Louis Audoubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louis Audoubert

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 1935,
Cazères
Carrière
Discipline Alpinisme
Ascension(s) notable(s) Première de l'éperon sud-est du Kishmi Khan (1969)

Louis Audoubert, né à Cazères (Haute-Garonne) en 1935, est un pyrénéiste et alpiniste, photographe, cinéaste et conférencier français, l'un des grimpeurs de pointe les plus actifs de sa génération.

Biographie[modifier | modifier le code]

De sa ville natale, la vision de la chaîne des Pyrénées n'est certainement pas étrangère à sa vocation de grimpeur. Pratiquant l'alpinisme depuis sa jeunesse, Audoubert n'entreprend des ascensions difficiles que vers 1968. De 1968 à 1975, il réussit une trentaine de premières dans les Pyrénées y compris des premières hivernales. Ses activités, Louis Audoubert les mène de pair avec sa charge d’aumônier du lycée Marcelin Berthelot à Toulouse, pour lequel il organise des camps de montagne.

En plus de cinquante ans, il parcourt la plupart des grands massifs montagneux du monde et réalise un grand nombre de premières, notamment des grandes traversées d'arêtes dans le massif du Mont-Blanc, l'Oisans, l'Himalaya, et bien sûr les Pyrénées auxquelles il revient toujours. Organisateur de trekkings et de grandes randonnées, il ajoute à ses connaissances techniques un goût prononcé pour la gastronomie, en adéquation avec les milieux qu'il explore et fait découvrir aux autres. Il publie régulièrement des ouvrages sur la montagne, illustrés par ses photographies, et réalise des films sur ses expéditions. En effet, même dans les courses les plus ardues, Audoubert se munit régulièrement d'une caméra et rapporte des documents sur l'alpinisme de haute difficulté.

Ascensions[modifier | modifier le code]

  • 1969 - Première ascension de l'éperon sud-est du Kishmi Khan dans l'Hindou Kouch afghan, en cinq jours, avec Albert Pradal
  • 1970 - Première ascension française de l'arête intégrale de Peuterey (massif du Mont-Blanc) avec Marc Galy
  • 1970 - Première ascension en solitaire de l'arête du Brouillard (massif du Mont-Blanc)
  • 1971 - Première ascension française du Nowshak en Afghanistan
  • 1974 - Traversée en solitaire du Nowshak au Gumbaz-e-Safed (6 800 m)
  • 1972 - Arête nord-est du Huascarán au Pérou
  • 1972 - Première ascension hivernale de l'arête intégrale de Peuterey (massif du Mont-Blanc) avec Michel Feuillarade, Marc Galy, Yannick Seigneur, Arturo Squinobal et Oreste Squinobal
  • 1973 - Traversée de l'aiguille Verte, de l'arête des Flammes de Pierre (face ouest des Drus) aux Droites avec Jean-Jacques Lainez et Francis Thomas
  • 1974 - Première ascension de la directe de l'Amitié en face nord de la pointe Whymper (4 184 m, Grandes Jorasses) avec Michel Feuillarade, Marc Galy et Yannick Seigneur. Cette ascension hivernale nécessita seize jours d'escalade
  • 1975 - Deuxième ascension du couloir nord de la brêche des Drus avec Thierry Leroy et Jean-Jacques Lainez
  • 1976 - Première ascension hivernale du Pic Sans Nom dans l'Oisans avec Marc Galy, Thierry Leroy et Jean-Jacques Ricouard
  • 1977 - Arête est du Salcantay

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Quelques ouvrages parmi les plus réputés :

  • Lacs des Pyrénées avec Hubert Odier
  • Lacs des Pyrénées, Tome 2 avec Hubert Odier
  • Lacs des Pyrénées, Tome 3
  • Les Plus Beaux Sites des Pyrénées
  • Les Plus Beaux Lacs pyrénéens
  • Les refuges des Pyrénées avec Hubert Odier, Milan, 1992
  • Les plus beaux sommets des Pyrénées : 100 itinéraires d'ascensions
  • 50 balades et randonnées vers les lacs des Pyrénées : de l'Atlantique au Val d'Aran avec Hubert Odier
  • 50 balades et randonnées vers les lacs des Pyrénées : du Val d'Aran à la Méditerranée avec Hubert Odier
  • Baltoro, montagnes de lumière, éditions Arthaud, 1983.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liste des lacs des Pyrénées