Duarte Leite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Duarte Leite
Fonctions
4e Président du ministère du Portugal
(58e chef du gouvernement)
16 juin 19129 juillet 1913
1 an, 0 mois et 23 jours
Président Manuel de Arriaga
Prédécesseur Augusto de Vasconcelos
Successeur Afonso Costa
Ministre des finances
3 septembre 191112 novembre 1911
Président Manuel de Arriaga
Premier ministre João Pinheiro Chagas
Prédécesseur José Relvas
Successeur Sidónio Pais
Ministre de l'Intérieur
16 juin 191223 septembre 1912
Président Manuel de Arriaga
Premier ministre lui-même
Prédécesseur Silvestre Falcão
Successeur Augusto de Vasconcelos
Biographie
Nom de naissance Duarte Leite Pereira da Silva
Date de naissance 11 août 1864
Lieu de naissance Porto
Date de décès 29 septembre 1950 (à 86 ans)
Lieu de décès Porto
Nationalité portugaise
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université de Coimbra
Profession journaliste
mathématicien

Duarte Leite
Premiers ministres du Portugal

Duarte Leite Pereira da Silva, CCG (Porto, 11 août 1864 - Porto, 29 septembre 1950; (duˈaɾt(ɨ) ˈlɐit(ɨ)), était un historien, mathématicien, journaliste, diplomate et homme politique portugais. Il est diplômé en mathématiques à l'Université de Coimbra, en 1885. Il a enseigné à l'Académie Polytechnique de Porto, de 1886 à 1911. Durant cette période, il a également été le directeur du quotidien « A Pátria ». En tant qu'historien, il a publié de nombreuses études, plus tard compilés dans « História dos Descobrimentos » (Histoire des Découvertes), en 2 volumes.

Après la chute de la monarchie portugaise en 1910, il a été ministre des Finances durant le gouvernement de João Pinheiro Chagas (1911-1912), et a succédé à Augusto de Vasconcelos, en tant que Premier ministre et Ministre de l'intérieur, du 16 juin 1912 au 9 janvier 1913.

De 1914 à 1931, il a servi comme ambassadeur du Portugal au Brésil. Fidèle toute sa vie à ses principes républicains de gauche, il est devenu membre du Mouvement pour l'unité démocratique (1945-48), qui, pendant sa brève durée de vie a fonctionné comme une forme d'opposition légalisée au gouvernement d'António de Oliveira Salazar.