Eberswalde (cratère)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eberswalde.
Cratère Eberswalde

Delta argileux en relief inversé observéle 13 novembre 2003 par la MOC de MGS au suddu cratère Eberswalde par 24,3° S et 326,5° E[1].
Delta argileux en relief inversé observé
le 13 novembre 2003 par la MOC de MGS au sud
du cratère Eberswalde par 24,3° S et 326,5° E[1].

Géographie & Géologie
Coordonnées 23° 45′ S 326° 42′ E / -23.75, 326.723° 45′ S 326° 42′ E / -23.75, 326.7[2]
Région Margaritifer Terra
Nature géologique Cratère d'impact
Époque de formation Noachien
Diamètre ~ 65 km
Altitude ~ -500 m
Profondeur ~ 750 m
Quadrangle(s) Margaritifer Sinus
Éponyme Eberswalde,
ville d'Allemagne
Localisation sur Mars

Eberswalde, anciennement Holden NE, est un cratère d'impact de 65,3 km de diamètre situé sur la planète Mars dans le quadrangle de Margaritifer Sinus, par 23,8° S et 326,7° E, au nord-est du cratère Holden sous lequel il est légèrement enfoui et auquel il est donc antérieur.

Contexte géographique[modifier | modifier le code]

Située à l'est de Valles Marineris, à l'endroit où ces canyons s'élargissent et forment un coude avant de déboucher dans Chryse Planitia, la région de Margaritifer Terra est l'une des plus intéressantes de Mars du point de vue de l'étude des conditions qui régnaient sur cette planète au début de son histoire, au Noachien, il y a plus de 4 milliards d'années, à une époque où l'eau semble avoir coulé en abondance.

Le cratère Eberswalde se situe ainsi à proximité d'une vallée assez large serpentant entre Margaritifer Chaos au nord et Argyre Planitia au sud en passant par Morava Valles et Ladon Valles avant de buter sur la couronne nord-est du cratère Holden et de refluer précisément à l'intérieur du cratère Eberswalde par le sud. Au-delà de Holden, Uzboi Vallis semble diverger de part et d'autre du cratère Bond pour se déverser dans le cratère Holden vers le nord et, vers le sud, dans Argyre Planitia à travers le cratère Hale et les reliefs de Nereidum Montes.

Tout au nord de la région, Iani Chaos et Hydraspis Chaos alimentent respectivement Ares Vallis et Tiu Valles jusqu'à Chryse Planitia.

Cette topographie très particulière, identifiée dans ses grandes lignes dès le début des années 1970 par Mariner 9, a d'emblée incité la NASA à y déposer des sondes, notamment Viking 1 Lander par 22,46° N et 312,05° E dans l'ouest de Chryse Planitia le 20 juillet 1976, puis Mars Pathfinder par 19,26° N et 326,75° E à l'est de cette même région le 4 juillet 1997, précisément au « confluent » d'Ares Vallis et de Tiu Valles.

Delta argileux au relief inversé[modifier | modifier le code]

L'intérêt pour la région c'est encore renforcé dans les années 2000 avec la caractérisation minéralogique de phyllosilicates, caractéristiques de l'altération aqueuse de roches ignées, et l'identification de reliefs inversés, caractéristiques de l'érosion éolienne de terrains meubles autour d'anciens lits de cours d'eau durcis par cimentation. Eberswalde est sorti de l'anonymat précisément avec la découverte au sud de ce cratère fin 2003 par la sonde américaine Mars Global Surveyor d'un tel delta argileux en relief inversé[3],[4], près du cratère Holden. Ce delta, de 13 × 11 km pour une surface de 115 km2, se trouve à « l'embouchure » d'un « bassin fluvial » d'environ 4 000 km2.

Le delta d'Eberswalde est la preuve incontestable que des roches sédimentaires ont été déposées sur Mars par un liquide, conclusion appuyée par les méandres des chenaux observés dans la région. La géométrie des divers chenaux a conduit à estimer le débit de ce liquide à environ 700 m3/s[5], mais il semble peu vraisemblable que ce débit ait été continu ; au contraire, la complexité de la structure et la superposition d'un grand nombre de petites formations argileuses plaide pour la succession de brefs épisodes humides interrompus par des états d'équilibre arides[6].

Site envisagé pour la mission Curiosity[modifier | modifier le code]

En raison de son histoire lacustre particulière[7], le cratère Eberswalde figure parmi les quatre sites encore en lice en 2009 pour l'atterrissage du Mars Science Laboratoryalias « mission Curiosity » — prévu en août 2012[8], cette mission ayant pour objectif de déterminer l'habitabilité passée et présente de Mars, et donc d'identifier d'éventuelles traces de vie passée ; pour cette raison, son site d'implantation doit a priori avoir été le plus propice à la vie et à la préservation de ses traces éventuelles.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) NASA Jet Propulsion Laboratory – 13 novembre 2003 « Delta-Like Fan on Mars Suggests Ancient Rivers Were Persistent. »
  2. (en) USGS Planetary Names – Gazetteer of Planetary Nomenclature « Eberswalde. »
  3. (en) Malin Space Science Systems Mars Global Surveyor Mars Orbiter Camera – 20 septembre 2005 « 8 Years at Mars #6: Fossil Delta in Eberswalde Crater – MGS MOC Release No. MOC2-1225. »
  4. (en) Michael C. Malin et Kenneth S. Edgett, « Evidence for Persistent Flow and Aqueous Sedimentation on Early Mars », Science, vol. 302, no 5652,‎ 12 décembre 2003, p. 1931-1934 (ISSN 0036-8075, lire en ligne)
    DOI:10.1126/science.1090544
  5. (en) Jeffrey M. Moore, Alan D. Howard, William E. Dietrich et Paul M. Schenk, « Martian Layered Fluvial Deposits: Implications for Noachian Climate Scenarios », Geophysical Research Letters, vol. 30, no 24,‎ 30 décembre 2003, p. 2292-2295 (ISSN 0094–8276, lire en ligne)
    DOI:10.1029/2003GL019002
  6. (en) Kevin W. Lewis et Oded Aharonson, « Stratigraphic analysis of the distributary fan in Eberswalde crater using stereo imagery », Journal of Geophysical Research – Planets, vol. 111,‎ 3 juin 2006, E06001 (ISSN 0148–0227, lire en ligne)
    DOI:10.1029/2005JE002558
  7. (en) Nature News – 25 septembre 2008 « Ancient water sites for next rover, » avec un diaporama sur les sept sites envisagés en 2008.
    DOI:10.1038/455575a
  8. (en) NASA 3rd workshop for Mars Science Laboratory landing sites – 2009 Résultat des votes parmi les sept sites retenus en 2008.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]