Monument à Staline (Prague)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Staline (homonymie).
Monument de Staline à Letná vu de l’ouest

Le Monument à Staline était un monument massif de pierre construit en l’honneur de Joseph Staline à Prague en Tchécoslovaquie. Exemple du culte de la personnalité dans les pays staliniens (ou assimilés) affectant aussi les pays satellites de l'Union soviétique dans les années 1950, il se trouvait à Letná, au centre de Prague, sur une colline qui forme la plaine bordant la rivière Vltava. C’était une des plus grandes sculptures de groupe d'Europe, mesurant 15,5 mètres de haut et 22 mètres de longueur. Elle a été construite entre 1949 et 1955, puis détruite en 1962 lors de la déstalinisation.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après un coup d’État à Prague en février 1948 le Parti communiste tchécoslovaque a décidé la construction de ce monument à Staline. La sculpture de Otakar Švec et des architectes Jiří et Vlasta Štursa a été sélectionnée. Derrière Staline se trouvaient huit personnes dont quatre représentaient le peuple soviétique et quatre le peuple tchécoslovaque. Le monument portait cette inscription : « À partir de maintenant, le combat séculaire du peuple tchécoslovaque pour son identité nationale et son indépendance peut être considéré comme achevé par la victoire » (J.V. Staline, 16 mai 1945). La construction de cette immense statue de granit a commencé en décembre 1949 et elle fut inaugurée le 1er mai 1955, deux ans après la mort de Staline et une année avant le XXe congrès du Parti communiste de l'Union soviétique démarrant le processus de déstalinisation.

Les dirigeants communistes tchécoslovaques se sont donc sentis obligés de détruire le monument sans aucune publicité en novembre 1962 à l’aide d'explosifs. Le lieu du monument est resté vide par la suite ainsi que l’immense espace souterrain sous le socle.

L’état actuel du monument, vu de l’est

En 1990, après la chute du communisme en Tchécoslovaquie, une station de radio pirate commença à émettre sur ce lieu sous le nom de « Radio Stalin » et un club de musique rock y fut ouvert. À partir de 1991, le socle servit comme base pour une sculpture de métronome géant.

La mairie de Prague discute actuellement des possibilités futures du développement de la plaine de Letná. Les plans pour la construction d’un aquarium sont aussi envisagés.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Son sculpteur Otakar Švec s’est suicidé peu avant l’inauguration du monument.

Ce monument est probablement celui qui a inspiré Elsa Triolet pour son roman Le Monument.

Les Tchèques avaient l'habitude d'appeler la statue "queue à la boucherie" ("Fronta na maso" en Tchèque).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

50° 05′ 41.38″ N 14° 24′ 57.97″ E / 50.0948278, 14.4161028 ()

Sur les autres projets Wikimedia :