Petrovac na Mlavi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petrovac.
Petrovac na Mlavi
Петровац на Млави
Blason de Petrovac na Mlavi
Héraldique
La place centrale de Petrovac na Mlavi
La place centrale de Petrovac na Mlavi
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Mlava
District Braničevo
Municipalité Petrovac na Mlavi
Code postal 12300
Démographie
Population 7 229 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 44° 22′ 37″ N 21° 25′ 09″ E / 44.3769, 21.4192 ()44° 22′ 37″ Nord 21° 25′ 09″ Est / 44.3769, 21.4192 ()  
Altitude 348 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Petrovac na Mlavi

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Petrovac na Mlavi
Municipalité de Petrovac na Mlavi
Administration
Maire
Mandat
Radiša Dragojević (SPS)
2012-2016
Démographie
Population 30 325 hab. (2011)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Superficie 65 500 ha = 655 km2
Liens
Site web Site officiel de la municipalité de Petrovac na Mlavi

Petrovac na Mlavi (en serbe cyrillique : Петровац на Млави) est une ville et une municipalité de Serbie situées dans le district de Braničevo. Au recensement de 2011, la ville comptait 7 229 habitants et la municipalité dont elle est le centre 30 325[1].

Petrovac se trouve à environ 30 km de Požarevac.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la municipalité de Petrovac s'étend sur les pentes nord-ouest des monts Homolje et dans les plaines du Stig et de la Mlava. Les pics les plus élevés du secteur sont le Mali Vukan (732 m), le Veliki Vukan (825 m), le Ježevac (675 m), le Veliki Sumorovac (911 m), le Sornjak (709 m) et le Štubelj (940 m). Outre la Mlava, il est traversé par les rivières Busur, Vitovnica et Šetonjska reka[2]. Trois petits lacs de retenue ont été créés à Busur, Korenica et Ždrelo, pour réguler le cours des rivières et éviter les inondations.

La municipalité, qui fait partie du district de Braničevo, est entourée par les municipalités de Žagubica, Kučevo, Malo Crniće, Žabari, Svilajnac et Despotovac. Elle est traversée par la route qui relie la région de Podunavlje à l'est de la Serbie et à l'est de la route européenne E75, qui relie Belgrade à Niš.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les temps anciens[modifier | modifier le code]

Non loin de la ville, ont été mis au jour des vestiges de la culture de Vinča (entre 6 000 et 3 000 ans av. J.-C.). Ils attestent de l'occupation de la région dès la Préhistoire.

Le premier nom de Petrovac était Svilne. Près de cette ville, passait une voie romaine, la Via Ignatia, empruntée par les légions qui allaient de Viminacium (aujourd'hui Kostolac), sur le Danube, vers Felix Romuliana (Gamzigrad). Sur cette route se trouvait le castrum romain de la Legio IV Flauia Felix. Des vestiges de ce camp peuvent être vus près de Veliko Laole.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Cette route romaine fut très fréquentée au Moyen Âge. Elle vit passer, notamment, Frédéric Barberousse et les Templiers.

Près de village de Šetonje, le prince Lazar Hrebeljanović et sa femme Milica ont souvent effectué des promenades. Le roi Stefan Milutin a fait construire la porte de l'église Saint-Nicolas à Bari avec l'argent des mines de Vitovnica.

On peut encore voir des vestiges du Moyen Âge à Drman et Kudlina, au cimetière de Jerina et aux monastères de Kamenovo, de Vitovnica et de Gornjak.

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Paulj Matejić, le voïvode de Melnica, mena les habitants de la région à la bataille du mont Čegar en 1809.

La route antique et médiévale fut reconstruite à l'époque du prince Milan IV Obrenović. L'ingénieur Svetozar Mašin, le premier mari de Draga Mašin, a participé à ces travaux. Après la mort de son mari, enterré au cimetière de Karaul, Draga Mašin se remaria avec le prince Alexandre Ier Obrenović. Draga a habité à Petrovac, où, selon la chronique, elle aimait à se promener à vélo.

La Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

La Colline Blanche (Belo brdo) est le point culminant de la région. De ses hauteurs, on peut voir les monts Avala, Rudnik, Bukulja et Juhor. Les nazis y installèrent un émetteur radio.

Localités de la municipalité de Petrovac na Mlavi[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Petrovac na Mlavi en Serbie

La municipalité de Petrovac na Mlavi compte 34 localités :

Petrovac na Mlavi est officiellement classée parmi les « localités urbaines » (en serbe : градско насеље et gradsko naselje) ; toutes les autres localités sont considérées comme des « villages » (село/selo).

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
4 327 4 673 5 261 6 231 7 383 7 728 7 851[3] 7 229[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités dans la ville (2002)[modifier | modifier le code]

Municipalité[modifier | modifier le code]

Les localités de Kladurovo, Manastirica et Starčevo possèdent une majorité de peuplement valaque ; Busur, Melnica et Vitovnica sont habités par une majorité relative de Valaques. Â Leskovac, une majorité relative de la population s'est définie comme Yougoslaves au recensement de 2002. Les autres localités possèdent une majorité de peuplement serbe[5].

Politique[modifier | modifier le code]

Élections locales de 2004[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2004, les 51 sièges de l'assemblée municipale de Petrovac se répartissaient de la manière suivante[6] :

Parti Sièges
Parti socialiste de Serbie 14
Parti démocratique 12
Parti démocratique de Serbie 6
Mouvement Force de la Serbie 4
Mouvement serbe du renouveau 4
Parti radical serbe 4
Liste « LiguAca Životić Gera - Za razvoj mlavskog kr » 3
G17 Plus 2
Liste « Privrednika i poljoprived » 2

Radiša Dragojević, membre du Parti socialiste de Serbie, a été élu président (maire) de la municipalité de Petrovac.

Élections locales de 2008[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 50 sièges de l'assemblée municipale de Petrovac se répartissaient de la manière suivante[7] :

Parti Sièges
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie - Serbie unie 18
Parti démocratique - Mouvement serbe du renouveau 13
Parti démocratique de Serbie 6
Parti radical serbe 6
G17 Plus 3
Nouvelle Serbie 3
Autres (parti valaque) 1

Radiša Dragojević a été réélu président de la municipalité[8].

Culture[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

La région de Petrovac na Mlavi offre des possibilités pour les amateurs de randonnée, de pêche ou chasse. On y trouve également de nombreux vestiges datant de la Préhistoire, de l'Antiquité et du Moyen Âge[9]. À proximité de la ville se trouve le monastère de Vitovnica, sans doute construit entre 1289 et 1291 par le roi Stefan Milutin ; son église conserve de nombreuses fresques[10]. Le monastère de Gornjak, situé dans la gorge du même nom, a été fondé en 1380 par le prince Lazar Hrebeljanović ; son église, creusée dans la paroi rocheuse, est ornée de fresques des XIVe et XVe siècles. Ces deux établissements religieux relèvent de l'éparchie de Braničevo.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) « O turizmu u opštini Petrovac na Mlavi », sur http://www.petrovacnamlavi.rs, Site officiel de la municipalité de Petrovac na Mlavi (consulté le 17 juillet 2009)
  3. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  4. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  5. a et b (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  6. (sr) « Opština Petrovac », Lokalni izbori u Srbiji - 2004, sur http://www.cesid.org (consulté le 19 janvier 2008) - Indisponible au 17 juillet 2009
  7. (sr) « Opština Petrovac na Mlavi : opštinski parlament, predsednik, sekretar, opštinsko veće ... », sur http://www.petrovacnamlavi.rs, Site officiel de la municipalité de Petrovac na Mlavi (consulté le 17 juillet 2009)
  8. (sr) « Predsednik opštine Petrovac na Mlavi », sur http://www.petrovacnamlavi.rs, Site officiel de la municipalité de Petrovac na Mlavi (consulté le 17 juillet 2009)
  9. (sr) « Spomenici », sur http://www.petrovacnamlavi.rs, Site officiel de la municipalité de Petrovac na Mlavi (consulté le 17 juillet 2009)
  10. (sr) « Manastir Vitovnica », sur http://www.vitovnica.com, Site de Vitovnica (consulté le 17 juillet 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]