Maitrise universitaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Maîtrise universitaire)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maitrise (homonymie).

La maitrise universitaire ou maitrise est un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de « maitre ».

Ce diplôme existe ou a existé dans de nombreux pays, notamment en France, où la maitrise était jusqu'à la réforme LMD un diplôme sanctionnant la quatrième année d'études supérieures (deuxième année du second cycle) ; elle a été remplacée par le master, préparé en 2 ans après la licence (cinquième année d'études supérieures).

Éléments linguistiques[modifier | modifier le code]

Maitrise ou maîtrise

L'orthographe française admet les deux formes maîtrise et maitrise, cette dernière étant préconisée par la réforme orthographique de 1990[1]. Le terme peut être accompagné de la mention d'une discipline : maitrise ès lettres, maitrise ès sciences, maitrise en droit.

Master, magister

Le terme master (master's degree) est une traduction en anglais du terme latin magister (« maitre »).

Les termes master et magister ont été introduits en français dans le cadre du système universitaire depuis les années 1980 sous diverses formes :

Maîtrise, master, magister dans le monde[modifier | modifier le code]

Pays de tradition universitaire anglo-saxonne[modifier | modifier le code]

Dans les pays de tradition universitaire anglo-saxonne, la maitrise (en anglais master's degree ou mastership) est un grade de l'enseignement supérieur qui suit le baccalauréat. Il y a principalement deux types de maitrises : les maitrises de type cours et les maitrises de type recherche. La première catégorie regroupe des programmes composés strictement de cours, alors que la seconde demande généralement de suivre quelques cours et d'accomplir un projet de recherche qui doit mener à la présentation d'un mémoire.

Exemple de maîtrises :

Certaines maitrises appartiennent au 2e cycle universitaire (cas général) et d'autres au 1er cycle universitaire (cas de maitrises dans les universités anglaise, comme la maitrise en physique, la maitrise en mathématiques, obtenue en réalisant une 4e année d'études dans un cursus Baccalauréat en sciences). En outre, la maitrise ès arts possède également un sens différent en Écosse, où c'est un grade terminant le deuxième cycle, et dans les universités d'Oxford et de Cambridge, où c'est un grade de tradition (Master of Arts (Oxbridge)).

Canada[modifier | modifier le code]

Au Canada, la maitrise est comme dans le système anglo-saxon (2 à 3 ans), mais l'université commence après la 12e ou la 13e année (6 ans de cours primaire, 5 ou 6 ans de cours secondaire et 2 ans de collège général au Québec), donc la maitrise commence après un minimum de 3 ou 4 années d'études universitaires.

Dans les universités canadiennes, plusieurs programmes de maitrise, qui ont une courte durée, sont offerts. Les « programmes professionnels », comme ceux en travail social, en ergothérapie et en physiothérapie, requièrent environ une année et demi d'études au niveau de la maitrise.

Les termes « master » « mastère » et « magistère » utilisés en France sont complètement absents au Canada. On utilise le mot « maitrise » en français ; « master's » est seulement utilisé dans les textes anglais.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Le Magisterprüfung est passé après 4 ans et demi d'études dans le domaine des arts et lettres. Il donne le grade universitaire de magister artium, qui est un équivalent du master 2 (bac + 5).

Bulgarie[modifier | modifier le code]

Le titre de « maguistаr » (en bulgare: Магистър) est équivalent au master, bac +5 français et au « master » anglo-saxon et est obtenu d'une manière similaire, dans le cas général après avoir fait minimum 5 ans d'études universitaires en total et avoir soutenu un mémoire devant un jury spécialisé.

Danemark et Norvège[modifier | modifier le code]

Au Danemark et en Norvège, on peut obtenir une licence ou bachelorgrad sanctionnant trois années d'études après le baccalauréat (studentereksamen). La "candidature" (kandidatgrad), correspondant à un master en France, sanctionne deux ans d'études après la licence. Le titre de magistergrad s'appliquait historiquement aux détenteurs d'une magisterkonferens. C'était une version plus longue de la candidature. Elle pouvait ensuite permettre d'obtenir le Ph.D.-grad en deux ans. Elle a été introduite en 1848. Elle donnait le titre de maitre ès arts (abrev. mag. art.), maitre ès sciences (mag. scient) ou maitre en science de la société (mag. scient. so.). Elle a été supprimée au Danemark en 1978 dans sa version scientifique et en 2007 dans le domaine des humanités. Par extension, le titre de magistergrad désigne aujourd'hui les détenteurs d'un diplôme de deuxième cycle.

Finlande[modifier | modifier le code]

La maitrise est connue sous le nom de maisterin tutkinto et est obtenue après 5 ans d'études supérieures ou deux années après la candidature (kandidaatin tutkinto).

France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maîtrise (France).

En France, la maitrise est de 1966 à 2006 un diplôme national et grade universitaire de second cycle, qui peut être délivré après quatre ans d'études supérieures dans un établissement universitaire (une année après la licence, qui constituait la 1re année du second cycle), après validation des examens et soutenance d'un mémoire de recherche. Elle clôturait le second cycle. Sa possession conditionnait l'accès au troisième cycle (DESS ou DEA précédant le doctorat). Comme pour la licence, les titres de maitrise s'utilisaient historiquement avec les suffixes ès lettres (pour les sciences humaines et sociales et les disciplines littéraires), ès sciences et en droit.

Depuis 2006 (réforme LMD (licence-master-doctorat), ou « 3-5-8 »), un diplôme de maitrise peut être délivrée après la licence à des étudiants ayant réussi une première année de master (M1) avant de poursuivre un master à finalité recherche ou professionnelle (M2), mais elle ne constitue plus un diplôme terminal.

Islande[modifier | modifier le code]

Le meistaragráða donne le titre de magister.

Pologne[modifier | modifier le code]

Le titre de "magister" ("magister inżynier" dans les écoles polytechniques et autres écoles d'ingénieur, "magister" dans les universités) est obtenu après un cycle d'enseignement supérieur de 5 années (ou en deux années après le titre de "licencjat").

Portugal et Brésil[modifier | modifier le code]

La maitrise est connue sous le nom de carta magistral ou mestrados et donne le titre de mestre. Généralement, elle était obtenue après deux années de cours spécialisés, après le bac+5 ans, ainsi que la rédaction d'un mémoire, qui consiste à expliquer de façon écrit une théorie ou un concept relié au domaine d'étude de l'étudiant en question.

République tchèque[modifier | modifier le code]

Le titre de magistr est conféré au titulaire du vysokoškolský diplom et du vysvědčení o státní závěrečné zkoušce.

Suède[modifier | modifier le code]

La maîtrise en Suède est connue sous le nom de magisterexamen et est obtenue après 4 ans d'études supérieures ou une année après la candidature (kandidatexamen).

Avant 1863, la maîtrise en philosophie (filosofie magister) était un grade comparable à un doctorat de recherche actuel.

Suisse[modifier | modifier le code]

Dans l'ancien schéma d'études avant la réforme processus de Bologne il n'y avait pas de maîtrise, mais la licence était le premier grade universitaire ; ensuite le DEA ou le DESS étaient les études post-grades. Dans le nouveau schéma d'études, les études pour la maîtrise universitaire (appelée aussi master) durent de un an et demi à deux ans après l'obtention du baccalauréat universitaire (généralement appelé «bachelor»).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]