Maîtrise en administration publique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La maîtrise en administration publique est une catégorie de maîtrise universitaire dans le domaine de l'administration publique. Elle est d'abord apparu aux États-Unis (master of public administration ou MPA). En France on parle également de « master en administration publique » à cause de la distinction maîtrise/master, et en Suisse de « Maîtrise universitaire en administration publique ». Il s'agit d'un diplôme d'études supérieures du plus haut niveau dans le domaine de la conduite des affaires publiques.

Pays de tradition universitaire anglo-saxonne[modifier | modifier le code]

La maîtrise en administration publique (abrégé en MPA) est un diplôme universitaire à vocation professionnalisante. Il est l'équivalent, pour le secteur public, de la maîtrise d'administration des affaires (MBA). Dans ce cadre, la maîtrise en administration publique propose une panoplie de cours permettant de développer des compétences dans la gestion et l'analyse des instances publiques, des organisations internationales, des organisations non-gouvernementales, des entreprises publiques ou privées. De manière générale, le cursus de la maîtrise en administration publique comprend des enseignements en économie politique, économie publique, finance, contrôle de gestion, management, marketing public, systèmes d'information, gestion des ressources humaines, droit et législation, politiques publiques, systèmes politiques comparés, gestion des ressources naturelles, politiques environnementales, etc.

Au Québec, le grade de maître en administration publique abrégé MAP est offert par l'École nationale d'administration publique aux étudiants qui ont préféré le profil avec stage plutôt qu'avec mémoire, alors que ceux qui choisissent de faire un mémoire obtiendront le grade Maître ès Science (M. Sc.). MAP est tout simplement la traduction française de MPA.

Suisse[modifier | modifier le code]

En Suisse, le MPA est structuré en tant que diplôme universitaire post-grade (troisième cycle, maîtrise d'études avancées) à vocation professionnalisante. Il est l'équivalent, pour le secteur public, du Master of Business Administration (MBA). Deux institutions universitaires proposent ce type de titre : l'Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP), établissement rattaché à l'Université de Lausanne et à l'École polytechnique fédérale de Lausanne, et le Kompetenzzentrum für Public Management de l'Université de Berne. Ces diplômes sont reconnus au niveau international et se fondent sur les modèles de MPA développés dans les pays anglo-saxons. Ils bénéficient de l'accréditation de l'European Association for Public Administration Accreditation (EAPAA). Ils sont l'équivalent, pour le secteur public, de la maîtrise d'administration des affaires (MBA).

Le partenaire suisse du réseau européen EMPA (European Master of Public Administration Consortium) est le Master en Management Public de l'Université de Genève.

France[modifier | modifier le code]

Avant la réforme LMD et la création du grade et du diplôme national de master, des masters en administration publique ont été créés en France par certains établissements d'enseignement supérieur dans une volonté de délivrer un diplôme d'administration publique d'enseignement supérieur mieux lisible sur le plan international et notamment dans les pays anglophones.