Peine de mort en Thaïlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La peine de mort en Thaïlande constitue le châtiment suprême dans ce pays. Jusqu'en 1935, elle s'exécutait par décapitation, puis de 1935 à 2003 par fusillade. On recense 318 exécutions de 1935 à 2002 dont 52 hommes et 3 femmes à partir de 1984[1]. Le pays avait cessé les exécutions en 1987, puis les a reprises en 1995[2]. Depuis 2003, la méthode d'exécution officielle du Royaume est devenue l'injection létale qui a depuis été utilisée six fois. 4 exécutions avaient eu lieu en 2003, puis après une pause de six ans le gouvernement a conduit deux exécutions supplémentaires le 24 août 2009.

Les condamnés à mort sont tous incarcérés et exécutés à la prison de Bangkwang (plus connue sous le nom de Bangkok Hilton). La peine de mort est appliquée dans les cas les plus graves de meurtre et de trafic de drogue. Les juges sont enclins à la clémence lorsque l'accusé reconnait les faits et ne demande pas l'aquittement[3],[4]. Au moment des deux dernières exécutions, on comptait 743 condamnés à mort dont 112 ont épuisé tous leurs appels et 35 sont dans la phase du recours en grâce. Les exécutions sont le fruit d'un ordre du bureau du premier ministre après rejet de la grâce royale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Interview With An Executioner « "I have executed 55 people, including three women." »
  2. (fr) La peine de mort dans le monde : Thaïlande
  3. (en) Serial killer gets life sentence in Thailand « A man accused of murdering five masseuses in a 2005 killing spree received a life sentence yesterday for the first victim's death. The Criminal Court originally sentenced Somkid Phumpuang to death for killing Warunee Pimpabutr in January 2005 but later commuted the sentence to life imprisonment, citing his confession during the police investigation and trial. »
  4. (en) Life term for drug trafficker « A THAI court on Wednesday sentenced an Australian man to life imprisonment after commuting a death sentence for the trafficking of three kilograms (6.6 pounds) of heroin, a court official said. [...] +The court found the suspect guilty of possession, trafficking and smuggling heroin and must be punished with the severest penalty of death, but since the suspect has confessed (to the crime) the court has commuted the death sentence to life imprisonment+, said a court official reading the verdict. »

Liens externes[modifier | modifier le code]