Monocyte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monocytes

Les monocytes sont des leucocytes (globules blancs) de la famille des agranulocytes qui évoluent en macrophages ou cellules dendritiques ou ostéoclastes.

Les précurseurs de ces cellules se trouvent dans la moelle osseuse rouge sous formes de monoblastes qui évolueront en promonocytes.  Les phagocytes qui en dérivent sont responsables de la phagocytose et sont présents dans le sang et dans certains tissus.  Ils appartiennent à la famille des phagocytes mononuclées.

Ce sont les plus grandes cellules circulant dans le sang.  Rondes ou ovales, elles mesurent entre 15 et 25 microns (micromètres) et atteignent jusqu'à 40 micromètres de diamètre.  Leur nombre est variable, physiologiquement inférieur à 1000/mm^3, tout comme leur durée de vie, s'étalant de quelques jours à quelques mois.

Au May-Grünwald Giemsa (MGG), son cytoplasme acquiert une coloration gris-bleu ou gris pâle dit en "ciel d'orage".  Il comporte de très fines granulations basophiles dites azurophiles(contenant plusieurs variétés d'estérases, de lipases et de péroxydases) et de nombreux lysosomes (le monocyte est en effet capable de phagocytose.)  Son noyau est de forme variable (dit en « drapeau » ou en « fer à cheval »), plutôt excentrique et possède une chromatine dite "peignée", peu condensée avec un aspect d'arrangement fibrillaire.  Le monocyte est une cellule mobile, capable de se différencier en phagocytes : macrophages dans le tissu conjonctif, microglyocytes dans le système nerveux central, ostéoclastes dans l'os.

Elles possèdent des sites récépteurs spécifiques aux immunoglobulines et aux protéines du complément au niveau de la membrane plasmique