Lil Jon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lil' Jon)
Aller à : navigation, rechercher

Lil Jon

alt=Description de l'image Lil Jon.jpg.
Informations générales
Surnom The King of Crunk
Nom de naissance Jonathan Mortimer Smith
Naissance 17 janvier 1971 (43 ans)
Atlanta, Géorgie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur, acteur
Genre musical Crunk, dirty south, gangsta rap, dirty rap, stoner rap, crunk'n b
Instruments Synthétiseur, clavier, Roland TR-808, boîte à rythmes
Années actives Depuis 1993
Labels BME Records
Universal Republic
TVT
Little Jonathan Inc.
Site officiel liljononline.com

Lil Jon, de son vrai nom Jonathan Mortimer Smith[1], (17 janvier 1971 à Atlanta, Géorgie – ), est un rappeur et producteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à Douglass High School d'Atlanta et à l'Université d'État de l'Ohio en 1993.

Carrière[modifier | modifier le code]

Lil Jon & the East Side Boyz[modifier | modifier le code]

Au début des années 1990, Smith prend le pseudonyme de Lil John et forme le groupe Lil Jon & the East Side Boyz avec Big Sam (Sam Norris) et Lil' Bo (Wendell Neal)[2]. Le groupe signe un contrat avec le label d'Atlanta, Mirror Image Records, distribué par Ichiban Records.

En 1997, sort le premier album du groupe, Get Crunk, Who U Wit: Da Album.

En 2000, Lil Jon crée son propre label, BME Recordings, et signe un contrat de distribution avec Southern Music Distribution. Il publie alors le deuxième album du groupe, We Still Crunk!!.

Ayant entendu que Lil Jon était le « gars du moment », Bryan Leach, A&R chez TVT Records, se rend à Atlanta pour l'écouter. Conquis par l'énergie du rappeur, Leach signe Lil Jon & the East Side Boyz chez TVT en 2001 et le groupe publie dans la foulée Put Yo Hood Up, qui comprend des morceaux déjà publiés et des inédits.

En 2002, sort Kings of Crunk, dont le titre Get Low est considéré comme l'hymne du crunk.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Parallèlement à sa carrière avec les East Side Boyz, Lil Jon produit de nombreux titres pour d'autres artistes, notamment Ying Yang Twins (Salt Shaker), Usher (Yeah!), Petey Pablo (Freek-a-Leek), Trick Daddy (Let's Go), Lil Scrappy, David Banner, Ciara, TLC, Brooke Valentine (Girlfight), Pitbull, Young Buck (Shorty Wanna Ride) ex-membre du G-Unit, Too $hort (Shake That Monkey)[3].

En 2005, il apparaît dans le clip de Korn, Twisted Transistor, avec Xzibit, David Banner et Snoop Dogg.

En 2006, il approche la scène musicale de la Baie de San Francisco par ses collaborations avec E-40[4].

Le 4 février 2006 sort le single Snap Your Fingers, avec E-40 et Sean Paul des YoungBloodZ, de son album à venir, Crunk Rock. Le clip est réalisé par Hype Williams et le disque se place en tête des charts américains.

La même année, suite à des dissensions avec Steve Gottlieb, le PDG de TVT Records, Lil Jon rompt son contrat, jurant qu'il ne travaillerait plus jamais avec lui.

En 2009, il publie un nouveau clip, Shots, en compagnie de LMFAO qui connait un énorme succès à New York. Il produit ensuite les clips Outta Your Mind, Give It All U Got, Hey et Matchuka.

Après avoir été longtemps retardé, son premier album solo, Crunk Rock, sort le 8 juin 2010.

Lil Jon s'intéresse également à l'electro et il commence à créer un nouveau style, mêlant electro et crunk, dont les premiers titres sont Turbulence avec Steve Aoki et Laidback Luke et Drink avec le groupe américain LMFAO.

Télévision[modifier | modifier le code]

De 2004 à 2007, Lil Jon coprésente avec Fat Joe l'émission de téléréalité Pimp My Ride sur MTV.

À partir de 2011, il participe à l'émission de téléréalité The Celebrity Apprentice sur NBC[5].

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 2006, il participe au tournage du film Scary Movie 4.

Activités annexes[modifier | modifier le code]

En 2007, il est un des personnage du jeu vidéo Def Jam: Icon.

Coupes Crunk Juice

En 2008, dans l'attente de son nouvel album sans cesse repoussé, il crée sa propre marque de vin se composant de grands crus du type merlot, cabernet, sauvignon et chardonnay.

Il est également le principal représentant de sa boisson énergisante, le Crunk Energy Drink qui est aussi le titre de l'un de ses albums.

La même année, il entre dans le Livre Guinness des records en tant que détenteur du plus gros pendentif en diamant non-religieux, le Crunk Ain't Dead, serti de 3576 diamants et pesant 977,6 g sans la chaîne en or, 2,3 kg si on l'inclut.

Il a failli avoir comme protégée Lee Min Young, plus connue sous son nom de scène Min. Elle est aujourd'hui connue dans une bonne partie de l'Asie car elle est devenue chanteuse de kpop dans un girls band coréen appelé les miss A.

Discographie[modifier | modifier le code]

Lil Jon & the East Side Boyz[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Get Crunk, Who U Wit: Da Album
  • 2000 : We Still Crunk!!
  • 2001 : Put Yo Hood Up
  • 2002 : Kings of Crunk
  • 2003 : Part II (CD & DVD)
  • 2004 : Crunk Juice
  • 2005 : Crunk Juice Chopped & Screwed

Solo[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Crunk Rock

Productions[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Productions de Lil Jon.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Lil Jon American Sex Series (Afro-Centric)
  • 2004 : Lil Jon And The Eastside Boyz American Sex Series (Afro-Centric)
  • 2005 : Lil Jon Vivid Vegas Party (Vivid)

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jason Birchmeier, « Lil Jon - Biography », Allmusic,‎ 2006 (consulté le 2008-04-11)
  2. (en) « Lil Jon », MTV (consulté le 5 août 2013)
  3. (en) « Lil Jon Biography », Allmusic (consulté le 5 août 2013)
  4. (en) « Lil Jon Has Big Plans For E-40 And The Hyphy Movement King of Crunk brings Bay Area hip-hop to the Big Apple. », MTV (consulté le 5 août 2013)
  5. (en) « All-Star Celebrity Apprentice », NBC (consulté le 5 août 2013)
  6. Hip-Hop Honeys: Las Vegas - amazon.com