagocytose, les récepteurs membranaires stimulant des voies de signalisation et les récepteurs cytoplasmiques.

Exemples de PRRs[modifier | modifier le code]

Parmi ces récepteurs de reconnaissance de motifs moléculaires (PRR), on retrouve notamment les TLR (récepteurs de type Toll), les CLR (C-Type Lectin Receptors), et les NLR (récepteurs de type NOD).