Musée Boucher-de-Perthes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée Boucher-de-Perthes
Le musée Boucher-de-Perthes à Abbeville.
Le musée Boucher-de-Perthes à Abbeville.
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Abbeville
Adresse 24, rue Gontier-Patin
Coordonnées 50° 06′ 26″ N 1° 49′ 58″ E / 50.10722, 1.83278 ()50° 06′ 26″ Nord 1° 49′ 58″ Est / 50.10722, 1.83278 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 1954
Collections Archéologie, sculpture, peinture, céramique, faïence...
Protection  Patrimoine mondial (2005),  Inscrit MH (1926) pour le beffroi du XIIIe siècle

Géolocalisation sur la carte : Picardie

(Voir situation sur carte : Picardie)
Musée Boucher-de-Perthes

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée Boucher-de-Perthes

Le musée Boucher-de-Perthes est le musée des beaux-arts de la ville d'Abbeville (Somme). Il prend son nom de Jacques Boucher de Crèvecœur de Perthes, son fondateur. Il a le label officiel « Musée de France »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le musée Boucher-de-Perthes se situe 24, rue Gontier-Patin, dans le centre-ville. Il occupe le beffroi du XIIIe siècle  Patrimoine mondial (2005),  Inscrit MH (1926) et deux ailes contemporaines construites dans les années 1950, pendant la période de reconstruction de la ville.
Le musée occupe ces locaux depuis 1954.

À l'origine, les collections privées de Jacques Boucher de Perthes étaient rassemblées dans son hôtel particulier dit hôtel de Chepy. L'ensemble des bâtiments a été complètement détruit lors des bombardements de la ville le 20 mai 1940.

Quant aux collections de la ville, elles étaient présentées dans le musée d'Abbeville et du Ponthieu dans l'ancien hôtel particulier de Fouques d'Emonville. Ce bâtiment abrite aujourd'hui la bibliothèque municipale[2].

Renseignements pratiques[modifier | modifier le code]

Le musée est ouvert toute l'année, tous les jours sauf le mardi, de 14 h 00 à 18 h 00. Il est fermé exceptionnellement le 1er janvier, le 1er mai, le 14 juillet, le 1er novembre et le 25 décembre. Le prix d'entrée est de 1 €. La visite est gratuite pour les moins de 18 ans, les étudiants, et pour tous, le 1er dimanche du mois[3].

Le musée Boucher-de-Perthes organise régulièrement des expositions consacrées à l'histoire ou aux artistes locaux.

Les collections[modifier | modifier le code]

Archéologie[modifier | modifier le code]

Paléolithique[modifier | modifier le code]

Age du bronze[modifier | modifier le code]

Age du Fer[modifier | modifier le code]

Art médiéval[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

  • Christ en bronze (XIIe siècle).
  • Retable de la chartreuse de Thuison figurant la Vierge à l'Enfant, bois polychrome (XVe siècle).
  • Vierge des donateurs en bois polychrome (XVe siècle).
  • Statue de Saint Georges en bois polychrome (XVe siècle).
  • Statue en bois de de Saint Roch faisant l'aumône (XVe siècle).
  • Piéta en bois (XVe siècle).
  • Statues polychrome de saint Gengoulph (patron des maris trompés) et d'une dame en prière (XVIe siècle).
  • Déposition de croix (XVIe siècle).
  • Diptyque de la Crucifixion et de la Mort de la Vierge (XVIe siècle).

Objets d'art[modifier | modifier le code]

  • Clochette des trépassés.
  • Vierge à l'Enfant en argent (1588).
  • Ivoires médiévaux.

Peinture[modifier | modifier le code]

Peinture du XVIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Portrait de Jehan Mourette et de sa femme.

Peinture du XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Sainte Thérèse attribuée à Ribera.

Peinture du XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Scènes de genre de Pierre-Adrien Choquet (1743-1813), peintre abbevillois.

Peinture du XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Peinture du XXe siècle[modifier | modifier le code]

Tapisserie[modifier | modifier le code]

  • Fragment de la Suite d'Artémis.

Graveurs abbevillois[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Céramique et faïence[modifier | modifier le code]

  • Terres vernissées de Sorrus.
  • Faïences de Vron (début du XIXe siècle).

Faunes et Flores régionales[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pantxika Béguine-De Paepe, Guide du musée Boucher-de-Perthes, Tournai, 1998.
  • Pantxika Béguine-De Paepe, La sculpture picarde à Abbeville vers 1500, autour du retable de Thuison, Tournai, La Renaissance du livre, 2001 (ISBN 2 - 8 046 - 0499 - 3).

Liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]