Cavaillon (Haïti)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Cavaillon
Cavaillon
Administration
Pays Drapeau d'Haïti Haïti
Département Sud
Arrondissement Aquin
Démographie
Population 44 276 hab. (est.2009)
Densité 206 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18° 18′ N 73° 39′ O / 18.3, -73.6518° 18′ Nord 73° 39′ Ouest / 18.3, -73.65  
Altitude 109 m
Superficie 214,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte administrative d'Haïti
City locator 14.svg
Cavaillon

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte topographique d'Haïti
City locator 14.svg
Cavaillon

Cavaillon (Kavayon en créole) est une ville d'Haïti située dans le département du Sud dans l'arrondissement d'Aquin.

La cité de Cavaillon est située à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Saint-Louis-du-Sud et à une quinzaine de kilomètres à l'est des Cayes.

La ville est traversée par la rivière de Cavaillon.

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune est peuplée de 44 276 habitants[1](recensement par estimation de 2009).

Administration[modifier | modifier le code]

La commune est composée des sections communales de :

  • Boileau
  • Martineau
  • Gros-Marin
  • Mare-Henri
  • Laroque

Économie[modifier | modifier le code]

Cavaillon vit du commerce du café, du tabac, du coton, des bananes et de la culture de la canne à sucre.

Personnalités liées à Cavaillon[modifier | modifier le code]

.Gérard Jean-Juste was born in 1946 in Cavaillon, Haiti. A Roman Catholic, Jean-Juste attended a Canadian seminary before becoming the first Haitian to be ordained in the U.S. at Brooklyn's Church of St. Avila.[2][3] Following his ordination, he worked for a time in a rural parish in Haiti, an experience which increased his commitment to liberation theology and the service of the poor.[2],Rosny Smarth (né le 19 octobre 1940 à Cavaillon), universitaire et Premier ministre d'Haïti.

Après des études de sciences économiques à l'université de Port-au-Prince, Rosny Smarth fut diplômé d'agronomie à l'université de Santiago du Chili.

En 1967, il fut nommé directrice de l'Institut chilien de développement agricole.

En 1973, il fut membre du comité travaillant sur la réforme agraire du président chilien Salvador Allende.

En 1975, il fut professeur d'agronomie à l'université de Chapingo au Mexique.

En 1977, il devint experte en poste dans les bureaux de l'ONU au Mexique.

De 1991 à 1994 ele fut conseillère du ministre de l'agriculture d'Haïti.

Rosny Smarth est membre du parti l'Organisation politique Lavalas devenu l'Organisation du peuple en lutte (OPL); . Ce parti a formé une majorité au Parlement haïtien de 1995 à 1997. Rosny Smarth fut nommé au poste de Premier ministre d'Haïti du 27 février 1996 au 9 juin 1997 à la suite de madame Claudette Werleigh. Rosny Smarth démissionna le 9 juin en désaccord avec les président René Préval et face à l'impasse politique dans laquelle se trouve Haïti. Né à Cavaillon dans le Département du Sud de Haïti, le 8 novembre 1946, Yvon Neptune fait ses études secondaires d'abord chez les Frères de l'Instruction Chrétienne (FIC), puis au Lycée Philippe Guerrier des Cayes et au Lycée Alexandre Pétion de Port-au-Prince. Il étudie également à la Faculté des Sciences de l'Université d'État d'Haïti et à l'Institut de Technologie de New-York.

Résidant pendant près de vingt ans aux États-Unis, l'ancien premier ministre est employé, en tant qu'architecte, par la firme américaine Emery Roth and Sons, firme responsable de l'architecture de la plupart des fameux édifices et gratte-ciels de la ville de New York dont les fameuses « Tours Jumelles » (World Trade Center), détruites le 11 septembre 2001 suite à une attaque terroriste. Il se marie et devient le père de deux enfants.

Patrick Jean Juste, ancien leader étudiant pendant la période de 2004, est né a Cavaillon, le 29 juin 1975, il a été membre et porte-parole du comité de crise de l'UEH en 2004, représentant de la Faculté des Sciences Humaines, structure ponctuelle et conjoncturelle montée pour lutter pour l’Indépendance et l'Autonomie de l’Université d’État d’Haïti lors de l'intrusion du pouvoir d'Aristide par la nomination de Jean Marie Tardieu comme Recteur de facto, cette situation avait soulevé le mécontentement général au sein de la communauté universitaire jalousement attaché aux acquis des principes de l'autonomie et de l'indépendance de l’université. Patrick Jean Juste constituait l'un des portes étendards de ce mouvement qui par la suite va déboucher à la chute du régime Lavalas après la violation de l'espace de la Faculté des Sciences Humaines le 5 décembre 2003... Il a fondé l'Association des Étudiants et Universitaire de Cavaillon d'Haiti (AEUCAH).

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (fr) Population totale, par sexe et population de 18 ans et plus estimées en 2009, au niveau des différentes unités géographiques sur le site de l'Institut haïtien de statistique et d'informatique (IHSI)