Draga Mašin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
La reine Draga de Serbie

Draga Mašin (en serbe cyrillique Драга Машин), née Draga Lunjevica le 23 septembre 1864 à Gornji Milanovac et morte le 11 juin 1903 à Belgrade, également appelée la reine Draga, est l'épouse du roi Alexandre Ier de Serbie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Draga est la fille de Panta Lunjevica, un notable et préfet de la région d'Aranđelovac. Son grand-père Nikola Milićević Lunjevica (1776-1842), avait participé à l'insurrection de Takovo en 1815.

En 1883, elle épouse Svetozar Mašin, un ingénieur civil d'origine tchèque. Après la mort de son mari en 1886, Draga Mašin habite à Petrovac na Mlavi, où son défunt mari avait travaillé. Veuve et sans grandes ressources, Draga se rapproche de la bonne société de Belgrade et parvient à devenir dame de compagnie de la reine Natalija Obrenović dont le fils Alexandre accède au trône en 1889. C'est en 1897, à la suite d'une visite à sa mère à Biarritz où elle réside, que le roi tombe amoureux de Draga qui a douze ans de plus que lui. Malgré l'opposition de la reine-mère, de son père l'ancien roi Milan, du gouvernement et du peuple serbe, Alexandre épouse Draga le 5 août 1900.

Mais l'opinion publique, défavorable, se retourne contre le roi. Un grand nombre de décisions impopulaires sont alors imputées à l'influence de la reine Draga. Selon la rumeur, le frère de celle-ci deviendrait l'héritier du trône de Serbie.

Le 11 juin 1903, un groupe d'officiers nationalistes, membres de la Main noire dirigés par Dragutin Dimitrijević dit « Apis », commet un coup d'État au cours duquel le roi Alexandre et la reine Draga sont assassinés en plein palais royal et leurs corps mutilés jetés par une fenêtre. Parmi eux se trouve Aleksandar Mašin, ex-beau-frère de la reine. Cet épisode sanglant met un terme à la dynastie des Obrenović. Les conjurés soutiennent en effet la dynastie rivale des Karageorgévitch, qui accède au trône grâce à ce meurtre, en la personne de Pierre Ier.

La reine Draga et le roi Alexandre sont enterrés à l'église Saint-Marc de Belgrade.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]