Petite-Rivière-de-Nippes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Petite-Rivière-de-Nippes
Administration
Pays Drapeau d'Haïti Haïti
Département Nippes
Arrondissement Miragoâne
Démographie
Population 25 966 hab. (est.2009)
Densité 277 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18° 29′ N 73° 15′ O / 18.483, -73.2518° 29′ Nord 73° 15′ Ouest / 18.483, -73.25  
Altitude 0 m
Superficie 93,7 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte administrative d'Haïti
City locator 14.svg
Petite-Rivière-de-Nippes

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte topographique d'Haïti
City locator 14.svg
Petite-Rivière-de-Nippes

Petite-Rivière-de-Nippes (Ti Rivyè de Nip en créole haïtien) est une commune d'Haïti située dans le département de Nippes et dans l'arrondissement de Miragoâne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située sur la côte nord de la péninsule de Tiburon à une soixantaine de kilomètres de la ville de Miragoâne.

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune est peuplée de 25 966 habitants[1](recensement par estimation de 2009).

Administration[modifier | modifier le code]

La commune est composée des sections communales de :

  • Fond des Lianes
  • Cholette
  • Silègue (dont le quartier « Charlier »)
  • Bezin

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie locale repose sur la culture du café, du riz, de la banane, du citron vert, de la canne à sucre et du coton.

On extrait également de la bauxite sur le territoire communal.

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (fr) Population totale, par sexe et population de 18 ans et plus estimées en 2009, au niveau des différentes unités géographiques sur le site de l'Institut haïtien de statistique et d'informatique (IHSI)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Moreau de Saint-Méry, Description topographique, physique, civile, politique et historique de la partie française de l'isle Saint-Domingue, Philadelphie, Paris, Hambourg, 1797-1798, (réédition, 3 volumes, Paris, Société française d'histoire d'outre-mer, 1984), pp. 1189–1202.