Calottes polaires martiennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Calotte polaire boréale de Mars vue par Mars Global Surveyor le 13 mars 1999, au début de l'été martien dans l'hémisphère nord.
Vue de la calotte australe de Mars par la sonde MGS.

La planète Mars possède en permanence deux calottes polaires. Durant les hivers polaires, elles sont plongées dans l'obscurité continue, 25 à 30% de l'atmosphère retombe alors au sol sous forme de plaques de glace de dioxyde de carbone (CO2)[1]. Quand les pôles sont de nouveau exposées à la lumière du soleil, le dioxyde carbone est sublimé, créant de très puissants vents soufflant jusqu'à 400 km/h aux pôles. Ces actions saisonnières transportent de grands volumes de poussière et de vapeur d'eau, causant l'apparition de givre et de grands cirrus. Des nuages d'eau gelée ont été photographiés par le rover Opportunity en 2004[2]

Couches[modifier | modifier le code]

Calotte polaire boréale[modifier | modifier le code]

Calotte polaire australe[modifier | modifier le code]

Formations dites « en gruyère »[modifier | modifier le code]

Structures « en araignée »[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J. T.; Feldman Mellon, « The presence and stability of ground ice in the southern hemisphere of Mars », Icarus, vol. 169, no 2,‎ 2003, p. 324–340 (lien DOI?)
  2. (en) « Mars Rovers Spot Water-Clue Mineral, Frost, Clouds », sur http://marsrovers.jpl.nasa.gov/, NASA,‎ 13 décembre 2004

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]