Limbé (Haïti)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Limbe.
Limbé
Administration
Pays Drapeau d'Haïti Haïti
Département Nord
Arrondissement Limbé
Démographie
Population 77 574 hab. (2009)
Densité 617 hab./km2
Géographie
Coordonnées 19° 42′ N 72° 24′ O / 19.7, -72.4 ()19° 42′ Nord 72° 24′ Ouest / 19.7, -72.4 ()  
Altitude 66 m
Superficie 125,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte administrative d'Haïti
City locator 14.svg
Limbé

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte topographique d'Haïti
City locator 14.svg
Limbé

Limbé (Lenbe en créole haïtien) est une ville située dans le département du Nord d'Haïti. La commune est le chef-lieu de l'arrondissement de Limbé.

Limbé est située à 220 kilomètres de la capitale Port-au-Prince.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située sur la rivière Limbé. Alors que la déforestation dévaste une grande partie du reste du pays, la vallée de la rivière Limbé est encore verdoyante et luxuriante.

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune est peuplée de 77 574 habitants[1](recensement par estimation de 2009).

Administration[modifier | modifier le code]

La commune compte 6 sections rurales :

  • Tanmas
  • Haut-Limbé
  • Souffrieres
  • Ravine-des-Roches
  • Simalo
  • Camp-Coq (dont le quartier « Camp-Coq »)

Monuments et sites[modifier | modifier le code]

Le Fort Dahomey (ou Fort Romain, ou Fort Crête-Rouge) fait partie d'une vingtaine d'ouvrages militaires construits sur le territoire d'Haïti après l'indépendance en 1804 : ce système défensif était dirigé contre un éventuel retour des Français, anciens maîtres de la colonie de Saint-Domingue. Les ruines du fort sont situées dans la section communale de Camp-Coq.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie locale repose sur la production du café, des bananiers, des manguiers et du riz.

Équipements[modifier | modifier le code]

La commune possède un hôpital nommé "Bon Samaritaine" qui travaille et recherche pour lutter contre le paludisme.

Limbé possède un musée, le Musée de Guahaba consacré à l'art Taino. Les Amérindiens appelaient ce lieu Guahaba avant qu'il ne prenne le nom de Limbé.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Philomé Obin (1892-1986), né au Limbé, peintre.
  • Joseph D. Charles
  • Jean-Baptiste Cinéas
  • Antoine saintilus un legende vivante sportif 5 fois champion nationale né a limbé

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (fr) Population totale, par sexe et population de 18 ans et plus estimées en 2009, au niveau des différentes unités géographiques sur le site de l'Institut haïtien de statistique et d'informatique (IHSI)

Liens externes[modifier | modifier le code]