Chauques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Répartition des peuples germaniques au Ier siècle après J.-C.

Les Chauques (latin Chauci) sont une peuplade germanique au temps de la Rome antique occupant un vaste territoire côtier s'étendant de la Frise à l'ouest jusqu'à l'Elbe à l'est. Du temps de Tacite, ils sont installés plus au sud, à l'embouchure de la Weser. Ils furent confronté aux opérations militaires de Corbulon en 48. Pline l'Ancien raconta son temps de service militaire en combattant les Chauques. Durant le règne de Marc Aurèle, ils lancèrent une offensive en direction de la Gaule, en longeant le littoral et furent repoussés par le futur empereur Didius Julianus. Par la suite, ils se seraient progressivement intégrés aux Saxons. Leur habitat se regroupait sur des éminences proches du littoral, les terpen.

Ils auraient été de redoutables marins, notamment lors des invasions du IIIe siècle sur les côtes nord de la Gaule. On a parfois considéré que le terme vieil anglais Hugas présent dans Beowulf désignait les Chauques, cette hypothèse est toutefois controversée et incertaine et d'autres interprétations du terme Hugas ont été proposées[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. W. Goffart, « Hetware and hugas, datable anachronismus in beowulf » dans C. Chase éd., The Dating of Beowulf, Toronto, 1997, p. 83-100