Newton (cratère martien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Newton.
Cratère Newton

Traces d'écoulements saisonniers en bordure du cratère Newton observées le 30 mai 2011 par 41,6° S et 202,3° E à l'aide de l'instrument HiRISE de la sonde MRO[1]
Traces d'écoulements saisonniers en bordure du cratère Newton observées le 30 mai 2011 par 41,6° S et 202,3° E à l'aide de l'instrument HiRISE de la sonde MRO[1]

Géographie & Géologie
Coordonnées 40° 30′ S 201° 58′ E / -40.5, 201.9740° 30′ S 201° 58′ E / -40.5, 201.97[2]
Région Terra Sirenum
Type de relief Cratère d'impact
Diamètre 299,94 km
Altitude ~ 2 250 m
Profondeur ~ 3 500 m
Quadrangle(s) Phaethontis
Éponyme Isaac Newton
Localisation sur Mars

Newton est un cratère d'impact d'environ 300 km de diamètre situé sur la planète Mars dans le quadrangle de Phaethontis par 40,5° S et 201,97° E, dans la région de Terra Sirenum. Il s'agit d'une formation remontant à plus de 3 milliards d'années et profonde d'environ 3,5 km, dont le plancher se trouve autour de 1 200 m sous le niveau de référence des altitudes martiennes tandis que les hautes plaines noachiennnes environnantes sont situées à plus de 2 000 m au-dessus de ce niveau.

Plusieurs cratères d'impact plus petits parsèment le fond du cratère Newton, dont les parois sont connues depuis la fin du siècle dernier pour receler des ravines témoignant d'écoulements fluides[3]. Des traces saisonnières d'écoulements ont également été identifiées au printemps 2011 par l'instrument HiRISE de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter en plusieurs points de la surface martienne sous forme de traces sombres qui s'allongent et s'élargissent sur des pentes exposées au soleil, et notamment sur les bords du cratère Newton[4]. Ces formations assez sombres, larges de 0,5 à 5 mètres, se forment préférentiellement face à l'équateur sur des pentes inclinées de 25° à 40° entre 48° S et 32° S, avec une longueur maximum à la fin de l'été et au début de l'automne local, alors que la température de surface se situe entre 250 et 300 K[5].

Les variations d'éclat, la distribution en latitude et la saisonnalité de ces manifestations suggèrent qu'elles soient l'œuvre d'une substance volatile, mais celle-ci n'a pas été directement détectée. Elles se trouvent en des points trop chauds de la surface martienne pour qu'il puisse s'agir de dioxyde de carbone gelé, et généralement trop froids pour qu'il puisse également s'agir d'eau pure gelée. Ces observations plaident donc également en faveur de saumures, qui semblent se former ponctuellement de temps en temps à la surface de la planète[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) NASA Jet Propulsion Laboratory Caltech – 4 août 2011 « PIA14479: Oblique View of Warm Season Flows in Newton Crater ».
  2. (en) USGS Gazetteer of Planetary Nomenclature – Feature Information « Newton ».
  3. (en) Michael C. Malin et Kenneth S. Edgett, « Evidence for Recent Groundwater Seepage and Surface Runoff on Mars », Science, vol. 288, no 5475,‎ 30 juin 2000, p. 2330-2335 (lire en ligne) DOI:10.1126/science.288.5475.2330
  4. (en) Science – 4 août 2011 « Is Mars Weeping Salty Tears? », par Richard A. Kerr.
  5. (en) Alfred S. McEwen, Lujendra Ojha, Colin M. Dundas, Sarah S. Mattson, Shane Byrne, James J. Wray, Selby C. Cull, Scott L. Murchie, Nicolas Thomas et Virginia C. Gulick, « Seasonal Flows on Warm Martian Slopes », Science, vol. 333, no 6043,‎ 5 août 2011, p. 740-743 (lire en ligne) DOI:10.1126/science.1204816
  6. (en) « NASA Spacecraft Data Suggest Water Flowing on Mars », NASA Jet Propulsion Laboratory Caltech, 4 août 2011.
  7. (en) « NASA Spacecraft Data Suggest Water Flowing on Mars », NASA Mars Reconnaissance Orbiter Mission News, 4 août 2011.

Lien externe[modifier | modifier le code]