Artibonite (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Artibonite.
Département de l'Artibonite
Latibonit (ht)
Image illustrative de l'article Artibonite (département)
Administration
Pays Drapeau d’Haïti Haïti
Chef-lieu Les Gonaïves
ISO 3166-2 HT-AR
Démographie
Population 1 571 020 hab. (2009)
Densité 321 hab./km2
Géographie
Coordonnées 19° 27′ 00″ N 72° 41′ 00″ O / 19.45, -72.6833 ()19° 27′ 00″ Nord 72° 41′ 00″ Ouest / 19.45, -72.6833 ()  
Superficie 488 700 ha = 4 887 km2
Divers
Arrondissements Arrondissement de Dessalines
Arrondissement des Gonaïves
Arrondissement de Gros-Morne
Arrondissement de Saint-Marc
Communes 15
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte administrative d'Haïti
City locator 14.svg
Département de l'Artibonite

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte topographique d'Haïti
City locator 14.svg
Département de l'Artibonite

Le département de l'Artibonite (créole haïtien : Latibonit) est l'un des dix départements d'Haïti. Son nom vient de celui du fleuve homonyme qui le traverse, le plus long du pays et de l'île d'Hispaniola.

La superficie du département est de 4 987 km2 et on estime sa population à 1 571 020 habitants (recensement par estimation de 2009)[1]. L'Artibonite est la zone principale de culture du riz pour le pays. Les villes les plus importantes sont Les Gonaïves (chef-lieu) et Saint-Marc.

Lors de la Révolution haïtienne, la plus grande partie de l'Artibonite faisait partie du Département de l'Ouest. La frange septentrionale était incluse dans le Département du Nord.

En février 2004, une insurrection conduite par le Front de résistance révolutionnaire de l'Artibonite essaya d'affirmer sans succès l'indépendance de l'Artibonite ; mais le mouvement rebelle provoqua la chute du président Jean-Bertrand Aristide.

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Le département de l'Artibonite est divisé en 5 arrondissements et 15 communes :

Lieux historiques[modifier | modifier le code]

  • Gonaïves, la cité de l'Indépendance
  • La Ravine-à-Couleuvre : lieu du célèbre combat entre le général de division Toussaint Louverture et les troupes françaises commandées par Rochambeau.
  • Petite-Rivière-de-l'Artibonite : lieu ou Henry Christophe construisit son Palais aux 365 portes.
  • La Crête-à-Pierrot : lieu de combats acharnés entre les troupes indigènes et les troupes françaises.
Article détaillé : Siège de la Crête à Pierrot.
  • L’Habitation Georges : lieu de la mise aux arrêts du général de division Toussaint Louverture.
  • Dessalines (anciennement Marchand) : Capitale du premier Empire
  • Au Vieux Bac : lieu près de Grande-Saline où Toussaint Louverture battit le colonel Brisbane en décembre 1794.

La vallée de l’Artibonite est la région que dessert l’hôpital Albert-Schweitzer Haïti à Deschapelles.

Notes et références[modifier | modifier le code]