Manurhin MR 73

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MR-73.
Manurhin MR 73
Image illustrative de l'article Manurhin MR 73
Un Manurhin MR 73 Gendarmerie
Présentation
Pays France
Type revolver à simple ou double action
Munitions .357 Magnum/9mm Parabellum/.38 Special
Fabricant Chapuis
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 1,07 kg à 1,19 kg selon la longueur du canon
Longueur(s) 19,5 cm à 23,4 cm selon la longueur du canon
Longueur du canon 6,4 cm à 10,1 cm (2"1/2 à 4")
Caractéristiques techniques
Capacité 6 cartouches

Le Manurhin MR 73 est un revolver à simple ou double action français mis en production en 1973 et fabriqué initialement à Mulhouse par l'entreprise Manurhin. Il s'agissait alors du premier revolver construit en France depuis 1892. Il a été développé pour répondre à la demande d'un revolver de la part de la police et de la gendarmerie, notamment de leurs unités spéciales.

Qualité[modifier | modifier le code]

L'acier constituant la carcasse, et particulièrement le barillet, provient de la firme Aubert et Duval. La finition des chambres est réalisée par galetage. Selon le constructeur, les chambres d'un MR 73 peuvent théoriquement accepter une surcharge jusqu'à deux fois supérieure à leur munition.

Les rayures et la finition du canon sont obtenues par martelage à froid.

Selon les documents de l'armurerie de la Gendarmerie Mobile de Maisons-Alfort, de nombreux MR 73 du GIGN sont connus pour avoir tiré plus de 150 000 cartouches , seul la vis de poignée de l'arme ayant été changé. Le nombre de coup tirés n'a jamais été comptabilisés par cette même armurerie.

Ce revolver a été créé par monsieur Gilbert Maillard, alors ingénieur à la Manurhin.

Déclinaisons[modifier | modifier le code]

Il est disponible en de nombreuses longueurs de canon et doté d'organes de visée réglables. Il est notamment possible d'équiper un MR 73 avec un canon de huit voire dix pouces (25,4 cm), d'une lunette et d'un bipied (utilisé par certaines unités d'intervention pour atteindre avec précision des cibles situées à moins de cent mètres). En utilisation sportive, un Manurhin silhouette est capable de réaliser un groupement de l'ordre de 200 mm de diamètre à 200 m.

Un barillet spécifique permet de tirer des munitions de 9 mm Parabellum (calibre .355/.356) normalement utilisées dans les pistolets. Cet accessoire inhabituel a pour objectif principal de permettre l'entraînement avec une munition moins onéreuse que le .357 Magnum. Mais l'adéquation MR 73/9 mm Parabellum montra rapidement ses limites pratiques (éjection des douilles et rechargement tactique) et pour les tireurs sportifs français faisait passer le MR 73 de 4e catégorie à 1re catégorie, le 9 mm Parabellum ayant dans le droit français le statut de munition de guerre. Ainsi, dès le début des années 1980, la production se limita aux versions en .357.

Manurhin MR 38 Match

Ce revolver a également été décliné en version "Match" pour les tireurs sportifs. Il s'agissait des MR 38 Match (chambré en .38 spécial), MR 32 Match (chambré en calibre 32) et MR 22 Match (chambré en 22LR). Leur canon mesure généralement 13,4 ou 15,2 cm. Un contrepoids de 100 g était vendu sur commande. À noter également que les versions Match sont uniquement en simple action, et dispose d'une hausse rallongée vers l'arrière, cela permettant d'augmenter la longueur de visée sans augmenter la longueur totale de l'arme ce qui lui aurait fait dépasser les dimensions maximales autorisées dans certaines compétitions.

La fabrication du MR 73 est maintenant assurée par la firme Chapuis - http://www.chapuis-armes.com/. Les versions "Match", toujours chambrées en .38 et .32, de cette arme sont désormais désignées sous l'appellation "MR 73 Match" (les anciennes appellations MR 38 et MR 32 n'étant plus utilisées par Chapuis).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Versions « Défense/Gendarmerie »

  • Calibre : .357 Magnum/9mm Parabellum/.38 Special
  • Longueur : 19,5 cm à 23,4 cm selon la longueur du canon.
  • Longueur du canon : de 6,4 cm à 10,1 cm (2"1/2 à 4")
  • Poids non chargé : 0,860 kg à 1 kg selon la longueur du canon.
  • Capacité : 6 coups.
  • Usage : Arme de police

Versions « Match/Sport »

  • Calibre : .357 Magnum/.22 LR/.32 S&W Long.
  • Longueur : 23,4 cm à 33,4 cm selon la longueur du canon.
  • Longueur du canon : de 10,1 cm à 20,3 cm (4" à 8"), sans oublier la version "Long Range" équipé d'un canon de 9" soit 22,8 cm et le magnifique MR73 silhouette et son canon de 10"3/4 soit 27 cm destiné à la pratique du tir sur silhouettes métalliques
  • Poids non chargé : 1,07 kg à 1,19 kg selon la longueur du canon.
  • Capacité : 6 coups.
  • Usage : Tir sportif

Diffusion[modifier | modifier le code]

En France : cette arme a été utilisée par la Police Nationale, le RAID,les GIPN et le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale dans les années 1980-1990. Elle équipe également une partie du personnel de l'Armée de l'air, ainsi que les inspecteurs de l'environnement de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et de l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (ONEMA) avant 2014.

En Afrique et dans l'Océan Indien :

En Europe :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]