Pernambouc (État)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pernambouc.

8° 20′ S 37° 49′ O / -8.34, -37.81 ()

Pernambuco
Héraldique
Héraldique
Drapeau
Drapeau
Carte de l'État du Pernambouc (en rouge) à l'intérieur du Brésil
Carte de l'État du Pernambouc (en rouge) à l'intérieur du Brésil
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Capitale Recife
Plus grande ville Recife
Région Nord-Est
Gouverneur Eduardo Campos (PSB)
IDH 0,705 — moyen (2000)
Fuseau horaire UTC-3 et -2 (Fernando de Noronha)
ISO 3166-2 BR-PE
Démographie
Population 8 810 256 hab. (2009)
Densité 90 hab./km2
Rang classé 7e
Géographie
Superficie 98 311,7 km2
Rang classé 19e

Le Pernambouc (en portugais Pernambuco; PE) est l'un des États fédérés du Brésil. Il est situé au centre est de la région Nordeste ; il est bordé à l'est par l'océan Atlantique. L'état a une superficie de 98 937 km2 et compte 8 810 256 habitants (IBGE 2009). Sa capitale est la ville du Recife.

Son climat est tropical sur la côte, et semi-aride dans les terres. Température annuelle de 28 °C.

C'est sur les terres fertiles du Pernambouc que s'installent, lors de la colonisation, les « seigneurs de moulin » qui feront du Brésil le premier producteur mondial de sucre, au XVIIe siècle. La valorisation de ce produit sur les marchés européens y attire, en effet, de nombreux colons. Pressés de peupler l'immense littoral en friche, les seigneurs portugais (mais aussi hollandais, normands ou anglais) s'unissent volontiers aux Indiens du pays, comme plus tard aux esclaves noires venus d'Afrique pour servir dans la casa grande, la maison de maître, et travailler aux champs. « Le ventre, qui donne les enfants, est la partie la plus productrice de la propriété esclave », clame alors un manifeste, cité par le sociologue nordestin Joaquim Nabuco. De ces unions naîtra une population métisse propre à la région : les caboclos, aux imprévisibles caprices génétiques. Dans les chemins de terre qui saignent les champs de canne à sucre, il n'est pas rare de rencontrer des petits mulâtres roses comme des Jésus flamands, des Indiens roux, ou des galegos, négrillons aux boucles dorées, lointain héritage d'un ancêtre portugais. Avec l'abolition de l'esclavage, au XIXe siècle, le Pernambouc avait perdu sa place prépondérante sur la marché sucrier, mais l'invention du moteur à explosion fonctionnant à l'alcool l'a hissé au premier rang des pays pionniers du « pétrole vert », carburant de l'avenir. Depuis quelques années, la crise économique a fait chuter la production, intensifiant le malaise social.

Histoire du Pernambouc[modifier | modifier le code]

L'étymologie du nom du pays est discutée mais l'opinion commune origine celui-ci dans le tupi Paranã-Puca qui signifie « là où les flots se brisent », allusion au récif.

L'histoire du Pernambouc est marquée par une longue présence portugaise, à peine dérangée au début du XVIIe siècle par un intermède hollandais. Pernambouc à également appartenu aux espagnols.

Gouverneurs[modifier | modifier le code]

Liste des gouverneurs successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1987 1990 Miguel Arraes PSB  
1990 1991 Carlos Wilson Rocha de Queirós Campos PMDB  
1991 1995 Joaquim Francisco PFL  
1995 1998 Miguel Arraes PSB  
1999 2006 Jarbas Vasconcelos PMDB  
2006 2007 José Mendonça Bezerra Filho PFL  
2007 2014 Eduardo Campos PSB  

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]