Nordeste (Brésil)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nordeste.
Nord-Est
Nordeste
Carte de localisation la région.
Carte de localisation la région.
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
États AL, BA, CE, MA, PB, PI, PE, RN et SE
Démographie
Population 53 078 137 hab. (2010)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 12° 58′ S 38° 31′ O / -12.966666666667, -38.51666666666712° 58′ Sud 38° 31′ Ouest / -12.966666666667, -38.516666666667  
Superficie 1 558 196 km2

Le Nordeste est l'une des cinq régions statistiques qui divisent le Brésil.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les conditions climatiques de la région, et notamment son aridité, rendent difficiles les cultures à l'intérieur des terres (dans la région du sertão) et ont longtemps entraîné un exode rural massif. Cette tendance s'est cependant largement réduite, voire inversée localement, ces dernières années.

Les principales cités nordestines, en termes de population, sont : Salvador, Fortaleza, Recife, São Luís, Maceió, Natal, João Pessoa, Aracaju, Ilhéus, Itabuna, Teresina, Campina Grande, Feira de Santana et Olinda.

La population de la région nord-est était d'environ 53 millions d'habitants en 2010 (d'après l'IBGE)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Nordeste fut d'abord habité par les hommes de la Préhistoire, ensuite par les Indiens qui, avant la colonisation, ont aidé les Européens à extraire le bois-brésil en échange, par troc, d'épices amenées par ces derniers. Durant la période de la colonisation, ils furent éliminés, au cours de constantes batailles contre les maîtres de plantations.

Ce sont les Portugais qui furent les premiers arrivants en 1500, sous le commandement de Pedro Álvares Cabral, dans la ville actuelle de Porto Seguro, dans l'État de Bahia.

Ce fut sur le littoral nordestin que débuta la première activité économique du pays, l'extraction du bois-brésil. Des pays comme la France, qui avaient été exclus du Traité de Tordesillas, menèrent de constantes attaques au littoral dans le but de s'approprier ce bois précieux.

Culture[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

La littérature nordestine a grandement participé à la production littéraire brésilienne, avec notamment l'éclosion du mouvement régionaliste dans les années 1930, dont les plus grands noms sont José Lins do Rego, Jorge Amado, Rachel de Queiroz, Graciliano Ramos, Adonias Filho ou Gilberto Freyre, pour n'en citer que quelques-uns. En littérature, on peut également citer la littérature de cordel (apportée par les colons portugais, elle date du Moyen Âge en Europe - ainsi nommée car les fascicules étaient vendus sur des cordelettes), et les nombreuses manifestations artistiques de caractère populaire de tradition orale.

Population[modifier | modifier le code]

État Superficie (km²) Population (07/2005) Capitale
Alagoas 27 731 3 015 912 Maceió
Bahia 564 273 13 815 334 Salvador
Ceará 146 348 7 976 563 Fortaleza
Maranhão 331 983 6 103 327 São Luis
Paraíba 56 440 3 595 886 João Pessoa
Pernambouc 98 937 8 413 593 Recife
Piauí 250 934 3 006 865 Teresina
Rio Grande do Norte 52 797 3 003 087 Natal
Sergipe 21 911 1 967 791 Aracaju

Références[modifier | modifier le code]