Port-de-Paix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Port-de-Paix
Administration
Pays Drapeau d’Haïti Haïti
Département Nord-Ouest
Arrondissement Port-de-Paix
Démographie
Population 185 494 hab. (est.2009)
Densité 527 hab./km2
Géographie
Coordonnées 19° 57′ N 72° 50′ O / 19.95, -72.83 ()19° 57′ Nord 72° 50′ Ouest / 19.95, -72.83 ()  
Altitude 36 m
Superficie 351,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte administrative d'Haïti
City locator 14.svg
Port-de-Paix

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte topographique d'Haïti
City locator 14.svg
Port-de-Paix

Port-de-Paix est une commune d'Haïti, capitale du département du Nord-Ouest d'Haïti, et chef lieu de l'arrondissement de Port-de-Paix.

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune compte 185 494[1] habitants au recensement par estimation de 2009, dont 99 580 pour la ville elle-même.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de Port-de-Paix en 1910

Christophe Colomb dénomme les environs de Port-de-Paix « Valparaíso », et il reste toujours d'agréables plages et paysages.

À partir des années 1640, Port-de-Paix est, avec l'île de la Tortue, parmi les premiers points d'appui de la présence française dans la partie occidentale d'Hispaniola.

Après 1665, Bertrand d'Ogeron de la Bouëre, gouverneur de la Tortue, favorise le développement de Port-de-Paix en poussant des boucaniers et des flibustiers de l'île de la Tortue à se convertir en agriculteurs. Ce mouvement est renforcé par l'arrivée de centaines d’engagés (appelés des 36 mois, la durée de leur contrat), qu'Ogeron fait venir de France.

En 1685, Pierre-Paul Tarin de Cussy, gouverneur de Saint-Domingue, s'installe à Port-de-Paix qui devient le centre de gravité de la présence française sur l'île d'Hispaniola. Une cinquantaine de soldats français s'installent en 1688 à Port-de-Paix.

En juillet 1695, Port-de-Paix est attaqué et pillé par les Anglais, en représailles à l'expédition de la Jamaïque, menée en 1694 par Jean-Baptiste du Casse.

Administration[modifier | modifier le code]

La commune est composée des sections communales de :

  • Baudin
  • La Pointe
  • Aubert
  • Mahotière
  • Bas des Moustiques
  • La Corne

Économie[modifier | modifier le code]

Autrefois ville exportatrice de bananes et du café.

Transports et communication[modifier | modifier le code]

L'aéroport régional de Port-de-Paix permet de rallier Port-au-Prince et le Cap-Haïtien[2].

Un ferry permet l'accès à la grande île de La Tortue qui se situe au large de Port-de-Paix.

Religions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (fr) Population totale, par sexe et population de 18 ans et plus estimées en 2009, au niveau des différentes unités géographiques sur le site de l'Institut haïtien de statistique et d'informatique (IHSI)
  2. Vols réguliers de la compagnie Tortug Air 2009

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Moreau de Saint-Méry, Description topographique, physique, civile, politique et historique de la partie française de l'isle Saint-Domingue, Philadelphie, Paris, Hambourg, 1797-1798, (réédition, 3 volumes, Paris, Société française d'histoire d'outre-mer, 1984), pp. 667–694.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Transport par voie terrestre reliant les autres villes.

Liens externes[modifier | modifier le code]