Quadrangle de Sinus Sabaeus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quadrangle de Sinus Sabaeus

Dans le cadre de la géographie de la planète Mars, le quadrangle de Sinus Sabaeus — également désigné par le code MC-20 — désigne une région martienne définie par les latitudes comprises entre 30° S et 0° et les longitudes comprises entre 0° et 45° E.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une région plutôt homogène de la surface de Mars, constituée de terrains noachiens rassemblés autour de Terra Sabaea (avec une altitude moyenne de l'ordre de 3 000 m), à l'est du quadrangle, et de Noachis Terra (avec une altitude moyenne comprise entre 0 et 1 000 m) au sud-ouest, tandis que le nord-ouest se présente comme un prolongement de Meridiani Planum (avec une altitude moyenne comprise entre -1 000 m et le niveau de référence) au sud d'Arabia Terra.

Cratères d'impact[modifier | modifier le code]

Les cratères d'impact répertoriés du quadrangle sont :

Vallées[modifier | modifier le code]

Quelques vallées ont également été répertoriées, dans la région de Noachis Terra, à l'ouest du quadrangle :

Autres formations[modifier | modifier le code]

Un double escarpement parallèle dessinant une sorte de large faille comblée est nettement visible au sud du quadrangle, à l'est de Noachis Terra et du cratère Bakhuysen :

Géologie[modifier | modifier le code]

D'un point de vue géologique, toute cette région est très ancienne et remonte au Noachien (plus de 3,7 milliards d'années), dont Noachis Terra est le paradigme. Des terrains volcaniques clairs affleurent par endroits, au fond de certains cratères tels que celui de Pollack. Des structures stratifiées sont par ailleurs été observées au fond de cratères tels que Schiaparelli et Wislicenus, les matériaux clairs étant peut-être constitués de fines particules de sulfates agglomérées et les matériaux sombres de poussières basaltiques plus compactes[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. USGS Gazetteer of Planetary Nomenclature Marikh Vallis
  2. C'est du moins ce que suggèrent les relevés du rover d'exploration martien Opportunity (MER-B).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :